10 choses à voir, à faire à Bâle en hiver

En janvier dernier, j’ai passé un  week end à Bâle en Suisse du Nord.  Aujourd’hui je vous propose 10 idées de choses à faire ou à voir à Bâle en hiver, en espérant que vous lirez ce billet jusqu’au bout malgré sa longueur.

1-Visiter l’un des 40 musées de la ville

Je n’avais pas forcément prévu au départ de passer toute une matinée dans un musée et puis le musée des Beaux Arts de la Ville est apparu juste devant moi au moment où la neige tombait de plus en plus fort. J’y ai vu un signe (et dans un premier temps, un endroit où me réchauffer).

J’ai pris un billet pour découvrir les collections permanentes mais je ne pensais vraiment pas découvrir autant de chefs d’œuvres sur quelques salles. Picasso, Richter, Giacometti, Dubuffet, Paul Klee, Henri Matisse, Miro, Dali, Kandiski, Mondrian, Chagall, Fernand Léger, Georges Braque, Modigliani, en avançant dans le dernier étage du musée, j’avais l’impression d’être dans les pages du livre Histoire de l’art de Gombrich.

Bâle

Bâle

Bâle

Bâle Arlequin assis,  Picasso

A l’étage du dessous, les salles étaient quasi vides et je me suis retrouvée seule avec Delacroix, Ingres, Courbet, Renoir, Paul Gauguin, l’Odalisque de Corot, la Montagne Sainte Victoire de Cézanne, Les glaneuses de Pissarro, les falaises d’Etretat et La passerelle sur le bassin des nymphéas de Claude Monet (d’autant plus émouvant que j’ai eu l’occasion d’aller visiter la maison et les jardins de l’artiste à Giverny), un autoportrait de Van Gogh…..

Cinq baigneuses, Paul Cézanne

A midi, j’étais assise devant ce tableau de Claude Monet représentant le Waterloo Bridge  et dont la luminosité est juste extraordinaire quand on le voit en vrai.

Malgré les richesses de ses collections, le musée des Beaux Arts de Bâle n’est pas le connu de la ville, la Fondation Beyeler (à 25 min en tram du centre ville) étant mise plus en avant autant pour son architecture que l’on doit à Renzo Piano que pour ses expositions temporaires (jusqu’en mai 2017, s’y tient une exposition sur Claude Monet que j’aurais beaucoup aimé voir) et ses œuvres contemporaines.

Si vous êtes un boulimique de musées, vous n’aurez que l’embarras du choix, la ville en compte en effet 40 : du plus kitch (allez au moins jetez un œil aux vitrines du musée des ours en peluche et poupées) au plus traditionnel (musée du papier) en passant par exemple par le musée de la bande dessinée situé dans le quartier de St Alban et qui proposait une expo consacrée à Zep lors de ma visite.

le licorne power a aussi touché la Suisse visiblement : )

2- Admirer les façades de l’Hôtel de Ville de Bâle

Dès qu’on grimpe un des escaliers du cœur de Bâle, on peut apercevoir son toit. Situé au milieu de la vieille ville, l’Hôtel de Ville avec sa façade rouge, sa tour impressionnante et ses peintures murales polychromes a été construit entre 1504 et 1514 et est aujourd’hui le siège du gouvernement de la ville et du parlement.

Bon à savoir : Pour ceux et celles qui ne peuvent pas se passer de connexion aux internets plus de quelques heures (dans mon cas, j’ai vécu cela comme un vent de liberté !), la ville propose plusieurs hotspots dont un se situe à Marktplatz juste devant l’Hôtel de Ville. L’Office du Tourisme distribue un petit feuillet qui récapitule tous les hotspots, le réseau à choisir et le code à entrer.

3- Flâner dans le cœur historique de Bâle

Rien de mieux pour s’imprégner de l’atmosphère d’une ville que de la parcourir en marchant. J’avais en poche un plan de la ville mais j’en ai vite levé les yeux, ayant plutôt confiance en mon sens de l’orientation (et puis Bâle est assez petit, il est à priori plutôt difficile de se perdre)) et empruntant un escalier non loin de l’hôtel de ville j’ai flâné dans le quartier historique de Bâle.

Bon à savoir : l’Office du Tourisme a édité une brochure « Sur les traces de l’histoire » dans laquelle sont proposées proposant cinq promenades dans Bâle. Chacun des parcours est jalonné par des panneaux d’information (de couleurs différentes selon le parcours) présents dans la ville. Il existe une version plus détaillée sous forme d’appli.

4- Ramener du chocolat

Sur Instragram quand j’ai posté mes premières photos de Bâle, on m’a conseillé d’aller faire un tour dans une boutique Läderach et j’en avais repéré une à la gare. Bien entendu je ne suis pas ressortie les mains vides. Je ne suis pas fan des bouchées mais j’ai acheté une tablette de chocolat noir pistache et des petites réglettes aux parfums originaux.

5-Prendre un des trams colorés

Il arrive un moment où vos jambes ne veulent plus suivre votre tête. Il est temps alors de grimper dans un des trams colorés de la ville, d’autant plus qu’en Suisse, lorsque vous logez dans un hôtel, on vous donne une carte de transport vous permettant d’accéder gratuitement (pendant la durée de votre séjour) à tous les moyens de transport de la ville.

Cela a été le cas à mon arrivée à l’Ibis budget, situé à 1o minutes à peine à pied de la gare et à 2 minutes d’une station de tram qui mène au centre ville (en passant par la gare). Cet hôtel est idéal pour les petits budgets, les chambres sont modernes, bien agencées et le petit déjeuner propose charcuterie, fromage, yaourts, muesli, viennoiserie et pain.

Bon à savoir : Accord Hôtel  vous suggère dans une infographie de Bâle d’autres activités à réaliser lors d’un week-end.

6- Se balader le long des quais et à St Alban

Une fois que vous aurez arpenté la vieille ville, n’hésitez pas à vous en éloigner pour vous balader le long des quais du Rhin ainsi que dans le quartier de St Alban (plus de photos et de détails en cliquant sur les liens).

7- Entrer dans la boutique Gilgen

Un incontournable de Bâle est la boutique Gilgen qui vend toute une gamme de viennoiseries (j’ai goûté deux brioches fourrées délicieuses) et les fameux Leckerli, des biscuits secs au goût de pain d’épices. On m’en a proposé une première fois dans un autre magasin et j’ai trouvé cela très sec. J’en ai ramené un paquet (heureusement petit) de chez Gilgen et cela n’a remporté l’enthousiasme de personne à la maison (pourtant on est plutôt du genre #teamsucré). A vous de goûter : )

8- Prêter attention à tous les petits détails

Ce n’est peut être pas spécifiquement bâlois mais tout au long du séjour j’ai noté tous ces petits détails que l’on ne trouve pas à Lyon comme cette fanfare (viking ?), cette vitrine exposant une quantité folle de couteaux suisses, ces salons de coiffure dont la devanture laisse plutôt penser à une maison particulière, ces volets colorés et parfois au raz du sol ou cette magnifique bibliothèque découverte par hasard au fond d’une cour.

9- Observer la Fontaine Tinguely

Alors à moitié prise dans la glace, la fontaine de l’artiste Jean Tinguely est l’endroit que je conseillerais à des parents qui viennent à Bâle avec des enfants jeunes. Ces derniers pourront observer les différentes mécaniques et les gerbes d’eau pendant que vous ferez une pause : )

Et si vous venez un couple ou entre amis, vous pourrez ensuite aller boire une bière dans la brasserie Mutz qui est une véritable institution (je suis rentrée, j’ai vu plein d’hommes avec une choppe à la main, je ne parle pas un mot d’allemand, ma présence m’a semblé d’un coup incongru, je suis ressortie )).

10- Faire du lèche vitrine vers Spalenberg

Si vous recherchez à l’étranger les jolies boutiques plutôt que les grandes chaînes que l’on retrouve un peu partout, je vous conseille d’aller vous promener vers Spalenberg. S’y trouve, entre autres, un fromager  qui vend la fameuse fondue moitié moitié (je ne voulais pas me charger mais je regrette un peu de ne pas en avoir ramené dans mes bagages).  Tournez sur Heuberg, le coin vaut aussi bien pour ses points de vue que pour ses façades à colombages et ses petites ruelles pavées.

 

C’est fini !  je vous laisse avec un résumé en vidéo (soyez indulgent, c’est ma première et si vous avez mangé une choucroute, repassez plus tard, il y a beaucoup de travelling ))

we bale from virginie on Vimeo.

Merci à Accor Hotels pour cette invitation

A lire aussi

10 commentaires
  • Aurore
    février 16, 2017
    J’aime bien la Suisse, j’allais dans le canton de Neuchâtel en vacances.
    Je ne connais pas Bâle, mais l’architecture est bien jolie 🙂
    • chocoladdict
      février 17, 2017
      je ne connais que le coin vers Lausanne (joli aussi ) et maintenant Bâle )
  • cleopat
    février 16, 2017
    Je connais cette ville, mais si peu, car juste de loin ! Nous y sommes souvent passés, mais sans jamais nous y arrêter .
    Sinon c’est super qu une carte de transport soit offerte lors d un séjour sans cette ville. Dommage que ça ne soit pas le cas dans tous les cantons.
    Pour le Tessin ça n’est pas le cas, tout au moins pour la ville de Lugano et ses environs, et c est dommage . Pourtant on y trouve aussi des hôtels Accor. Les pieds finissent souvent par ne plus vouloir suivre 😉

    Merci pour la Bâlade 😉 j’ai beaucoup apprécié.

    • chocoladdict
      février 17, 2017
      je sais que la gratuité des transports liée à l’hôtel existe aussi à Lausanne, je pensais que c’était le cas dans toute la Suisse
      ravie que la balade t’ait plu et bon week end à toi )
  • Ben
    février 17, 2017
    Je suis de lausanne et tu m’as donné envie de redécouvrir Bales 🙂
  • chiffonsandco
    février 17, 2017
    tu t’en es très bien sortie avec ta vidéo, j’aimerais bien pouvoir faire pareil (promis, je n’ai pas vomi!) ! Sinon, moi, je veux aller dans la boutique Gilgen avec toutes ces choses délicieuses à manger ^^
  • lalydo
    février 26, 2017
    C’est vraiment une jolie découverte! Merci pour cette jolie balade 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *