Category

C’est un beau roman

Category

J’ai attendu plusieurs semaines avant d’ouvrir le dernier roman Mon sous-marin jaune parce que lire Jón Kalman Stefánsson est comme être témoin d’une aurore boréale pour moi. On a envie que ce moment ne finisse jamais, on s’y prépare pour mieux le savourer et puis on se dit qu’il faudra attendre peut-être longtemps avant d’en revoir une autre. Mon sous-marin jaune n’est pas mon titre préféré de Jón Kalman Stefánsson. Si vous me demandiez à l’instant précis par quel livre…

Qu’est ce qui m’a donné envie d’ouvrir la bd « J’y vais mais j’ai peur, journal d’une navigatrice » alors que je ne connais absolument rien aux courses nautiques, que je ne suis pas leur actualité et que j’ai le mal de mer au moindre roulis ? Le titre d’abord ! C’est une expression que j’emploie de temps en temps quand il m’arrive d’expérimenter des choses qui m’effraient un peu (je n’ose pas donner d’exemples tellement je suis peu casse-cou et aventurière).…

Si je vous dis que je n’ai pas regardé la quatrième de couverture avant de me lancer dans le dernier roman de Sophie Divry ? Lorsque je ne connais pas du tout l’écrivain, je retourne le livre et je lis en diagonale le texte derrière (avec toujours la crainte qu’on m’en dise trop). Mais la plume de Sophie Divry, je l’ai connue avec La cote 400 (une histoire de bibliothécaire assez antipathique mais qui faisait écho un peu particulièrement puisque…

Pour finir le mois de janvier, je n’ai pas choisi des romans très gais à lire voire franchement sombres mais qui apporte chacun une réponse à la question : comment continuer de vivre face à l’horreur. Il est aussi question dans ces deux livres, de terrorisme mais avec des réalités bien différentes. American Mother de Colum McCann avec Diane Foley J’avais trouvé virtuose Apeirogon de Colum McCann et je pense avoir lu quasiment tous les romans de cet écrivain irlandais…

Stella et l’Amérique Stella elle l’a, elle l’a (qui a la référence ?) non pas ce tout petit supplément d’âme (quoique) mais le don de guérir les gens, de rendre la vue aux aveugles, le mouvement aux paralytiques. Miracle crie l’église à qui un prête (James Brown ou l’art de choisir ses noms de personnages) raconte une des guérisons….jusqu’à ce qu’elle apprenne que Stella vend ses charmes et que c’est par le sexe qu’elle guérit ses clients. Tout s’emballe alors…

Les vaisseaux du cœur de Benoîte Groult C’est en lisant une newsletter qui évoquait ce roman (pas récent) que j’ai eu envie de lire Les vaisseaux du coeur. Le pitch ? Le roman raconte l’histoire d’amour entre un marin breton et une voisine d’enfance parisienne, histoire à priori impossible et vouée à l’échec car ils sont d’un milieu social totalement différent, n’ont pas les mêmes centres d’intérêt et sont l’un comme l’autre, mariés. Mais lorsque leurs corps se rapprochent, toutes…