Pâtisserie et chocolat

Tarte soleil poires chocolat

J’veux du soleil, j’veux du soleil, j’veux du soleil …rien que du soleil…ça faisait longtemps que je ne vous avais pas mis une petite chanson dans la tête de bon matin…allez ça vous manquait non ? A vrai dire je ne sais pas trop pourquoi cette tarte aux poires et au chocolat s’appelle ainsi.  Les quartiers de poire doivent-ils être placés de manière à évoquer les rayons du soleil ? ou est ce qu’une part de ce dessert réchauffe autant qu’une heure sur un transat l’été ? Il faudrait demander à ceux qui l’ont goûtée mais à vrai dire les conditions n’étaient pas optimum puisque cette tarte a été servie en dessert du repas de Noël…c’est à dire au moment où plus personne n’a faim (un jour j’organiserai un diner où on commencera par les desserts avec que des becs sucrés …ok ce sera un peu comme un gros goûter). Bref je  cherchais quelque chose de simple (n’étant pas chez moi), de rapide (éliminant tous les desserts qu’il faut préparer en partie la veille) et consensuel niveau goût et c’est ainsi que j’ai testé une recette de Frédéric Bau tirée du livre L’essentiel du Chocolat.

Ingrédients

pour la pâte sablée
2 CS d’huile de tournesol
2 CS de lait
2 CS de sucre
100 gr de beurre demi-sel très mou
1 jaune d’œuf
200 gr de farine
pour le flan au chocolat
6.5 cl de lait entier
12.5 cl de crème liquide entière
1/2 gousse de vanille
1 oeuf
25 gr de sucre semoule
40 gr de chocolat noir 70% Valrhona
pour les poires au miel
4 poires williams ou doyenne du comice
100 gr de miel

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

La pâte sablée
Si j’avais été chez moi, j’aurais probablement préparé une pâte sucrée la veille mais comme je l’imaginais mal faisant le voyage dans le TER, j’ai cherché une recette de pâte sablée autre que la plus classique et j’ai opté pour celle de Paris dans ma cuisine (dite incroyable et en plus celle d’une grand mère, deux arguments qui m’ont décidé).
Dans un bol, battez ensemble le lait, l’huile et le sucre. Ajoutez le beurre très mou et le jaune d’œuf et battez jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez ensuite la farine jusqu’à obtenir une pâte molle. Laissez la reposer au moins 1 heure (idéalement 2 mais je n’avais pas tout ce temps) au frigo après l’avoir filmé (go pro non nécessaire).
Garnissez un moule à tarte préalablement beurré avec la pâte. Étalez les chutes de pâte sur 2mm d’épaisseur et l’aide d’un emporte-pièces, détaillez de petits disques. Laissez reposer encore 30 minutes au frigo (j’ai aussi zappé cette étape étant donné le timing).
Faites cuire la tarte et les disques au four à th 5/6 (150/160°) jusqu’à ce que la pâte prenne une belle coloration ambrée (pas de temps indiqué dans la recette initiale et de mon côté comme j’ai fait plein d’autres choses en même temps impossible de me souvenir …bref surveillez votre four et la couleur de la pâte)

Les poires au miel
Epluchez les poires, coupez les en deux, enlevez la partie centrale et les pépins puis découpez 4 ou 5 quartiers selon leur grosseur. Faites chauffer le miel dans une poêle et laissez le caraméliser légèrement. Ajoutez aussitôt quelques quartiers de poires et enrobez les dans le miel. Laissez cuire 2 à 3 minutes (ou un peu plus si vos poires sont un peu trop dures) et réservez les. Faites la même chose avec tous les quartiers de poire.

Le flan au chocolat
Mettez le lait et la crème dans une casserole. Fendez la gousse de vanille et grattez l’intérieur pour en extraire les grains. Incorporez-les à la crème et au lait et portez à ébullition. Laissez tiédir puis ajoutez l’œuf, le sucre et le chocolat haché. Mixez et réservez.

Après avoir cuit le fond de tarte, disposez harmonieusement (en soleil ? ) les quartiers de poire au miel. Coulez doucement par le centre de la tarte le flan au chocolat et terminez la cuisson à 150° (th 5) pendant 10 à 12 minutes. Si au bout de ce temps, le flan n’est pas pris (c’est à dire qu’il est toujours liquide à certains endroits, c’était le cas pour moi), poursuivez la cuisson. Dès que le flan est pris, retirez la tarte du four, laissez refroidir à température ambiante puis mettez au frigo pendant au moins 1 heure.

C’est ce que je craignais, c’est ce que je craignais

  • Dans des conditions normales, j’aurais été choisir des poires au marché ou chez un primeur. Là j’ai été dans un supermarché et je n’ai pas pu trouver de poires mûres. Du coup même après avoir été longuement poêlées, les poires n’étaient pas assez fondantes. Bref prenez le temps de sélectionner vos poires soigneusement et si vraiment vous ne trouvez pas, ne faites pas comme moi, prenez des poires au sirop.
  • La recette indiquait de mixer la préparation. Je n’ai pas utilisé le bon matériel (un mixeur plongeant…à ce sujet faudrait peut-être que je profite des soldes) et mon appareil au chocolat a fait plein de petites bulles. Ça ne change rien au goût mais esthétiquement ce n’est pas très joli.

A part ça, la pâte sablée était bien fondante et ne s’effritait pas, le goût du chocolat bien prononcé malgré la faible quantité utilisée et le mariage avec la poire fonctionne à tous les coups.

16 Comments

  1. Elle a l’air très bonne (bon, en dehors du fait que tu dis que les poires étaient croquantes… )
    Quant au repas 100% sucré, sais-tu que cela m’arrive ? En particulier, j’ai instauré un repas crêpes sucrées pour le soir de la chandeleur (et aussi de Mardi Gras, parce que « chez moi », on connait pas les bugnes 😉 )
  2. Effectivement il aurait peut-être fallu prendre des poires au sirop … bah tu le sauras pour la prochaine fois, en tous cas elle est très jolie et fait envie …
  3. Les poires étaient croquantes mais elles étaient aussi craquantes, et c’est bien cela le principal, n’est ce pas? :o)
  4. Moi aussi, j’en ai fait 2 pendant la période des fêtes, c’est une association qui marche toujours mais ma recette est un peu différente et je mets des amandes en poudre, il faudra que je tente cette version.
    Quant au repas qui commence par le dessert, j’y ai déjà pensé car j’adorerai mais tout le monde n’est pas autant bec sucré que moi…du coup, je fais souvent des gros goûters!
  5. la tarte a l’air délicieuse malgré tes réserves 🙂 j’ai très envie de la reproduire, enfin, de la manger plutôt…
  6. Ah mais je me disais bien que le nom de la recette me disait quelque chose ! J’ai déjà testée cette recette, que j’avais trouvé dans l’Encyclopédie du Chocolat, de Frédéric Bau également (livre que je conseille au passage!). J’aime bien cette recette : simple, avec des saveurs qui fonctionnent à tous les coups !
    • je crois qu’il y a un certain nombre de recettes en commun entre les deux livres …recette testée et validée alors )
  7. J’ai une recette un peu dans ce genre et je trouve que le mélange poire-chocolat est juste terrible!
  8. Pingback: Cheesecake mangue passion vanille (recette avec cuisson )

  9. Pingback: moelleux au chocolat à la poire et aux noisettes : une recette facile au chocolat

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It