La dernière séance

Tu veux ou tu veux pas ?

Je ne sais pas si j’ai déjà eu l’occasion de vous raconter combien Sophie Marceau est liée à mon adolescence. Sophie Marceau c’est Victoire dans la Boum, une musique de film restée en mémoire et des dialogues que je connais par coeur. Sophie Marceau c’est Valentine dans L’étudiante qui est absolument sublime dans la première scène quand elle se retrouve coincée avec Edouard dans une télécabine alors que nous si on enlevait notre bonnet et notre écharpe après une descente à ski on aurait le nez rouge et qui coule. C’est « faut pas tuer les instants de bonheur, Valentine faut pas..tu cites Baudelaire maintenant ? » (suivi d’un baiser sous la pluie) et plein de dialogues que je connais aussi pas mal.

Je ne vais pas vous faire sa filmographie complète, surtout que par une sorte de « fidélité » j’ai vu beaucoup de films, même les moins bons, du moment que l’actrice faisait partie du casting. Je l’ai toujours trouvé très belle et je la trouve peut-être encore plus belle au fil des ans (même si en regardant des photos, j’ai constaté qu’elle avait il y a quelques années en arrière des rondeurs qui ont fondu et j’aimais bien ces rondeurs là). J’aime quand elle dit « Plutôt qu’un homme me regarde, je préfère qu’il me prenne dans ses bras. Et qu’il m’embrasse« . Vous pourrez me parler de son sein nu à Cannes et son discours décousu, vous n’arriverez pas à entacher l’image de la femme classe, glamour, amoureuse que j’ai d’elle.

Bref quand j’ai appris qu’elle serait présente à l’avant première du film Tu veux ou tu veux pas ? avec Patrick Bruel (grosse pensée pour mes copines montiliennes qui, à l’époque du collègue et du lycée, étaient folles de Patriiiiiiiiiiiick), j’ai vite réservé une place et j’étais dans la salle une heure avant le début du film pour ne pas être trop loin de l’équipe. Après la projection du film, Tony Marshall et les deux acteurs principaux ont répondu à quelques questions du public et c’était assez troublant d’entendre en vrai la voix de celle que j’ai entendu tant de fois sur petit et grand écran. Même sourire, même élégance et en même temps simplicité (pas de robe de star mais elle, même en jogging, elle serait jolie) et aussi belle que dans les magazines.

tu veux ou tu veux pas

Toni Marshall a confié au public qu’elle n’avait d’abord pas osé demander à Sophie Marceau de jouer le rôle de cette femme qui se donne aux hommes sans retenue et sans compter, pensant qu’elle n’accepterait pas. Heureusement l’actrice a dit oui et tant mieux car elle apporte à un personnage qui aurait pu être vulgaire une féminité incroyable. Face à elle, Patrick Bruel joue un accro au sexe qui a décidé de se libérer de sa dépendance faisant voeu d’abstinence. Il se retrouve totalement désarçonné face à cette femme car comme il le confie à son meilleur ami « c’est moi avant …en fille« .

 tu veux ou tu veux pas 2

Pas vraiment habituée à ce qu’on lui dise non, Judith (Sophie Marceau) multiple les attitudes provocantes alors que Lambert (Patrick Bruel) résiste de plus belle, ce qui donnent lieu à des situations assez drôles. Les répliques fusent, les deux acteurs s’en donnent à cœur joie, les personnages secondaires apportent une touche de fantaisie supplémentaire …j’hésiterais à qualifier le film de comédie romantique car c’est le ressort comique qui reste principal mais c’est drôle, frais, le ping-pong verbal entre les deux protagonistes fonctionne parfaitement bien.

Bref si vous aimez ces deux acteurs et que vous avez envie d’aller voir une comédie,  Tu veux ou tu veux pas ? est le film à programmer dans votre agenda.

sortie en salle : 1 octobre 2014
(Crédits photos : Warner Bros)

16 Comments

  1. Je crois que je l’aime un peu comme toi Sophie Marceau, depuis Vic bien sûr, j’aime son allure, sa façon de jouer, mais aussi sa voix et son côté un peu nature, et avec l’âge elle est encore plus belle je trouve. Bref je pense que ça va le faire ce film Patrick est top dans ce genre de rôle 🙂
  2. Contente de lire tes impressions sur cette avant-première et sur le film. Le rôle joué par Sophie Marceau est inhabituel, et pourtant comme toi je trouve qu’elle s’en sort avec brio. Je note ce film dans ma liste pour octobre.
  3. Aaah, Sophie Marceau, si j’étais un homme… J’irai le voir rien que pour elle, c’est certain ! La réalisatrice vient présenter le film dans mon cinéma mais pas elle, snif (bon en même temps, si Chéri avait ne serait-ce que la possibilité de lui serrer la main, je lui arracherai les yeux de jalousie :-p !)
  4. Comme toi j’aime énormément Sophie Marceau, peut-être à cause de « la Boum 1&2 » et « l’étudiante », films de ma jeunesse … mais toujours est-il que je la trouve sublime, élégnate en toute simplicité, elle a une classe incroyable. Et comme toi je trouve qu’elle était mieux avant de fondre, là elle est un peu trop osseuse à mon goût …
    Et merci pour ton avis sur ce film, que j’ai bien envie d’aller voir si je peux !
  5. Oui, je veux!! 😉
    J’ai vu la B-A hier, je suis tentée d’aller le voir (entre Copines ou en couple, j’hésite encore!)

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It