J’ai commencé la semaine avec un gros coup de stress. Je n’avais pas encore mis les pieds sur mon lieu de stage quand j’ai vu dans la liste de mes messages sur mon téléphone portable, le nom de la secrétaire de l’Institut de Communication, l’école où je suis inscrite pour mon master pro. Oups les notes du premier semestre étaient tombées, il suffisait que je me connecte à mon bureau virtuel pour les connaître.

Là quelqu’un de normalement constitué aurait vite été voir à l’endroit indiqué dès l’ordinateur allumé. MOI PAS. Je me suis dit « imagine que les notes soient mauvaises, je vais quand même pas aller m’enfermer aux toilettes pour pleurer« . Oui c’est une habitude chez moi de toujours penser que j’ai foiré.

Alors la matinée s’est écoulée, j’ai mis cette idée dans un coin de ma tête, on ne peut pas dire que j’étais méga détendue mais j’ai réussi à me consacrer à d’autres tâches. Et puis les messages d’autres élèves de la promotion sont arrivés sur ma boîte mail. Il était question de fêter les résultats. Là je me suis sentie un peu acculée, obligée d’aller voir la réalité en face.

Dans la panique, je n’ai pas pigé où il fallait regarder…j’étais en mode panique, puis j’ai fini par trouver le petit icône représentant les notes. J’avais les mains moites, la bouche sèche, j’étais en apnée. Je crois que Jude Law aurait pu rentrer dans le bureau accompagné de Hugh Grant à ce moment là, j’aurais même pas détourné le regard de mon écran…enfin je crois )

J’ai passé toutes les notes en revue, avant de comprendre que la première ligne en gras représentait ma moyenne..c’était un peu comme si les informations s’incrustaient dans mes pupilles mais n’atteignaient pas mon cerveau…et puis j’ai enfin compris, vérifié, re-vérifié que je venais de valider mon premier semestre.

Champagne et danse de Saint Gui …euh non en vérité je n’ai ni bondi sur mon bureau ni explosé de joie (je dois avoir le gène Jean-Pierre Bacri) mais j’ai eu envie de partager la nouvelle virtuellement …j’ai jamais eu autant de bravo et de félicitations via twitter…c’était très chouette.

J’étais plus soulagée que contente…je suis bizarre je sais…ou réaliste car un master pro, si côté soit-il, ça ne nourrit personne, ça ne met même pas du beurre dans les épinards…bref je fêterai ça le jour où j’aurais du boulot …pour l’heure je m’autorise un brin de fierté parce que tout concilier pendant quelques mois ça n’a pas été tous les jours facile ….sans l’homme tout cela n’aurait jamais été possible alors j’en profite pour lui dire merci )

Et toi, les notes tu les découvrais avec appréhension ou pas ?

40 Comments

  1. FELICITATIONS pour cette super nouvelle!!! Je ne doutais pas une seconde de ta réussite! Tu as beaucoup bossé, ça n’a pas été facile tous les jours surtout en menant de pair études, vie de maman, femme, blogueuse, franchement j’admire ton courage et tu peux être vraiment très très fière de toi! Bien sur, ça ne donne pas accès directement à un travail, mais quand même tu peux être vraiment super fière de toi (je me répète!!). Et je suis sûre que ce diplome et le stage que tu fais te permettront de trouver un boulot dans lequel tu vas t’épanouir! Encore bravo!
    • ah si tu pouvais dire vrai pour le boulot..Pour l’heure je suis toujours dans le brouillard (même si je sais ce que j’aime faire..la question est plutôt, où, comment, avec qui? )
  2. Félicitations ! Et bravo pour avoir réussi à tout concilier !! Mes partiels ont lieu la semaine prochaine et, comme toi, je devrais avoir mes notes pendant mon stage … Keep going, la valorisation du diplôme donne des ailes pour les futures recherches de boulot (en tout cas, moi, cette perspective me motive énormément !). Bises
  3. Bravoooo!!! Tu sais le doute est en général le signe distinctif des bons élèves^^. J’ai toujours douté dans mes études et j’ai tout eu du premier coup (euh, bon là je me la pète un peu) en fait si je te dis ça c’est parce que je sais à quel point quand on se donne à fond! On redoute l’échec mais tu vois tes efforts ont payés.
    Tu as raison d’être heureuse ce sont des petits pas vers ta vie professionnelle.
    Belle journée^^
    • pas faux, j’ai tout eu du premier coup (sauf mon permis)…espérons que ce soit un pas vers ma nouvelle vie professionnelle
  4. Ah que c’est dur la vie d’étudiante, mais parfois quand elle est fini, ces notes qu’arrivent régulièrement et qui nous disent si on bien ou, pas si bien bossé nous manquent et on doit se conformer à l’avis d’un seul chef qui peut être.. nous aime même pas!

    En tous cas, félicitations pour ton semestre!

  5. Bravo, c’est déjà un premier pas dans la bonne direction. Il y a de quoi être fière et fêter cette première victoire, en attendant la suite.
  6. Oui avec appréhension ! Félicitations Choco mais si tu veux mon avis je n’ai jamais douté que tu l’aurais. J’ai bien ri en te lisant 😉 Bisous et très belle journée !
  7. J’ai toujours été bonne élève pourtant par deux fois, j’ai pleuré en voyant mes résultats :

    – le jour du Bac, j’étais RECALEE, même pas au rattrapage. C’est ce que j’ai cru pendant 3 minutes parce qu’on m’avait remis le dossier d’une autre… J’ai donc loupé mon bac pendant 3 minutes !

    – l’année d’après, j’étais DEFAILLANTE à la fac parce qu’on avait perdu une de mes copies.

    Autant te dire que les années d’après, j’attendais les résultats dans le plus grand stress !

    Félicitations à toi. Tu a raison d’être fière.

    • ah mais c’est horrible tes histoires ! je n’ai même pas cette excuse…je pensais qu’en vieillissant j’aurais plus confiance en moi mais non en fait )
  8. Marie-Thé Reply
    Quel suspense !!! Mais bravo, toutes mes félicitations, ce n’a certainemnt pas été facile de tout concilier, tu as fait des sacrifices, et ça doit faire plaisir de voir tout ça
  9. Marie-Thé Reply
    hum, y a eu comme un bug …. la suite s’est retrouvée propulsée dans un autre article …
    je recopie :

    tu as réussi, et tu es bien récompensée. C’est super !

    :o))

  10. Bravo pour ton semestre, c’est génial!
    Je suis comme toi, j’attends toujours des résultats dans la plus grande angoisse. Pas pressée de connaitre la réponse…
  11. Miss Cupcake Reply
    Super !
    Les notes, c’est toujours une grande angoisse en effet !
  12. Yesss! Bravo bravo Les loulous doivent être fiers de leur maman et ton chéri de son amoureuse Savoure ton moment et avant pour la suite ! Lili
  13. Oui, les loulous sont fiers ! Félicitations ! Décidément, que seriez-vous mesdames sans vos gentils hommes dévoués et d’une patience infinie ?
    • y aurait-il plusieurs Loulous? ou aurait-on usurpé ton identité?
      tu as raison sans les hommes (les perles pas les autres) bien plus dur d’avancer et de se sentir portée )

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It