Ce soir Masterchef avait sorti le décor de Noël -sapins géants blanc, robots, énormes sucettes-, on s’attendait presque à voir débarquer Carole Rousseau en mère Noël ou les membres du jury relookés en Rois mages mais ce sont 8 enfants âgés de 9 à 11 ans qui ont débarqué sur le plateau.

Pour continuer dans la thématique, la boîte mystère avait une forme de paquet cadeau même si le contenu n’en était pas vraiment un ( foie gras, cèpes, fond d’artichaut, poires, langues, marrons). Le challenge principal consistait à réussir la cuisson du foie gras mais visiblement cela n’a pas impressionné les candidats dont le niveau est apparu vite élevé (proposer une vinaigrette à la mangue à 9 ans ça donne tout de suite le ton). Dès cette première épreuve, Jean m’a impressionné par la beauté de son assiette..j’ai 25 ans de plus que lui mais je suis incapable d’un dressage aussi professionnel.

Puis on a demandé aux chefs en herbe de reconnaitre légumes, fruits et herbes aromatiques en duo et dans un temps imparti et on s’est rendu compte au passage qu’ils avaient tous, à des degrés divers, des caractères bien trempés.

La troisième épreuve consistait à décorer une bûche ancienne génération (enfin qui mangent encore des bûches à la crème au beurre aujourd’hui?) et c’est Eliot, l’adolescent du groupe qui n’y croyait pas mais qui boosté par Carole Rousseau (eh oui c’est difficile à croire mais Carole s’est dépassée hier soir) a présenté la bûche qui a séduit le plus le jury. Personnellement aucune ne m’a réellement mise l’eau à la bouche. La pire était tout de même celle de Jérémy, gamin qui semblait avoir les doigts branchés dans la prise en permanence : débordante de crème au beurre rose et verte…un peu comme certains gâteaux dans les vitrines des magasins asiatiques de Belleville…pouah !

Le plus dur restait à venir puisqu’il a fallu ensuite que les enfants reproduissent les St Jacques poëllées servies avec un jus de cidre et de pommes que Frédéric Anton sert dans son restaurant…rien que ça )  Même si les chefs aidaient les candidats plus que dans la version adulte, les assiettes présentées étaient ressemblantes à l’original et les St Jacques parfaites côté cuisson si on en croit les appréciations du jury. Alors que Jean et Flavie gagnaient leur place en finale, pour consoler les autres participants, Carole Rousseau poussait une porte coulissante laissant entrevoir une avalanche de jouets et de cadeaux parmi lesquels les enfants étaient invités à se servir …il lui manquait juste le bonnet rouge finalement à Carole.

La dernière épreuve m’a semblé affreusement stressante depuis le confort de mon canapé : réaliser pour 10 personnes un plat avec des ingrédients imposés dans un restaurant du Bois de Boulogne et dans un laps de temps très court. On était loin du steak/frites tu t’en doutes mais fallait de l’imagination pour rendre appétissant du chevreuil, du céleri et des poires. Entre poêles et casseroles surdimensionnées par rapport à leur taille, j’avais envie de leur filer un coup de main mais eux semblaient plutôt apprécier l’exercice. Jean a servi une noisette de chevreuil (si je te dis que j’aime pas le chevreuil après la bûche, ni le foie gras chaud d’ailleurs, je vais passer pour quelqu’un de pénible non?) sur un écrasé de céleri et sa poire pochée. Flavie a proposé une version plus délicate (moins chasse selon Sébastien Demorand) mais cela n’a pas été suffisant pour qu’elle remporte cette première édition de Masterchefs des enfants.

Les enfants sont formidables, à vous les studios )

Et toi enfant tu aidais en cuisine ou pas?

10 Comments

  1. Masterchef, Top Chef et tout çà me prend conscience de ce que je suis loin d’être. Je suis épatée par tout ce talent, alors s’agissant d’enfants je suis tout simplement baba !
  2. moi j’ai toujours aidé en cuisine, et c’est cmme ca que j’ai appris a aimé d’ailleurs!Je n’ai pas pu egarder, mais peut être en replay, après Noël, pendant la sieste, les enfants ont l’air d’avoir du talent!!!joyeuses fêtes à toi!!
  3. j’ai été franchement impressionnée par la prestation des enfants… moi je ne faisais pas grand chose mais le peu été déjà sucré !
  4. Je n’ai pas regardé, merci pour le récit Choco !

    Enfant je rêvais déjà d’être ce que je suis devenue… une maman gâteau ! Attention je ne dis pas que j’ai forcément fait le bon choix mais c’est ma vie et je ne regrette rien. A 11 ans je cuisinais déjà la ratatouille etc… je faisais les courses en conséquence. Je me suis aussi beaucoup amusée à grimper aux arbres et j’avais beaucoup de copains-copines, tout est conciliable ! Gros bisous et joyeux préparatifs de Noël 🙂

  5. Cet épisode m’a bien plu et m’a bien fait rire! Ces petits cuisiniers avaient la « patate » et le niveau de cuisine était impressionnant! (je ne sais même pas faire le dixième de ce qu’ils ont présenté!)
    La petite Enora était trop mignonne avec ses casseroles et spatules 3 fois plus grande qu’elle! Et puis cuisiner du chevreuil, du céleri, des airelles à 10 ans, c’est juste fou! Je ne suis pas sure qu’à cet âge j’aimais ça, ni même maintenant!
    Comme quoi, tous les enfants ne raffolent pas du steack/frites!
    Bluffant!
  6. Tu parles, j’ai touché une casserole à 18 ans… Aujourd’hui, je ne suis toujours pas très douée… Vive les surgelés!
  7. J’ai adoré l’émission! Bien contente que ce soit ce petit qui gagne!! Ils sont vraiment impressionnant, moi à leur âge à part des crêpes et des gâteaux aux yaourts je ne faisais pas grand chose!
  8. Je l’ai regardé aussi, et franchement quand ils rendaient leurs plats dresser comme dans les grands restaurants, je me disait : Mais ils ont que 9 ans … et moi j’ene st 15 et je sais même pas ce que je veux faire plus tard !!
    Tu as oublié que le petit Jérémy était aussi un très mauvais perdant qui critiquait
  9. J’ai regardé et j’ai décroché au bout de 7 ou 8 minutes… Surjoué, avec des répliques typique de real TV. Il ne manquait que les larmes à l’évocation du divorce des parents de l’un… Bref, tout ça pour dire qu’il y a deux ans, il me fallait un GPS pour trouver ma cuisine. C’est dire. Je n’ai jamais aidé parce que ma mère et sa maniaquerie à laver le couteau à peine tu as découpé ta première pomme de terre. Aujourd’hui, je ne cuisine que pour mon fils… Il n’est pas encore en mesure de me critiquer 😉

    Joyeux Noel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It