Parler d'ma vie

Souvenir de sports collectifs

Durant toute ma scolarité, j’ai haï profondément les sports collectifs…comme tout mauvais élève en E.P.S.

J’étais celle qui était toujours choisie la dernière ou l’avant-dernière au moment de constituer une équipe. A chaque prénom énoncé, je tendais l’oreille et quand il n’y avait plus personne dans la rangée, je finissais par être désignée d’un signe de tête accompagnée d’un soufflement de résignation.

Je détestais être en jogging, je ne ressemblais à rien si ce n’est à un sac à patate plutôt qu’à Madonna pendant son jogging. Je consultais la météo le dimanche soir et grelottais à l’avance à l’idée de passer deux heures dans le froid, Angélita.

Je n’aimais pas le ballon prisonnier. Vu mon manque d’entrain à investir le terrain, j’étais prise pour cible. Je n’aimais pas le football dans un gymnase qui sentait les chaussettes qui puent et la transpiration. Je n’aimais pas le handball, j’aurais préféré aller au salon de thé, oui Madame la professeur de sport, puisque vous me le suggériez régulièrement. Je n’aimais pas non plus le volley. Je ne savais pas quand récupérer la balle et je finissais par m’aplatir contre un de mes camarades ou par me retourner les doigts en voulant réceptionner un ballon.

Bizarrement je kiffais le basket alors que je n’étais guère plus douée.

J’ai même eu droit à quelques séances de rugby mixtes : coups de pieds dans les tibias, glissades dans la boue…un plaisir !

Un jour, un conseiller d’orientation, examinant à la loupe mon bulletin scolaire, pointa ma mauvaise note (j’étais plutôt bonne élève) en E.P.S et me prédit une incapacité à travailler en équipe étant donné mon peu d’attrait pour les sports collectifs. Si j’avais pas eu la moyenne en géo, il m’aurait offert un GPS tu crois?

Et toi, les sports collectifs tu aimais ça?

 

 

61 Comments

  1. j’aimais bien le ballon prisonnier; Par contre j’étais moyennement bonne au hand et volley…mais c’était la faute des autres bien entendu…A-t-on jamais vu une bande de filles au lycée adepte des sports ? 😉
  2. ca me rappel des souvenirs ce que tu dis, moi aussi je détestais l’EPS, toujours choisie en dernier puis je détestais les jeux de ballons, sauf le rugby auquel je prenais un véritable plaisir a massacré les mecs et le baseball (la on me prenait en premier mdr).

    Après mettre blessé en classe lors de la fameuse gymnastique acrobatique, mon medecin m’avais ensuite toujours dispensé d’EPS la chanceee 😀 du coup je me moquais des autres!

    Ah l’EPS, la merdasse des cours! Je plains les élèves d’aujourd’hui mdr

  3. tiens, je revois mon adolescence! J’ai toujours eu horreur des sports collectifs! D’ailleurs, je n’ai jamais compris l’intérêt de courir derrière un ballon!
    • non mais c’est vrai qu’est ce qu’ils ont, qu’on leur donne un ballon chacun et qu’on en finisse ! )
      remarque je voyais pas non plus l’intérêt de courir en rond )
  4. J’adorais jouer au ballon prisonnier quand j’étais en primaire et au collège !
    Sinon j’ai joué au rugby pendant tout un trimestre, c’était assez folklorique…
  5. Moi pareil que toi mais, en plus, j’étais mauvaise joueuse (je te dis pas mauvaise en qualité et mauvaise joueuse, autant aller se pendre). Sur la fin, j’avais trouvé d’autres mauvais et tant qu’à être mauvais, autant rigoler, donc on faisait n’importe quoi mais au moins on rigolait.
  6. J’étais plutôt douée en sport, même si comme toi je détestais être en jogging. J’étais choisie dans les premiers et j’adorais particulièrement le volley, ma grande passion du moment !
  7. ah je me retrouve bien dans ce qui tu écris! je detestais l eps (à la rigueur le ping pong)….ca me donnait des mal de bides ces cours d eps. quel horreur que ce ballon prisonnier j’etais nulle et les garcons frappait tellement fort ! je crois bien que ca m’a traumatisé et que du coup je fais un rejet du sport collectif .J’aurais donc un problème pour le travail de groupe ?
  8. pareil pour moi, petite j’etais la derniere choisit, après les infirmes c’est pour te dire, enfaite j’etais et je suis un boulet!
    sauf à l’escade que j’ai pratiqué pendant 7 ans, mais en même temps l’escalade est un sport pratiqué à deux et pas en groupe donc je pense que ça m’a aidé quelque part

    euuhh dit le weekly chocolat c’est demain ou dimanche?

    • et tu as complètement arrêté l’escalade?
      la weekly chocolate tu la publies quand tu veux en fait (la semaine, ou le week-end samedi ou dimanche)..l’essentiel est que je puisse mettre ta participation en ligne avant le dimanche soir
  9. Bizarrement, je m’en sortais pas trop mal alors que je ne suis pas très sportive à la base. Comme j’étais une des plus grandes (1,70m), j’étais souvent goal au hand et je me débrouillais bien (sur le terrain, c’était une autre histoire, je ne savais pas dribbler …) ; il n’y a qu’au volley où je n’étais pas dans les derniers choisis par ce que je servais plutôt bien et assez fort (ce qui avait souvent pour conséquence de faire hurler les filles d’en face et j’adorais ça !!). Pour les autres sports co, je dirai JOKER (la seule fois où j’ai joué au foot, je me suis fait une entorse!). Je suis plutôt sport individuel en fait … C’est grave Docteur ?
  10. quel horreur la gym, le pire c’était le sport en salle, avec grimpage à la corde ou je n’arrivais même pas à mettre les deux pieds dessus, la poutre ou je n’avais pas d’équilibre, enfin tous ces trucs là, ouff y’en à plus 🙂
  11. Je détestais tous les sports comme toi. Mais même l’athlétisme, je détestais, à part l’endurance, parce que je n’y étais pas trop mauvaise.
    Par contre un truc qu’on adorait pendant la dernière année de lycée c’était la course d’orientation. En bref nous étions lachés dans un quartier et nous devions trouver des repères. 2h à papoter et rigoler entre copines, c’était très marrant.
  12. Aaaaaaaaahh, ma terreur!! Je détestais tout particulièrement les agrès, poutres, barres parallèles, barre fixe… ma prof m’avait « forcé » à faire un « tour en fourchette » (barre fixe entre les jambes, on devais s’élever sur les bras et faire une pirouette tête en avant, pour se retrouver dans la même position qu’au départ), bien mal lui en a pris, je lui ai collé mon genou dans la tronche (pas volontairement, mais bon j’ai pô été terrassée par la honte!! Me suis juste excusé…). Elle a passé le reste du cours à ressembler à un mérou avec sa lèvre enflée.
    Au bac, j’ai quand fini avec 11 de moyenne.
  13. je DETESTAIS. c’était humiliant le meilleur choisissait un par un les membres de son équipe, j’étais toujours la dernière à rester…. j’en étais malade, je faisais tout pour être dispensée. ça m’a gâché mes années collège. (j’ai fait un billet dessus aussi )
    • même ressenti que toi…tu sais que quand j’ai eu mon bac ma première pensée a été : youpi je ne vais plus jamais avoir de cours d’EPS de ma vie !
      quand je vois aujourd’hui à travers les commentaires que j’étais loin, je me dis que les professeurs d’EPS devraient se poser des questions )
  14. ah ah ah tout moi au collège…. que j’aimais pas ça et le pire je crois bien c’était le volley;;; oh la la je me prenais les ballons dans la tronche….. une horreur!!!
    j’ai trouvé tout les moyens pour me faire dispenser car pareil de toute on me choisissait jamais
  15. J’adorais le hand, j’y jouais d’ailleurs en dehors du collège.

    Par contre je détestais l’endurance et la gym avec les enchaînements, la poutre, etc….

    • j’étais nulle en endurance et la gym (à part le sol car j’étais souple mais en fait je faisais de la danse et pas de la gym) c’était l’horreur aussi )
  16. la bande à Jules Reply
    non je détestais ça…en plus je n’ai pas du tout l’esprit de compétition mais certaines elles l’ont pour deux de vraies harpies !!!!! je me suis pris une batte de Hockey dans la tête, un disque et j’en passe et des meilleurs…
  17. Tout, tout comme toi, la misère, l’enfer pour moi !! au point que je me fasse de fausse dispense, que j’oublie mes affaires de sport, …… tout ce qui pouvait m’éviter ça.

    En fait moi c’était surtout à l’école, en dehors de ça, j’aimais, faire du sport, avec mes amis.

  18. Je détestais le sport à l’école, j’étais nulle. Et encore plus les sports d’équipe (surtout le volley qui me faisait super mal). Alors quand à la plage, les copains proposent un beach volley, je deviens blême et je fais semblant de dormir.
  19. « Si j’avais pas eu la moyenne en géo, il m’aurait offert un GPS tu crois? » Mouhahaha XD
    Sinon, moi aussi j’étais trop nulle en EPS. Mais une année, j’ai eu un prof qui m’aimait bien alors c’était plutôt cool 🙂
  20. Je suis bien contente de ne plus être au collège.
    moi aussi je détestais les sports collectifs
    j’y arrivais jamais, en plus je suis petite 1M55 alors tout ce qui était basket, volley, vive la galère pour moi.
    Mais quand on nous faisais faire de la boxe, ça j’aimais bien je tapais mon partenaire ^^

    le vestiaire et gymnase qui pue la chaussette j’ai connue aussi ^^

    J’ai bien aimer par contre avec mon prof de cap on a fait des sports différents, j’aimais bien le vtt, la planche a voile.

    Dès fois je me rachèterai bien un jogging mais comme d’hab ils sont fait pour les grands donc je ne trouve jamais un qui m’aille niveau longueur de jambe pfff.

  21. CA PUE DU CUL LE SPORT AU COLLEGE !!!
    essouflée au bout d’un tour de stade, toute rouge avec la gorge qui piquent et la grande course du collège : un calvaire !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It