Quand les écolos se moquent d'eux-mêmes - Chroniques d'une Chocoladdict
C'est un beau roman

Quand les écolos se moquent d’eux-mêmes

Cyril Pedrosa a beau être un écolo convaincu, il est conscient de ses propres contradictions, de ses limites, du décalage de son mode  de vie avec une société qui est loin d’être convertie au développement durable et à la protection de l’environnement. Il s’amuse à le souligner avec beaucoup d’humour et d’auto-critique dans le second volume de la série Autobio.

Il nous parle entre autres :

du sac issu du commerce équitable venu du Pérou qu’il s’est offert avec fierté mais qui s’avère vite non étanche, qui ne ferme pas, n’est pas très solide et n’est lavable qu’à la main

des courses dans une coopérative bio qui lui donnent l’impression d’entrer dans une autre dimension …un peu, dit-il, comme lorsqu’on passe la frontière pour aller dans un pays voisin. Les verts auraient-ils des problèmes de constipation suite à la consommation massive de quinoa? en tous cas, il y a dans la coopérative bio un rayon entier consacré au transit.

des astuces jardinage bio lues sur internet comme celle consistant à verser l’eau de cuisson des aliments sur les herbes indésirables

des fameux paniers bio des AMAP grâce auxquels il n’a jamais autant mangé de blettes, de fenouil voire de légumes poilus inconnus jusqu’à présent et qui ne s’épluchent que difficilement  (c’est criant de vérité pour l’avoir vécu !)

du refus des jeux vidéos pour ses enfants auxquels il préfère les jeux coopératifs …alors qu’il s’éclate avec sa femme sur un jeu de tennis sur la Wii lors d’un week-end chez sa soeur

de vacances qui se veulent écolo au Portugal et qui prennent une allure catastrophique sous prétexte de respecter certains principes

Verdict :
J’ai beaucoup souri, ri plusieurs fois et me suis demandée s’il ne forçait pas un peu le trait (dans l’une des bulles, on voit sa femme se baigner dans une grande bassine avec ses deux enfants au milieu du salon). Ce serait chouette que les catholiques, les pro-allaitement, les militants UMP, fill the blank sachent montrer autant d’auto-dérision dans une BD …


et toi, à quoi n’es-tu pas prêt(e) à renoncer même si ce n’est pas très écolo?

60 Comments

  1. Ah ben c’est génial !
    Après l’auto-dérision, je crois que ça tient beaucoup de la personnalité, même si c’est vrai que les juifs en usent plus que les cathos par exemple.
    Dommage que je ne sache pas dessiner…
    Tant pis, je continuerai à me moquer gentiment par écrit…

  2. Il doit être excellent ce bouquin ! 😀
    Je pense aussi qu’on ne peut pas être écolo jusqu’au bout des ongles 🙂

  3. Les voyages. Lire des livres (combien d’arbres…). Boire du C*o*c*a Light (je suis sûre qu’il y a des trucs pas écolo dans la production).

    En revanche, ce que tu résumes m’a vraiment donné envie de le lire !!!

  4. C’est Fluide Glaciale qui produit alors j’y vais les yeux fermés …
    L’eau courant et surtout les bains non désolé mais ça je ne peux pas m’en passer, honte à moi mais c’est pas grave !!!!

  5. ah enfin une auto critique du bio et du mode de vie écolo : je suis pour mais c’est vrai qu’il a (vite ?) ses limites.
    Pour preuve ce couple dans ma commune pro-bio/pro-écolo mais qui doit avoir la voiture la plus pourrie du village et la plus polluante.

  6. me revoilou

    Je ne boudais pas, juste que ton blog n’est pas accessible de mon bureau ET qu’à la maison dernièrement, j’étais juste un peu débordée !
    Bref, me tente bien ce bouquin !
    Et je ne renoncerai jamais à ma connexion web et à mon airbus qui m’emmènera au bout du monde !

  7. Moi je ne renoncerait pas à prendre l’avion pour aller faire des bises à ma famille de temps en temps… Et à tirer la chasse d’eau à chaque passage !

  8. ca donne envie de le lire ce bouquin!

    je fais des efforts en effet pour proteger la planete mais je ne vois pas installer des chiottes avec de la sciure par exemple… en revanche que l’eau des chiottes soit de l’eau potable je trouve ça ahurissant!

  9. Il y a un skectch de ce style fait par Guillon… bon ce n’est pas de l’auto-dérision, plus de la moquerie mais c’est il y a pas mal de vérité là dedans?

  10. B : tu es aussi branchée voyages?

    @La Mère Joie : je compte sur toi, peu importe le moyen d’expression…

    @MissBrownie : existe-t-il du vernis bio d’abord?

    @Chouyo : lire des livres sur du papier recyclé?

    @Lagrengren : tu as le temps de prendre un bain tous les jours?

    @Val : c’est plus par anti-consumérisme qu’ils ne changent pas de voiture, non?

    @Carobo : une Caro sans avion c’est comme un quotidien sans chocolat )

    @E-Zabel : tout s’explique )

    @Unefillelatoile : par contre toutes les chasses d’eau devraient avoir deux boutons…

    @Madame Kévin : ils en existent peut-être des bio-dégradables? (à prix d’or…comme les lingettes cadum pour les enfants, bien pratiques quand tu es de sortie ou en voyage)

    @Ratounette : c’est sûr qu’on n’exploite pas du tout l’eau de pluie

    @Oum : là ce que je trouve fort c’est que l’auteur continue à avoir du recul sur son mode de vie alors qu’il est en même temps à fond dedans

  11. Hum, il faut que je note ce titre, ça ferait un très bon cadeau de Noël pour certaines personnes de ma connaissance…
    Alors, c’est pour bientôt maintenant ?!
    Bises !

  12. Moi qui suis passée près du panier AMAP, ça me rassure, j’en veux plus !
    Je vais au marché une fois par semaine, et pour le reste, je risque ma vie, tant pis !

  13. Je ne renoncerais pour rien au monde (… ou presque) à mes gants jetables dans la cuisine pour protéger mon vernis à ongles, à un petit bain relaxant de temps en temps, …et à mes produits de beauté préférés, même s’ils ne sont pas bio! Et j’aimerais bien continuer à manger une mangue de temps en temps,même si elle vient d’un peu loin…

  14. : le bébé n’a pas l’air pressé de sortir mais je n’ai pas encore atteint la date limite )

    @Océane : en même temps tu ne vides pas le réservoir de ta voiture sur une plage par exemple..relativisons ))

    @Fanny : des douches de 2h ?? mais tu vides carrément le ballon, non?

    @Aude Nectar : j’ai aussi essayé les paniers et je préfère acheter les légumes et les fruits de saison et des producteurs locaux au marché le dimanche matin

    @Capucine : le cacao vient forcément de loin aussi, non?

  15. Depuis le coup des mites alimentaires, je renonce à tout jamais à la farine bio et à toutes les graines bio (en même temps pas difficile, j’en achetais pas… des graines!)
    Sinon, à la voiture indispensable pour voyager et même parfois en journée à Paris tellement je n’en peux plus du service pourri RATP!
    De toutes façons quand tu fais le choix de rester dans une grande ville c’est un peu difficile de tout faire bio…
    et je crois aussi que j’aurais du mal à renoncer au Sopalin et si j’avais un autre bébé mais non, je ne renoncerais pas aux couches jetables…

  16. Ah ben c’est génial !
    Après l’auto-dérision, je crois que ça tient beaucoup de la personnalité, même si c’est vrai que les juifs en usent plus que les cathos par exemple.
    Dommage que je ne sache pas dessiner…
    Tant pis, je continuerai à me moquer gentiment par écrit…

  17. Il doit être excellent ce bouquin ! 😀
    Je pense aussi qu’on ne peut pas être écolo jusqu’au bout des ongles 🙂

  18. Les voyages. Lire des livres (combien d’arbres…). Boire du C*o*c*a Light (je suis sûre qu’il y a des trucs pas écolo dans la production).

    En revanche, ce que tu résumes m’a vraiment donné envie de le lire !!!

  19. C’est Fluide Glaciale qui produit alors j’y vais les yeux fermés …
    L’eau courant et surtout les bains non désolé mais ça je ne peux pas m’en passer, honte à moi mais c’est pas grave !!!!

  20. ah enfin une auto critique du bio et du mode de vie écolo : je suis pour mais c’est vrai qu’il a (vite ?) ses limites.
    Pour preuve ce couple dans ma commune pro-bio/pro-écolo mais qui doit avoir la voiture la plus pourrie du village et la plus polluante.

  21. me revoilou

    Je ne boudais pas, juste que ton blog n’est pas accessible de mon bureau ET qu’à la maison dernièrement, j’étais juste un peu débordée !
    Bref, me tente bien ce bouquin !
    Et je ne renoncerai jamais à ma connexion web et à mon airbus qui m’emmènera au bout du monde !

  22. Moi je ne renoncerait pas à prendre l’avion pour aller faire des bises à ma famille de temps en temps… Et à tirer la chasse d’eau à chaque passage !

  23. ca donne envie de le lire ce bouquin!

    je fais des efforts en effet pour proteger la planete mais je ne vois pas installer des chiottes avec de la sciure par exemple… en revanche que l’eau des chiottes soit de l’eau potable je trouve ça ahurissant!

  24. Il y a un skectch de ce style fait par Guillon… bon ce n’est pas de l’auto-dérision, plus de la moquerie mais c’est il y a pas mal de vérité là dedans?

  25. B : tu es aussi branchée voyages?

    @La Mère Joie : je compte sur toi, peu importe le moyen d’expression…

    @MissBrownie : existe-t-il du vernis bio d’abord?

    @Chouyo : lire des livres sur du papier recyclé?

    @Lagrengren : tu as le temps de prendre un bain tous les jours?

    @Val : c’est plus par anti-consumérisme qu’ils ne changent pas de voiture, non?

    @Carobo : une Caro sans avion c’est comme un quotidien sans chocolat )

    @E-Zabel : tout s’explique )

    @Unefillelatoile : par contre toutes les chasses d’eau devraient avoir deux boutons…

    @Madame Kévin : ils en existent peut-être des bio-dégradables? (à prix d’or…comme les lingettes cadum pour les enfants, bien pratiques quand tu es de sortie ou en voyage)

    @Ratounette : c’est sûr qu’on n’exploite pas du tout l’eau de pluie

    @Oum : là ce que je trouve fort c’est que l’auteur continue à avoir du recul sur son mode de vie alors qu’il est en même temps à fond dedans

  26. Hum, il faut que je note ce titre, ça ferait un très bon cadeau de Noël pour certaines personnes de ma connaissance…
    Alors, c’est pour bientôt maintenant ?!
    Bises !

  27. Moi qui suis passée près du panier AMAP, ça me rassure, j’en veux plus !
    Je vais au marché une fois par semaine, et pour le reste, je risque ma vie, tant pis !

  28. Je ne renoncerais pour rien au monde (… ou presque) à mes gants jetables dans la cuisine pour protéger mon vernis à ongles, à un petit bain relaxant de temps en temps, …et à mes produits de beauté préférés, même s’ils ne sont pas bio! Et j’aimerais bien continuer à manger une mangue de temps en temps,même si elle vient d’un peu loin…

  29. : le bébé n’a pas l’air pressé de sortir mais je n’ai pas encore atteint la date limite )

    @Océane : en même temps tu ne vides pas le réservoir de ta voiture sur une plage par exemple..relativisons ))

    @Fanny : des douches de 2h ?? mais tu vides carrément le ballon, non?

    @Aude Nectar : j’ai aussi essayé les paniers et je préfère acheter les légumes et les fruits de saison et des producteurs locaux au marché le dimanche matin

    @Capucine : le cacao vient forcément de loin aussi, non?

  30. Depuis le coup des mites alimentaires, je renonce à tout jamais à la farine bio et à toutes les graines bio (en même temps pas difficile, j’en achetais pas… des graines!)
    Sinon, à la voiture indispensable pour voyager et même parfois en journée à Paris tellement je n’en peux plus du service pourri RATP!
    De toutes façons quand tu fais le choix de rester dans une grande ville c’est un peu difficile de tout faire bio…
    et je crois aussi que j’aurais du mal à renoncer au Sopalin et si j’avais un autre bébé mais non, je ne renoncerais pas aux couches jetables…

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It