Tag

bande dessinée

Browsing

Gniiii dans cette année 2020, les bonnes nouvelles existent. La preuve le tome 5 de L’Arabe du futur de Riad Sattouf est sorti ! Le tome précédent s’était terminé sur un coup de théâtre, nous laissant tous comme à la fin de l’épisode d’une bonne série. Alors alors ? Fin du suspense, l’auteur n’a rien perdu de son génie à faire rire dans une bulle puis à bouleverser dans la bulle suivante. Ce que je peux reprocher à pas mal…

J’ai toujours eu du mal avec les trucs gnangnan pour les enfants (une des pires tortures pour moi serait de m’obliger à écouter du Henri Dès et quelques couplets suffisent). Heureusement certains auteurs sont drôles et osent même mettre en scène des méchants très méchants comme dans Sacrés Sorcières de Roald Dahl. Est ce que pour cette raison que c’était un des livres préférés de Pénélope Bagieu enfant ? En tous cas, elle ne s’est pas laissée écraser par son…

Non Lewis Trondheim, auteur de bande dessinée, ne s’est pas mis soudainement à la chanson mais dans le livre Entretiens avec Lewis Trondheim, il répond à une foule de questions. Dans l’avant propos, celui qui n’aime pas parler de lui, confie que s’il a accepté c’est parce qu’il connait très bien Thierry Groensten et que ce dernier connait très bien l’oeuvre de Lewis Trondheim (on s’en aperçoit vite vu les questions précises). Faut il avoir tout lu de Lewis Trondheim…

Les trois auteurs des Couloirs aériens se connaissent depuis longtemps. Ils sont devenus amis sur les bancs de la fac à Rennes, ils n’avaient alors même pas 20 ans. Ce qui arrive à Yvan dans Les couloirs aériens est arrivé à Christophe. La même année, l’année de ses 50 ans, il a perdu son boulot, son père et sa mère. Lors de cette mauvaise passe, Etienne Davodeau et Joub n’étaient pas loin. Ce livre est parti de là mais aussi…

« J’ai la sensation que toute aptitude à la vie est morte en moi’, dit Marie Curie à la mort de Pierre Curie. D’elle, je ne savais pas grand chose si ce n’est qu’elle est la première femme à s’être vue décerner un prix Nobel (elle est aussi la seule personne à en avoir obtenu deux dans des sciences différentes, la physique et la chimie) et qu’elle s’inscrit comme une véritable pionnière de la place des femmes dans le monde scientifique.…

Après Bonjour Tristesse, voilà entre mes mains une nouvelle adaptation d’un roman, Profession du père de Sorj Chalandon. De cet auteur, j’ai lu Mon traitre, Le jour d’avant, je sais qu’il a vécu à Lyon, qu’il a écrit longtemps pour le journal Libération mais étrangement j’ai raté son roman probablement le plus personnel et le plus autobiographique. J’ai saisi l’occasion de me rattraper avec cette adaptation de Sébastien Gnaedig. Je ne me doutais pas en me plongeant dans cette histoire…

Pin It