Tag

livres

Browsing

Le mois de Novembre n’aura pas été un grand mois côté lectures. Je le déplore mais pour progresser en dessin, je consacre beaucoup de mon temps libre à cet art et les heures ne se multipliant pas comme par magie, je lis moins. Je voulais tout de même partager très rapidement mes deux dernières lectures. Chaque serment que tu brises J’ai lu dans le passé Huit crimes parfaits de Peter Swanson que j’avais trouvé original dans l’intrigue. Comme cela se…

Je voulais lire Yoga à sa sortie et puis il s’est perdu dans la marée de titres parus. C’est la lecture de V13 qui m’a ramené vers sa version poche. On m’a mis en garde « c’est autocentré ». J’ai pensé à « I am, I am » de Maggie O’Farrel, à Delphine De Vigan parlant de son anorexie, de sa mère et à tant d’autres écrivains. Ce n’était pas une raison pour moi de repousser le livre, tant que le propos n’était pas…

Lorsque j’ai une panne de lecture, j’ai une astuce : je change de registre. Si je lisais un roman, je lis autre chose : essai ou bande dessinée. Je ne connais pas particulièrement l’oeuvre de Joann Sfar mais je suis toujours épatée par sa créativité et par sa capacité de travail. Il raconte que c’est l’écriture de La synagogue qui l’a sauvé du COVID, qu’un jour il s’est levé de son lit pour aller dessiner à la table présente dans…

Si vous cherchez un roman dépaysant tant par le décor que par la langue, j’ai exactement ce qu’il vous faut : On a tout l’automne de Juliana Léveille-Trudel. L’histoire se passe dans une région du Québec du Nord, Nunavik, appelé autrefois Nouveau Québec. C’est à Salluit précisément qu’une jeune femme se retrouve pour mener un projet artistique : demander aux élèves de l’école d’écrire des poèmes en inutittut, la langue parlée par la population locale inuit. Le cadre de l’histoire…

Attention gros coup de cœur ♥. Des romans français de la rentrée littéraire que j’ai lus jusqu’à présent, Les enfants endormis est le premier que j’ai autant envie de défendre. Anthony Passeron (dont c’est le premier roman) nous raconte comment sa famille a été bouleversée, abîmée, meurtrie par les années sida. Je voudrais que vous le lisiez en sachant aussi peu que moi sur ce roman (ne pas lire la quatrième de couverture) mais c’est plus difficile d’en parler sans…

Pas de coup de coeur dans les 4 romans dont je vous parle aujourd’hui. En général, je préfère partager les lectures qui m’ont vraiment enthousiasmé mais à celles qui pensent que j’aime tout, je réponds non (j’ai même l’impression que les gros coups de coeur ne sont pas si fréquents). De plus, la réception d’un livre reste très personnelle : c’est cette fameuse petite musique qui sonne bien pour certains et pas pour d’autres. Voilà pourquoi je vous parle aujourd’hui…