1er gorgée de thé et autres plaisirs #5

Par lundi, février 27, 2017 9 No tags Permalink

La photo de Une de ce billet laisse à penser que je me la coule douce entre dégustation de thé et lecture du magazine Pâtisserie & Compagnie (qui a changé sa maquette pour ce dernier numéro et qui me donne très envie d’aller tester toutes les adresses gourmandes dont il parle à Caen…hier soir je regardais les billets de train c’est pour vous dire) mais je jongle plutôt entre mes missions de freelance et enfants à occuper pendant les vacances scolaires (quand je le lis qu’être freelance c’est s’organiser comme on veut, c’est vrai en partie mais comme toute situation, cela a aussi pas mal de revers dont peu de vacances et pas de congés maladie entre autres).

Cela dit, le thé présent sur la photo n’est pas posé là juste pour faire joli (je me mords la langue mais il y a vraiment des comptes instagram qui nous prennent pour des neuneus quand ils nous font croire que leurs photos reflètent la réalité, ce n’est pas tant la photo qui me gêne mais la légende qui l’accompagne) : ce mélange de thé vert et de thé blanc à la framboise et à la violette ne s’infuse que 2 à 3 minutes,  cela donne un breuvage très clair mais sa saveur bien que discrète est délicatement parfumée (et une nouvelle fois il vient de Torü).

 

Autre plaisir et pas du moindre : les chocolats de Patrick Roger offerts par Sophie du blog C’est quoi ce bazar ?. J’essaie de ne pas piocher trop vite dans la boîte mais je peux vous dire que le chocolat à la ganache citronnelle menthe poivrée (sur lequel je n’aurais pas parié grand chose étant donné que j’ai horreur des after eight) est juste dingue et qu’il ne reste plus de pralinés croustillant.

C’est presque comme une sucrerie, c’est agréable mais pour moi cela manque de consistance : je veux parler de La La Land que je suis allée voir dans mon cinéma de quartier dimanche soir. J’ai longtemps hésité à aller voir ce film, trouvant le jeu d’acteur de Ryan Gosling très pauvre.  Si ce dernier ne m’a pas plus convaincu que d’habitude, j’avoue que j’avais bien du mal à ne pas chantonner sur le chemin du retour et à faire des claquettes sur le trottoir (manque de pot ou chance, je n’ai jamais pris de cours de claquette). J’ai trouvé la dernière scène dans laquelle l’héroïne imagine ce qu’aurait été sa vie si un seul détail avait changé (il parait qu’on parle d’uchronie en science fiction) très réussie (c’est peut être le plus triste aussi). Cela peut évoquer parfois Café Society mais sans les dialogues percutants et le sens de la dérision de Woody Allen et surtout sans vraiment de fond (si ce n’est la tension voire l’impossibilité à se réaliser à la fois professionnellement et amoureusement ).

Il ne reste plus que quelques jours pour découvrir l’exposition Matisse au musée des Beaux Arts de Lyon. Je vous conseille le créneau entre midi et 14h pour éviter le monde. L’exposition montre en 14 séquences à la fois thématiques et chronologiques, la place centrale du dessin dans l’œuvre du peintre mais aussi comment il n’a eu de cesse de se renouveler. Les nus sont très présents dans cette exposition et les femmes plutôt plantureuses. Je me suis dit en admirant la série Odalisque de Matisse (ce que j’ai préféré dans l’exposition) que si j’étais née à une autre époque, j’aurais peut être été dans la norme et moins complexée : )

Et vous, quels sont vos derniers plaisirs ?

 

A lire aussi

9 commentaires
  • argone
    février 28, 2017
    oh ces chocolats ont l’air en effet délicieux ! (c’est mon petit plaisir quotidien, chaque soir après le dîner, un carré de bon choco) … sinon je reviens de Londres et j’ai pris un grand plaisir à visiter la Courtauld’s Gallery qui a une superbe collection d’impressionnistes et je ne m’y attendais pas du tout mais …. il n’y avait presque personne ! c’était d’autant plus agréable de pouvoir admirer chaque toile en toute tranquilité sans bousculade.
  • Marie Laure
    février 28, 2017
    Lalaland je n’ai pas du tout envie de le voir.
    Et je ne crois pas avoir jamais vu un film avec Ryan Gosling (qui est il et que lui trouve-t-on?)

    Mon dernier plaisir c’est un nouveau rouge à lèvres (bordeaux hinhinhin)

    • chocoladdict
      février 28, 2017
      je crois qu’il faut aimer les comédies musicales à l’ancienne )
      je me suis retrouvée devant un stand MAC récemment mais il y avait tellement de choix que je me suis sentie « débordée » et je suis repartie sans rien ) (oui j’aurais pu demander à une vendeuse mais c’était dans un grand magasin où les vendeuses te regardent de haut si tu n’as pas un manteau de fourrure, j’exagère à peine )
      • Marie Laure
        mars 1, 2017
        Hum…oui je vois! Tu as plusieurs points de vente à Lyon (ne tente peut-être pas le mac pro non plus).
        Pour les rouges à lèvres c’est énorme il y a tellement de teintes que je fais un 1er tri sur internet.
        • chocoladdict
          mars 3, 2017
          oui dès que les enfants ont repris le chemin de l’école, je prends le temps d’aller voir le site et de faire un tri
  • Ma'
    mars 3, 2017
    La la land… rien que la bande annonce me donne envie de partir en courant, c’est grave ??? 🙂
    Ah, ces comptes IG à la vie parfaite… (bon, j’espère que le mien ne l’est pas trop.. même si je ne montre pas le bazar dans ma maison, ou mon poste de travail.. )
    • chocoladdict
      mars 3, 2017
      cela ne doit pas être ton truc les comédies musicales ? )
      non je ne pensais pas du tout à ton compte et ce n’est pas tant les photos parfaites qui me gênent (personne n’est assez dupe pour penser que cela reflète la réalité j’espère) mais les légendes qui vont avec qui nous prennent parfois pour des cons du style (je t’enverrai un exemple à l’occasion )
  • chiffonsandco
    mars 3, 2017
    quant à mes derniers plaisirs, ce sera lundi et La la land ne m’a pas totalement convaincue non plus!
    • chocoladdict
      mars 14, 2017
      finalement la la Land a été tellement porté aux nues qu’on est souvent déçu

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *