{Noël}: Pain d’épices à l’orange

Mon fils est un peu le spécialiste des plans de dernière minute, il m’annonce la semaine dernière, la veille pour le lendemain quasi qu’il aimerait un gâteau pour le goûter de Noël de sa classe. Au départ j’avais pensé à quelque chose de très consensuel (des cookies, un brownie) et puis j’ai choisi plus risqué : un pain d’épices à l’orange.

J’ai, jusqu’il y a peu, affirmé, ne pas aimer le pain d’épices car je n’avais goûté que du Prosper youp-la-boum, ce truc dur comme du bois et quasi sans goût vendu en supermarché. Hors le vrai pain d’épices est à des années lumière de cela (c’est un peu comme les quenelles de cantine et la quenelle qu’on sert dans un bon bouchon, le jour et la nuit). Cette recette a, en plus, le grand mérite d’être très simple.

Ingrédients

300 g de farine
50g de sucre roux
2 c à c de 4 épices
1 c à c de levure chimique
1 c à c de bicarbonate
1 grosse pincée de sel
130 ml de miel liquide (l’acacia est conseillé, j’ai pris ce qui était dans mon placard)
130 ml d’eau très chaude
60 g de beurre fondu
200 g de marmelade d’oranges
50 g de sucre en grain

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Préchauffez votre  four à 150° C. Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, les épices, la levure, le bicarbonate et le sel. Dans un autre bol, mélangez le miel, l’eau chaude, la confiture d’orange et le beurre fondu. Ajoutez peu à peu les ingrédients secs et mélangez (j’ai utilisé un fouet) jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

Chemisez un moule à cake avec du papier sulfurisé, versez y la pâte, saupoudrez généreusement de sucre en grain et faire cuire pendant 45 minutes à 1 heure selon votre four (plus proche d’une heure en ce qui me concerne). Si le pain d’épices se colore trop vite en cours de cuisson, protégez-le avec une feuille de papier alu. Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau plantée à cœur (ou un cure dent) qui doit en ressortir propre.

Verdict ?

Alors il était comment ce pain d’épices à l’orange j’ai demandé au fiston ? « Il a plu à tout le monde, il était super moelleux, parfumé et la maitresse veut la recette ! »
Source : le blog cakes in the city, une vraie mine, jamais aucune recette foireuse !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *