Ce qu’il y a de pas mal avec le Meilleur Pâtissier, c’est que cette émission ne dure pas trop longtemps, pas de le temps de se lasser en tous cas (enfin j’imagine que pour quelqu’un qui n’aime pas la pâtisserie c’est aussi passionnant que si on m’obligeait à regarder de la formule 1 un dimanche après-midi) puisque les candidats ne sont déjà plus que 6 et que la semaine prochaine ce sera la finale.

Cette semaine, le thème général c’est les gâteaux de famille et dans l’épreuve signature, les candidats sont sensés réaliser le gâteau du dimanche qui les représente le mieux. Je me demande vraiment ce que j’aurais fait car je n’ai pas de classique, je tente à chaque fois un nouveau dessert. Le cheesecake et les multiples variations du gâteau au chocolat reviennent souvent mais le cheesecake c’est bon seulement après 24h au frigo alors on oublie )

Au programme, gâteau roulé framboise et vanille, Paris Brest, fraisier framboisier et macaron géant framboise-pistache. Le Paris Brest de Thomas plait beaucoup au jury, il a même réalisé le fameux craquelin qu’on retrouve aujourd’hui sur beaucoup de pâte à choux. Je ne suis pas fan de la décoration des gâteaux d’Elodie, ça a un côté très mariage kitch mais visiblement au niveau du goût c’est top. Le gâteau de Delphine est celui que j’aurais aimé le plus goûté pour l’alliance des saveurs et des textures et à voir les têtes de Cyril Lignac et de Mercotte au moment de la dégustation ça a l’air plus que pas mal.

L’épreuve technique tourne autour du baba et ils l’ont un peu tous dans le baba les candidats, n’ayant visiblement jamais réalisé ce classique de leur vie de pâtissier amateur (exception faite pour Thomas qui est élu du coup meilleur pâtissier de la semaine). C’est le moment de l’émission où le mot « imbiber » est prononcé le plus de fois, on dirait limite que c’est un challenge que Mercotte s’est lancée ).

Connaissiez vous l’expression gâteau caché ? c’est un gâteau à l’américaine avec des décorations extérieures et une surprise à l’intérieur quand on tranche le gâteau, un gâteau dans le gâteau. Quand on aime ni la génoise, ni la crème au beurre, ni la pâte à sucre, l’épreuve a nettement moins d’attrait et je comprends tout à fait le peu d’enthousiasme de Thomas qui le paie en présentant une création jugée hors sujet (n’empêche qu’elle est appétissante). Elodie est dans son élément et présente une sorte de cage pour oiseaux avec débauche de pâte à sucre (mais il parait qu’on n’est pas dans le trop…faudra m’expliquer ce qu’est le trop). La phrase de l’émission revient à la candidate qui s’exclame « les papillons sont au rendez vous » en découvrant que les motifs qu’elle a insérés à l’intérieur sont bien visibles. Sébastien s’en sort plutôt bien avec son gâteau damier ainsi que Sylvie avec son Ying Yang aromatisé au thé matcha.

L’épreuve carte blanche de la semaine qui met en compétition les 3 moins bons candidats a pour thème la bûche de Noël qu’il s’agit de revisiter, entendre par là ne pas présenter en forme de bûche (c’est fatal à Sylvie) ou en évitant la composition traditionnelle. La production, à ce moment là, nous met en sous-titre ce qui se passe sur l’écran comme si le choc des 3 nominés à cette épreuve nous avait privé temporairement d’audition.

C’est le moment le plus stressant de l’émission…même depuis mon canapé. Chacune des candidates galère à sa façon, on aurait envie de leur filer un coup de main (ce qui aurait d’ailleurs probablement l’effet inverse) : Sylvie s’entête à présenter un roulé transformé en nems tout en comprenant trop tard qu’elle joue ainsi son élimination, les dômes de mousse légère au chocolat au lait d’Amandine restent collés au moule et elle ne peut présenter qu’une bûche individuelle, Delphine est obligée de couper en deux sa couche de crème brûlée au dernier moment.

Après un suspense insoutenable, Faustine annonce qu’Amandine et Delphine restent toutes les deux pour la finale. C’est LE twist de la soirée )

La semaine prochaine c’est déjà la finale (et je serais bien étonnée que Thomas ne gagne pas) avec comme invité bonus Christophe Michalak.

Et vous, quel est votre gâteau de famille préféré ?

14 Comments

  1. Pas pu le voir jusqu’à la fin, ton billet est donc la bienvenue !
    C’est dommage, j’avais bien aimé son gateau Ying Yang , l’effet était vraiment réussi ..
    • c’est d’ailleurs peut-être celui dont le motif est le mieux ressorti mais ils jugent sur la totalité aussi
  2. Ce n’est pas un gâteau puisque c’est de la mousse au chocolat, celle de ma grand-mère est super bonne! 🙂
  3. Ici on va regarder l’émission en replay, car mon fils de 7 ans la suit attentivement depuis le début, en poussant des cris d’extase devant chaque gâteau… comment je fais pour ne pas avoir l’air ridicule avec mes gâteaux au yaourt du mercredi, après ça 😉 ??!!
  4. Marie-Thé Reply
    J’ai bien aimé cette émission de lundi, je trouve que le niveau monte un peu, parce que bon j’étais un peu déçue des 2 premières émissinos, si c’est les 1 meilleurs pâtissiers de France, mais comment étaient les autres ?
    Donc là j’ai trouvé trè sympa l’idée de Sylvie avec son thé matcha et son ying-yang, et celui d’Elodie était parfait :-).
    Dommage pour Thomas qui s’en est pourtant bien tiré à mon avis sans pâte à sucre ou crème au beurre !
    Le baba pas facile, je sais pas si j’aurais réussi … 😉 Et le mot « imbibage » est revenu aussi très suovent ! lol
    Et pour la bûche, elle a eu du bol Amandine d’en sortir une !!! Ce qui l’a sauvée …
    Il me tarde lundi prochain, mais c’est déjà la finale, une finale à 5 … bizarre autant qu’étrange … ils avaient peur de pas tenir les audiences ?
    Et Christophe Michalak sera là ! youpi !
    Merci pour tes résumés toujours aussi percutants … 🙂
    • il faut se dire que c’est largement plus facile chez soi que devant une caméra avec des journées très lourdes, un four qu’on ne connait pas, etc…
      vivement lundi prochain pour la finale )
      • Marie-Thé Reply
        Oui, bien sûr, c’ets plus facile chez soi, je n’en doute pas ! Mais je voulais dire par rapport au niveau des Masterchef et autres, je trouvais celui des pâtissiers moins haut …. Après c’est peut-être une fausse impression …
        Mais je ferais pa sla fière à leur place hein, c’est clair !!!!! 🙂
        Vivement lundi !
        • la différence avec Masterchef il me semble et qu’on a affaire à ce que j’appelerai des faux amateurs souvent (encore plus vrai dans top chef) mais justement c’est ce qui me plait dans cette émission, je me sens plus proche d’eux )
  5. Marie-Thé Reply
    Oui, dans Topchef ce sont des pro, c’est dans les conditions. Et Masterchef comme tu dis ce sont de « faux » amateurs, souvent, c’est vrai …. Là ils sont davantage « comme nous » tu as raison, on se sent plus proche, on se met à leur place vraiment ! 🙂
    Mais du coup le niveau s’en ressent.
    Mais c’est normal en fait, je devrais m’en réjouir, ce sont bien de vrais amateurs ! 😉
  6. Et oui … la buche m’a été fatale …. Il faut dire que les consignes données en off n’etaient pas aussi claires que les consignes qui ont été montrées à l’écran, mais c’etait trop tard pour moi pour changer … j’aurai dû rester sur ma première idée de cubes façons millefeuilles ! Peu importe, je me suisi éclatée sur l’epreuve du gateau ying-yang au thé matcha, et à lire tous les compliments sur cette réalisation cela a plu beaucoup plu !
    • en tous cas tu gardes ton humour ça c’est chouette )
      le montage ne montre que ce qu’il veut mais ying yang était top ! tu peux être fière de ton parcours
  7. Marie-Thé Reply
    Oui, Sylvie, tu peux être fière ! Et encore bravo pour ton gâteau caché au thé Matcha avec le ying-yang trop fort !
    Allez, c’est partiiiiiiiiiiiii , je suis devant ma télé pour la finale !!! Je vois qu’il va y avoir une pièce montée, Et je me dis qu’Elodie a ses chances ….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It