Double jeu

Liberté, égalité, (mini)-Rocher (cadeau gourmand)

Ils sont forts chez Suchard : non seulement leurs rochers sont sur le top 10 des douceurs chocolatées à déguster en cachette ou une fois que les enfants sont couchés mais en plus leurs affiches publicitaires ont toujours su manier l’art de la dérision :

Aujourd’hui Suchard va encore plus loin en fondant le Mouvement de Libération du Plaisir. A cette occasion, une radio libre, parrainée par Philippe Manoeuvre, a vu le jour le 8 octobre dernier et propose pendant trois mois une sélection de talks shows  intimistes, de voyages dans le passé, de visions du futur, de découvertes culinaires et micro-trottoirs.

Tout un panel d’émissions est diffusé en flux sur www.radiolibresuchard.fr et disponibles en podcasts : Plein la bouche, émission culinaire gourmande diffusée le dimanche matin ou petites et grandes histoires des rebelles dans Imagine, faite votre choix et pour interargir avec la rédaction, rendez vous sur la page facebook de l’émission.

A l’occasion du lancement du MLP, je vous propose de gagner deux cadeaux Suchard comprenant :

– une boîte de mini-rochers

– un assortiment gourmand d’une dizaine de gros rochers noir et lait

Pour participer, racontez-moi en commentaire votre plus grand, plus beau, plus mémorable ou plus fantasmé acte de rébellion avant mardi 30 octobre minuit. Après tirage au sort, les gagnants seront publiés en édit de ce billet.

Sous les rochers, la plage …

30 Comments

  1. les rochers Suchard c’est mon enfance, mon papa en mange 3 ou 4 d’affilés, toujours les mêmes, ceux au lait.j’en achète de temps en temps, je préfère aussi ceux au lait, mais je fais attention, je serais capable d’en grignoter plein devant la télé…mon moment le plus »fun » de rebellion, c’est ma démission, il y 15 jours 😉 ras le bol d’être prise pour un pigeon, être payée au lance pierre, et qu’on ne me respecte plus, ni moi, ni ma vie, de femmes, de mère, d’épouse, alors j’ai pris le taureau par les cornes, j’ai attendu longtemps, très longtemsp avant d’avoir un poste sympas et j’ai dit STOP!!!!!!!
  2. Ouhla, pas facile…
    Disons que j’ai des actes de rébellion caractéristiques mais pas très racontables…
    Hum. Bon, je vais réflechir et revenir car là rien ne me vient…
  3. C’est marrant parce que en réfléchissant à cette question tout un tas de choses me sont venues à l’esprit et je me dis que je dois l’être un peu rebelle du coup malgré ce que je pense de moi… La dernière action en date, même si je ne suis pas certaine que cela puisse être qualifié de rébellion à proprement parler, c’est le jour où je suis allée voir mon directeur régional et que je lui ai expliqué que plus jamais il ne pourrait me parler sur le ton qu’il avait employé 2 jours avant, que je ne tolérais pas qu’on me parle mal et qu’il se devait de ME respecter ainsi que mon travail. J’ai enfoncé le clou lorsqu’il m’a dit que je m’étais méprise puisqu’il ne m’avait absolument pas mal parlé et que le jour où il le ferait je m’en rendrais compte en lui rétorquant que lui aussi s’en rendrait bien compte puisque je ne laisserais pas passer, que le stress ça pouvait se gérer en étant poli et courtois. Et toc 😉
  4. Ma plus belle rébellion remonte à il y a de nombreuses années. A l’époque, j’étais chez mes parents et ils ne cédaient pas à un de mes caprices. Je suis montée dans ma chambre, pris un foulard que j’ai transformé en baluchon, mis dedans une culotte et ma brosse à dents. Le baluchon sur l’épaule, je suis passée devant mes parents abasourdis me dirigeant fièrement vers la sortie… J’avais 5 ans !
    Il me le raconte encore des années après. J’avais déjà un sacré caractère.
  5. Coucou Dame chocolat,

    Je ne peux ne pas ne pas faire ce jeu concours car les suchards pour moi c’est comme les nutella, les ferrero, les boules Lindt… Juste:

    D – rôlement
    I – nnimitablement
    V – éritablement
    I – ncontestablement
    N – aturellement

    BON…

    Dans ma famille, on est fan de pères en fils, de mères en filles… C’est le chocolat de toute les fêtes… Et le best c’est l’art pratiqué pour le manger ce petit dôme de chocolat… On croque le pourtour, tous les petits « grains » (même technique utilisée pour les ferrero), puis on suce l’intérieur tellement moelleux et fondant…

    Mon acte de rebellion, quand j’avais une dizaine d’années c’éatit d’aller dans le sens contraire de ce que me disaient mes parents… Tout ça pour faire ma maligne… Un jour mon papa me propose un ciné « Titanic », et EN semaine… Pour faire ma maligne justement, je lui dit nan (genre dans ma tête la honte un ciné avec son padre)… Et puis au final au dernier moment bah j’ai dit oui…
    Il m’a répondu « Quand le train ets passé, les voyageurs restent sur le quai »… J’étais bien dégoutée, tellement même que j’ai beaucoup pleuré… LEOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
    Mais le lendemain, il y est retourné… Pour moi…
    MERCI Papa <3

    Mon papa c'était ça…

    Sabine

  6. Bonjour V,

    Merci pour ce nouveau jeu-concours que tu organises…
    Tu es vraiment ma sauveuse… Je n’en ai plus dans mon tiroir de chocolat 😉

    Mon plus grand acte de rebellion est un peu similaire à celui de « chocolate », c’est drôle…

    Quand j’étais petite, il était hors de question d’aller manger chez « Mac Do » et compagnie… Nous étions TRES loin d’être une famille BIO car ma maman jugeait le bio jamais vraiment bio, mais nous faisions attention à manger « EQUILIBRE »… Enfin quand je dis hors de question, ça pouvait arriver quand on descendait faire du shopping en ville et que l’on restait l’aprem… Là c’était « jour de fête » !!!
    Mais nous, bah on voulait faire comme les copain(e)s qui avaient trop de la chance d’y manger tous les mercredis/samedis… Maintenant je me dis plutôt « Oh les pauvres gamin(e)s »… Parce que nous nos frites et nos bugers c’étaient des « HOME MADE »…
    Mais quand on est petit, faire comme les ami(e)s c’est trop la classe…
    Un mercredi où le menu ne nous plaisait pas vraiment, nous avons donc tous les trois U une idée commune: Aller manger chez Mac Do…
    Pas de sous ? (Nous avions moi 8, ma soeur 6 et mon frère 4)… Qu’à celà ne tienne… Ni une, ni deux direction la salle de jeux, un seul avis les billets du monopoly…
    Et nous voilà partis (en passant par la petite porte en bois de derrière, le portail étant bien sur electrique – fermé – pas à notre hauteur)… Direction le fast food à 30 minutes de chez nous en voiture, je vous laisse donc imaginer à pieds et à notre âge…
    Ce fut un « ECHEC », au bout de 5 minutes de marche on tombe sur qui? Papa qui rentrait déjeuner !!!
    Une bonne dispute, l’obligation de manger les fichus choux de bruxelle et le cabillaud ;(
    Et après-midi, durant lequel on a été tous punis…

    Maintenant on en rigole bien, surtout le coup des billets du monop’… MERCI, STELLA

  7. chancabeaute Reply
    Coucou

    Rhooo la la , j’en bave!!! des suchards!!! La semaine dernière aux courses en passant devant je me suis justement dit que ça faisait longtemps que je n’y avais pas goûté. Pour moi ce serait plutôt un rêve de rebellion mais je n’oserais franchir le pas,lol. On a une aire de jeux pour enfant avec un plan d’herbe pour qu’il coure avec un ballon. Seulement les propriétaires de chiens font faire leur crottes des chiens dessus donc évidemment ca devient moins pratiquable pour nos enfants. Surtout qu’il y a un bac a caca de chien pas très loin mais non personne n’y va. Je rêverais d’aller a la mairie avec des parents d’enfants de monter dans le bureau du maire et de le ramener au terrain. Et qu’il fasse quelques choses, menaces d’amende, plus de bacs a caca…

  8. Bonjour, je participe avec plaisir, le chocolat et moi, c’est une histoire d’amour !
    La rébellion chez moi…. ce n’est pas mon principal trait de caractère, alors je dirais que mes petites rébellions quotidiennes, c’est de ne jamais laisser passer les incivilités, les remarques désobligeantes ou discriminantes…
    Merci pour ce jeu.
  9. Sabrina ou la rebellion de la honte Reply
    Bon, j’ai trop honte…
    Je le dis,…
    ou pas,
    Je le dis…
    ou pas,
    Je le dis…
    ou pas… Allez c’était au supermarché pas plus tard que la semaine dernière…
    Je suis une vraie gamine moi le matin, c’est petit déjeuner tranquillette devant les dessins animés… Je ne dors pas beaucoup, environ de 1h30 à 6h30 donc j’ai 30 minutes TV avec le petit déjeuner… Et j’y tiens… C’est mon moment rien qu’à moi, de tranquillité avant boulot, métro, dodo,…
    Sur mon plateau TV, des céréales type muesli, un pain choco-amandes acheté par chéri ET MON CACAO…
    Donc me voilà au supermarché car j’étais en rade de lait…
    Et là, à l’autre bout de l’allée une dame avec trois enfants, et plus qu’une bouteille de lait… J’ai fait genre que je ne les avais pas vu et juste avant qu’elle n’arrive dessus hop hop hop dans mon panier… Tilalilaloum comme dirait Mr Gad… Alors oui c’est peut-être pas cool mais pourquoi les mamans, les enfants, les plus âgées (bon je laisse ma place dans le RER entre autres choses je ne suis pas mal élevée) auraient-ils TOUJOURS la priorité???

    Il était juste 19h00 passé et moi je n’aurais pas eu de lait pour faire mon cacao.

  10. Rebellion?
    Non moi jamais!!! 😉 hihihi je suis bien trop sage hihihihi
  11. coucou

    ah c etait quand j etais au lycée, en seconde les fillles ont été collé pendant un cours de math parce qu une parlait pas et s est fait accusé résultat on a protesté et on s est fait collé 2h
    le prof etait un peu bizarre
    bise

  12. Le plus loin que je cherche est certainement un percing pas du tout au goût de mes parents ! je l’ai fait sans savoir que j’étais enceinte, aujourd’hui j’en ai encore la trace, les gens pensent que c’est une cicatrice de la varicelle !
    Ces rôchers font très envie !! Merci et bonne soirée !
  13. Mmmmh tu sais me parler!!!
    Les Rochers Suchard, c’est sacré! Mon père en mange et m’a transmis le goût, mon Homme adore aussi! Miam!
    Merci pour cette chance d’en gagner 🙂
    Avec moi la rébellion c’est tous les jours… Allez, 3 actes marquants de ma rébellion, pour le prix d’un:
    – A 14 ans, cours d’Espagnol. Un camarade de classe m’embête et me dit des choses qui ne me plaisent pas. Sous le regard médusé de la classe et de la prof, je me lève et jette le sac du camarade par la fenêtre (oui, j’avoue que s’il y avait eu quelqu’un en dessous, ouille!).
    -Je suis sortie vivante de mon AVC, et si ça c’est pas de la rébellion!
    -Et puis du coup, j’ai même fait un bébé malgré la maladie.

    Bonne soirée, des bisous.

  14. Oh la la, les Suchards, je les adore !!! Ceux au lait surtout !!! Merci pour ce jeu !!
    Mon plus grand moment de rébellion… euh… SNif, je crois bien que je ne suis pas très rebelle !! Pas de souvenirs en tête 🙁
  15. Rebellion… Plus que des actes pour moi ce fut une periode, une tranche de vie…
    Petite j’etais genre fille sage (enfin en apparence) , ensuite l’exces inverse a la fac….
    Aujourd’hui j’espere avoir trouvé un compromis 😛
    Miam miam, j’ai bien envie de les croquer ces rochers mais pas bien serieux à cette heure… quoique… 😉
    Bonne soirée a toutes celles qui me liront
  16. Mmmm des rochers… en tant que gourmande que je peux que participer!
    Pour ce qui est des actes de rebellion, j’hésite, mais je dirai la fois où je suis sortie en douce la nuit pour rejoindre mon homme.

    Anaïs

  17. Alors ça c’est le type de concours où j’ai forcément envie de participer !!!!
    Primo il y a du chocolat à gagner et deuxio on peut parler rébellion … parce que moi j’aime bien me rebeller quand on m’embête !
    Là fois où j’ai complètement pété les plombs c’était lors d’une saison d’été où je travaillais dans un resto. Pendant plus d’un mois, la patronne qui était aussi le chef en cuisine, m’insultais constamment (moi je travaillais sur la terrasse et dès que je rentrais prendre les plats elle me hurlait dessus pour se défouler). J’ai tenu un mois en me rebellant tout doucement. mais un soir pas fait comme un autre, j’ai pété les plombs et cassé toutes les assiettes présentes dans sa cuisine et tous les verres dans son bar alors qu’il y avait 200 personnes sur la terrasse. Et puis je me suis cassée en la menaçant de porter plainte pour harcèlement moral parce que les clients l’entendaient souvent me hurler dessus. Le lendemain, elle avait déposé mes papiers et mon chèque dans la boîte aux lettres de mes parents et elle change de trottoire quand je l’a croise.
    Cette rebellion m’a fait le plus grand bien… Si j’avais eu des rochers Suchard ce soir-là, je me serais certainement enfilé la boîte de 10 🙂
  18. Bonjour,
    Merci pour ce délicieux concours 🙂
    Je suis assez rebelle dans la tete mais pas dans les actes, mais bon , pour moi le plus grand acte de rébellion a été au cours de mon 3ème accouchement déclenché où je souffrais attrocement car les contractions étaient énormes mais ne faisaient pas avancer le travail. J’ai donc à un moment peté les plombs et dis que une fois que j’aurais accouché je reviendrai tuer tout le monde !
    Bon bien sur je ne l’ai pas fait hein !
    J’ai honte d’ailleurs d’avoir dit cela mais bon vous ne savez pas qui je suis 🙂
    Allez bonne chance à tout le monde !
  19. hello
    je suis une têtue, ça oui !!!
    et quand j’étais étudiante, je voulais m’inscrire absolument en cours avec une copine alors que l’année universitaire avait déjà commencé et les listes d’inscriptions clôturées
    pour valider, il fallait avoir l’aval et la signature du prof responsable de la promo et bien je suis arrivée en cours et à la fin je lui ai dit que je ne sortirais pas de la pièce tant qu’il n’aurait pas signer ma demande, il ne voulait pas mais je suis restée ferme et finalement il a grommelé et m’a signé le précieux papier !
    j’y suis allée au culot car de toute façon je n’avais pas d’autre possibilité de poursuivre ailleurs, j’ai eu chaud mais j’étais contente d’avoir résisté et obtenu ce que je voulais !
    merci pour ce concours
  20. bonjour !!
    Je crois que je ne suis pas une grande rebelle mais l’an dernier j’ai milité avec mes collègues contre la fermeture d’une classe de notre école. L’inspecteur n’était pas content car on était en gros plan sur le journal… Il n’a pas aimé qu’on se fasse remarquer. Il a fallu qu’on laisse faire les parents après…
    J’ai droit à mes suchard alors ?? 😉
    merci
  21. Bonjour
    Merci pour ce concours. je participe avec plaisir.
    Je ne suis pas très rebelle de façon active ! Mais je rêve souvent de prendre un sac de voyage et partir loin, loin loin, ou personne ne viendra me faire ch*** !
    Sinon, pour protester contre des jobs que je jugeais non conforme avec mes contrats, je me suis permis de refuser des renouvellements alors que j’ai du mal à trouver un job et que comme tout le monde j’ai besoin d’argent pour vivre. Mais bon… il faut savoir aussi ce qu’on veut !
  22. angelique vachez Reply
    Bonsoir merci a vous pour ce concours très gourmand 🙂
    mon acte de rébellion alors je dirais a auchan 🙂 je fessait la queue pour allez a l’accueil depuis 10 minute est au moment ou mon tour arrive , je vois 2 femme arriver est ce mette devant moi, donc je laisse faire pour voir se qu’elle allez faire ,est la je vois que a peine le monsieur de devant parti elle pique ma place limite en me calculant même pas, je vais devant , est dit excuser moi , jetait devant vous, sa fait 10 minute que j’attend , donc je reprend ma place est vous passer derrière , faite comme les autres !!
    Est elle me sort ‘ ben c’est pour le drive  »
    alors je lui dit  » ben moi c’est pour commander «  » ^^, de ce fait elle m’on remercier est sont parti derrière je leurs ai dit « de rien »
    c’est fou sa !! les gens sont malpolis est surtout moi qui me laisse plus faire je me suis fait plaisir !!
    belle soirée a vous
  23. Bonjour, mon acte de rebellion remonte a tres longtemps, quand j’ai fugue pendant 5 ou 6 heures, car je n’ai eu ce que je voulais, j’en avais marre alors je suis partie sans rien et finalement il fallait bien que je revienne… merci pour ce concours !
  24. LOL je ne suis pas une grande rebelle, mais je ne peux pas ne pas participer à ce jeu !!!!
    Alors un moment de petite rebellion quand j’étais jeune (il y a longtemps) au lycée, en première je crois, et que j’étais interne. On devait éteindre les lumières à 22H, donc la pionne qui surveillait le dortoir passait 10 mn avant pour nous faire accélérer si besoin. Et souvent je lisais et donc elle menaçait à chaque passage « dans 5 mn » « dans 3 mn » … et après plouf elle passait et appuyait sur le bouton ! Et après elle refaisait plusieurs passages pour écouter le moindre bruit suspect. Et un soir, je tricotais sur mon lit, et je voulais pas arrêter, et elle a menacé plein de fois, je lui répondais « hé bé éteins si tu veux, c’est pas grave » et après elle a fini par éteindre bien sûr. Et elle a fait ses rondes. Et moi je tricotais toujours, je voulais finir mon rang certainement, je sais plus. Et quand elle est passée devant notre box, elle s’est arrrêtée, elle entendait un bruit suspect ^^. Et là clac elle allume, et elle me lance « ha c’est comme ça hé bé tu seras retenue mercredi !!!! » Et voilà comment j’ai eu 2 heures de retenue …. (les reteneues c’était moins que les colles, on avait rien à faire, pas de punition, juste on ne puvais pas sortir du lycée à 14H comme tout le monde).
    Voilà ! 🙂
    (Et sinon aufait j’adooooore les rochers Suchard !!!)
  25. bonjour !
    alors là c’est un acte fantasmé bien sur ! mais qu’est-ce que j’aimerais le faire…et je ne pense pas être la seule!!
    j’aimerais dire à mon chef que c’est un gros looser, qu’il ne comprend rien, qu’il n’entend jamais ce qu’on lui dit et qu’il casse les pieds à tout le monde…et en plus, qu’ il est moche et complétement ringue !
    ah ca me soulagerait bien !!!
    merci pour ce concours
  26. Salut !

    A bien y réfléchir, l’acte de rébellion mémorable fut une réaction contre un macho. J’étais au lycée à l’époque, et je me promenais en ville avec une copine.
    En voulant traverser la rue, j’ai involontairement gêné un cycliste qui passait à ce moment-là. Il m’a sorti « Dégage, espèce de pucelle ! ». Ça n’était pas une grossièreté, mais j’ai senti la moutarde me monter au nez. Moi qui étais plutôt du genre à m’écraser, je me suis mise à l’invectiver: « Tu veux te battre co…rd ? Va te faire…., etc. ».
    Le mec n’en revenait pas, il a posé pied à terre et s’est retourné, ce qui ne m’a pas fait peur du tout ! J’ai continué de plus belle. Son pote cycliste se marrait et lui a fait signe de repartir. Les choses en sont restées là.
    La copine qui m’accompagnait n’en revenait pas. Et moi non plus. Mais, zut, j’en avais marre de me prendre des réflexions déplacées de la part de mecs, sous prétexte que j’étais jeune, et une nana de surcroît !
    Bonne journée, à bientôt !

  27. Mon acte de rébellion ultime ? C’était il y a bien longtemps. J’ai 7 ans, j’entre en slip, tout gringalet, dans la chambre de ma soeur de 11 ans en train de lire un magazine sur son lit. Lui tournant le dos au milieu de la pièce, je sors mon petit berlingot, la menaçant implicitement d’uriner sur le sol de sa chambre. »Si tu fais ça, je te préviens, j’appelle maman. » Et je le fais. Très calmement, je fais pipi sur le sol, comme si j’étais aux toilettes. Ma soeur crie de colère, se lève de son lit et va chercher ma mère en criant que je pisse dans sa chambre. Ma soeur revient accompagnée de ma mère, qui ne peut s’empêcher de rire tout en me disant « t’as intérêt à tout nettoyer ». Naturellement personne ne peut m’approcher – une flaque nous sépare. Je termine tranquillement de faire pipi, sans me presser, en riant, et acceptant l’idée de tout nettoyer. Le prix de la liberté.

    Un autre exemple ? J’ai 8 ans, et mes pitreries empêchent ma mère et ma soeur de regarder leur film à la télé. Pour me punir et être tranquille, ma mère me met à la porte de l’appartement. J’obéis sans opposer la moindre résistance. Je me tiens ainsi debout devant la porte, sans faire le moindre bruit. Au bout de 20 minutes, ma mère vient ouvrir la porte. « T’es calmé ? » – « Non », je réponds. Et je reste là, calme. 20 minutes plus tard, rebelotte. « Calmé ? » – « Non. » 10 minutes plus tard, ma mère ouvre et me fait rentrer. Rongée par la culpabilité, elle s’asseoit à côté de moi sur mon lit et chercher les mots pour se faire pardonner. C’était une autre forme de rebellion.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It