Tag

riviera

Browsing

 Et si on allait se promener sur la colline du château à Nice mettre nos pas dans ceux de Matisse ? bon il y a les flemmards qui ont pris l’ascenseur ce jour-là (je vais pas donner les noms mais vous avez deviné). J’ai pris les escaliers et je suis arrivée rouge comme une tomate comme à mon habitude. Pour certaines choses, je peux être d’une impatience limite pathologique. Attendre dans une file pour une exposition ou pour monter dans un ascenseur me fait ressembler à un lion en cage. Je trépigne, je râle, je ne suis pas sortable…bref j’ai travaillé mes fessiers et profité de quelques jolies vues intermédiaires avant le panorama final promis.

chateauchateau 2

chateau 3

chateau 5

château 4

chateau 6

chateau 7

chateau 9

chateau 8

Arrivée tout en haut, j’avais un message sur mon répondeur de celui qui avait pris l’ascenseur et qui m’attendait depuis 10 bonnes minutes sur un banc profitant de cette vue plongeante sur la promenade des anglais et sur Nice au son de l’harmonica d’un type jouant pour les touristes. Le choix du morceau n’était pas aussi parfait que la fois où au parc du Retiro à Madrid un musicien au saxo avait accompagné la pause d’un Flying to the Moon mais ça avait un côté désuet pas désagréable du tout. Après avoir retrouvé un teint normal et des jambes plus légères, je suis allée admirer les différents points de vue en découvrant le jardin de la colline du château.

 chateau 10

chateau 12

chateau 13

Inutile de chercher indéfiniment le château, il a été détruit il y a fort longtemps (1706 si un jour vous regardez Questions pour un champion et que la question est posée) mais le parc a  gardé de nombreuses traces de son passé et les ruines apportent un cachet particulier à cet endroit.

château 14

château 18

château 19

château 20

Cela parait dingue mais je vous assure qu’il faisait chaud ce jour-là, que j’étais habillée comme si j’étais à Lyon et que j’ai carrément apprécié la fraîcheur et les mini-gouttelettes de la cascade trouvée en suivant les panneaux. J’imagine que l’été quand les températures sont élevées (si, si ça existe, souvenez-vous )) l’endroit est particulièrement prisé. En plus, les voitures ne sont pas autorisées en dehors d’un parking, les enfants peuvent donc courir sans risque et pas de bruit de pot d’échappement, de klaxon…bref c’est un petit paradis.

château 22

L’autre particularité des vues depuis la colline du château est que l’on peut admirer  à la fois la mer et le quartier du Vieux Nice mais aussi les montagnes et les sommets enneigés…forcément cela m’a rappelé la Corse )

château 15

château 16

Avant que le marché du Cours Saleya soit terminé, j’ai redescendu la colline du château par un autre chemin qu’à l’aller (et cette fois il n’a pas pris l’ascenseur bizarrement) …le Vieux Nice restait à découvrir.

Et vous, vous connaissez des villes avec plusieurs collines ?

Après avoir grimpé sur la colline de Cimiez, le lendemain matin, j’ai petit déjeuné place Garibaldi au soleil (je sais pourquoi je ne m’offre jamais ce genre de petit plaisir, 6 euros pour un croissant surgelé et un café…reste le plaisir de prendre son temps et de profiter de la douce chaleur matinale entourée de bâtiments aux couleurs provençales) et j’ai pris la direction du port de Nice. J’ai toujours aimé le bruit des mats qui tintent et même si l’idée de plusieurs mètres d’eau me terrifie beaucoup plus que le vide sous moi dans un avion, j’aime imaginer des tours du monde en bateau, des croisières vers des endroits encore préservés et des vies de pêcheurs.

port nice 2

port nice 3

port nice 4

port nice 5

J’ai trouvé le contraste assez saisissant entre les barques multicolores d’un côté et les luxueux yachts de l’autre côté dont les ponts étaient en train d’être nettoyés à grands eaux par une entreprise extérieure quand je suis passée devant. Un grand écart à l’image de notre société ? (vous avez trois heures avant que je ramasse les copies).

port nice 6

port nice 7

port nice 8

port nice 9

port nice 10

J’avais repéré dans le routard dans ce coin la confiserie Florian et même si je ne raffole pas de fruits confits, on n’est gourmande ou on ne l’est pas et je suis allée jeter un œil dans cette maison dont le rez-de chaussée permet aux visiteurs de voir le processus de fabrication de certains produits.  Je me suis revue à la nougaterie Soubeyran quand j’étais étudiante et que je montrais aux touristes les chaudrons en cuivre dans lesquels cuit le nougat alors que beaucoup d’autres nougatiers sont passés à une fabrication moins artisanale. port nice 11

port nice 12

port nice 13

port nice 15

A l’étage se trouve la boutique et une gamme de douceurs assez impressionnante : clémentines confites, oranges et citrons confits, confitures et confits de Provence, fleurs cristallisées, sirops et liqueurs, bonbons, sucettes et berlingots, chocolats…Bien entendu ce sont les fruits et les fleurs de la Riviera qui sont utilisés dans tous ces produits proposés à la dégustation. Finalement je suis repartie avec une confiture à la pétale de roses que j’aimerais utiliser dans une pâtisserie (reste à savoir laquelle ) et des petites boîtes de bonbons pour les enfants. port nice 16

port nice 19

port nice 20

port nice 21

port nice 22

port nice 23

Et vous, aimez-vous passer du temps dans les ports des villes en bord de mer ? (musique de fond Dans le port d’Amsterdam/ Jacques Brel surtout pas repris par un chanteur de The Voice )

Pin It