Voyages, voyages

United colors of Menton

Vous aussi, votre début d’été ressemble à un mois de novembre niveau luminosité et pluviométrie ? Mettez votre ciré à sécher sur un cintre, laissez vos bottes de pluie sur le balcon, installez-vous confortablement pour un bon shoot de couleurs et de soleil à Menton. Si vous arrivez par le train (le voyage est superbe depuis Nice, il longe la mer), vous commencez par descendre une rue bordée de grands arbres dont je ne connais pas le nom (je n’en ai jamais vu à Lyon) mais qui doivent former comme des capes d’ombre lorsque le soleil tape étant donné leur taille et leur feuillage. Tout au bout, se dessine un carré de bleu turquoise : la mer ! Longez-la en partant sur votre gauche puis grimpez sur les remparts près du port pour une vue à 360° côté mer ou côté ville. Du jaune, de l’ocre et tous ses dégradés, le vert menthe des volets, le bleu du ciel, on dirait une carte postale.

Menton
Menton

Pas très loin des halles du marché que nous avons juste traversées, se trouve une jolie place (celle où nous avons déjeuné plus tard) : la place aux Herbes. Les rayons du soleil se frayent un passage à travers un grand arbre et scintillent sur les façades qui bordent la place, une fontaine coule doucement et incite à se poser pour l’écouter en admirant ce qui nous entoure.

Menton
Menton

Perdez vous ensuite dans les ruelles aux alentour, entre les placettes, la végétation, les volets à moitié fermés, la couleur des murs, vous aurez tôt fait de croire que Menton est en Italie.

Menton

Et puis en prenant une ruelle, calme à cette période de l’année, nous sommes tombés sur un escalier gigantesque, jaune et ocre avec encore une fois une double vue : d’un côté le port et la mer et de l’autre la Basilique.

Continuez à grimper, choisissez toujours les rues qui vous permettent d’aller plus loin (Tina Arena featuring), vous verrez que chaque maison, chaque pas de porte est fleuri, végétalisé, et qu’il est difficile de ne pas s’écrier « mais que c’est joli ! ». Ici les plantes grasses s’épanouissent, les fleurs poussent même sur les toits (non je n’ai pas fumé la pissaladière, regardez ma photo un peu plus bas).

A côté du cimetière, un belvédère avec des bancs offre un nouveau panorama plein de « wahou » avec en prime un nouvel angle sur les maisons resserrées de la vielle ville de Menton. Allez faire un tour au cimetière, des inscriptions en occitan (?) sont inscrites sur les murs à plusieurs endroits et le moins qu’on puisse dire c’est que l’endroit est peu banal.

Menton

Redescendez doucement par d’autres chemins toujours dans la vieille ville. A chaque ruelle, vous verrez un nouveau mariage de couleurs, un nouveau tableau.

Menton
Menton
Menton
Menton
Menton

Côté adresse, nous avons déjeuné sur le pouce (et c’est pas pratique )) et cela n’avait rien de mémorable alors je n’ai pas de bon plan à partager.

Ce que nous aurions aimé découvrir aussi ce sont les jardins du palais Carnolès qui abritent une importante collection d’agrumes (c’était fermé) et le jardin botanique exotique de Val Rahmeh. La prochaine fois : )

Et vous, vous connaissez Menton ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It