Tag

bébé

Browsing

Tu as encore le ventre qui ressemble à un flamby, une nuit sur deux tu te lèves pour une dent, la fièvre, la sucette qui s’est perdue dans la turbulette, tu as l’impression d’être devenue la femme invisible pour ta famille, tes amis, ton amoureux tant le bébé focalise toutes les attentions et déjà certains osent te demander quand est-ce que tu mets en route le petit frère, la petite sœur.

Ces gens-là sont fourbes, ils sont prêts à t’affirmer qu’un ou deux enfants, c’est kif-kif bourricot, du pareil au même. Maintenant tu sais changer une couche, provoquer un rot, donner le bain sans avoir peur de lâcher ta crevette, remplir un sac à langer pour toute sortie…cette fois tu ne t’affoleras pas à la moindre rougeur, aux pleurs qui persistent, à un appétit qui varie…la même chose ils te disent !

Je ne te parle pas de la chance d’avoir un garçon puis une fille, le fameux choix du roi ou la complicité qui grandit chaque jour entre eux, mon propos n’est pas aux regrets, j’ai toujours voulu deux enfants mais sache que :

– la sieste ne signifie plus les galipettes pour toi car il y a des chances pour que le plus grand ne veuille plus dormir la journée

– les conversations entre adultes à table deviennent difficiles…le plus grand a un stock inépuisable d’anecdotes à te raconter sur sa journée alors que la plus jeune s’amuse avec la nourriture, repeint le mur, se barbouille la figure ou pioche dans ton assiette

– au moment du bain, ils veulent sortir, être essuyés et mis en pyjama en même temps…et tu n’as toujours que deux bras en stock

– les restaurateurs (certains), ceux qui te regardaient d’un sale œil en te voyant arriver avec une poussette, font carrément la gueule quand tu débarques avec un jeune enfant et un bébé

– les matins ressemblent souvent à une course d’obstacle chronométrée, la ligne d’arrivée étant l’école maternelle pour l’un et les bras de la nounou pour l’autre

– les frais de garde s’additionnent et plus généralement le budget enfant grandit …même si les vêtements et les jouets de l’aîné peuvent resservir, j’avoue que j’ai fait une croix sur pas mal de dépenses depuis que ma fille est née

– les enfants adorent partager leurs microbes

– laisser pleurer le bébé avec la fameuse méthode des 5-10-15 minutes ça signifie réveiller le grand puisque celui -ci entend une mouche péter

– tu passes ton temps à jongler d’une activité à une autre et de manière très concrète je constate que je suis bien plus souvent fatiguée qu’à l’époque de l’enfant unique

Bref tu l’auras compris je vais m’arrêter là même si la vue d’une femme enceinte ou d’un tout petit me remplit toujours le ventre de papillons…

Et toi, avec ou sans enfant? enfant unique ou tribu?

 

Ce mercredi c’est journée thématique : après avoir parlé caca dans le bain ce matin, je voulais absolument te présenter un produit fabuleux pour les fesses rouges de bébé.

Je ne sais pas si c’est un truc de fille, de dents qui poussent, de ph de la peau mais Miss Zen a beau être changée aussi régulièrement que son frère au même âge, elle a très facilement et souvent les fesses rouges sans forcément qu’on puisse parler d’érythème fessier.

Comme cela lui cause visiblement inconfort et douleur, j’avais déjà testé plusieurs crèmes quand la pharmacienne m’a parlé de l’eau thermale d’uriage. Une fois l’enfant bien nettoyé,  un petit coup de pchit à l’endroit irrité ou rouge avant de remettre une couche. Je te sens sceptique, vu qu’il ne s’agit que d’eau mais je t’assure que c’est bien plus efficace que tout ce que j’avais testé jusqu’à présent.


Si tu n’as pas de bébé, si tu n’as pas les fesses rouges, l’eau thermale d’uriage peut s’utiliser aussi pour calmer toutes les petites irritations de la peau du visage.

Et toi, tu as un produit miracle à conseiller?

(article non sponsorisé)

A quelques jours de Noël, j’ai pensé qu’une petite sélection de cadeaux chocolatés tomberait à pic…à glisser à l’oreille de la personne qui partage ta vie ou pour offrir à quelqu’un qui aime un peu, beaucoup ou passionnément le chocolat :

un assortiment de plaisirs

un coffret à fondue

des instants chocolats

des chocolats chauds

cacao et cosmétiques

un beau bouquet

un chapeau garni

J’espère que tu ne fais pas la trêve des confiseurs car aujourd’hui je te propose de gagner un joli cadeau en publiant ton weekly chocolate.

A la recherche de chaussons beaux mais confortables, j’ai découvert la boutique petits trotteurs : non seulement j’ai trouvé plein de chaussons en cuir souple parfaits pour leur confort mais aussi des chaussures jusqu’à la taille 26 à des prix tout doux. Pour les petites filles, je craque pour les modèles Inès rose, ou les bottes dans la même couleur parfaites pour cet hiver. Pour les petits gars, j’aime les chaussures souples noires de ville parfaites avec un jean et les bottes rouges et grises pour les jours les plus froids.

Tu as jusqu’à mercredi 22 décembre minuit pour participer et gagner une de ses deux paires  (selon si le destinataire est une fille ou un garçon) que j’ai choisies et qui sont disponibles de 0/6 mois à 18/24 mois  :


elles sont chouettes, non?

Et toi ton weekly chocolate?

Celui de Virginie B

Celui de Moo

Celui de Lucky Sophie

Celui d’Une nouvelle page

Celui d‘Angélita

Celui d’Alice

Celui des couloirs du temps

Celui des petits rayons de soleil

Celui de Cranemou

Celui d’Arwen

(ceci est aussi mon clin d’oeil à Angélita)

Ces derniers temps, elle cristallisait ma fureur et ma rage…je redoutais ce moment après chaque repas où je devrais passer et repasser l’éponge dans chacun de ses plis à la recherche des miettes, boulettes de pain, pâtes ou autres restes du repas semés par Miss Zen. Quelle joie de m’en débarrasser pour un réhausseur !

Pourtant quand j’ai en fait la commande auprès de belle-maman qui voulait absolument m’en offrir une et qui m’avait même laissé choisir le modèle, j’étais sûre d’avoir fait le bon choix. J’avais passé en revue les comparatifs spécial puériculture, j’avais lu les commentaires des utilisatrices (enfin de leur maman plus exactement).

C’était la roll royce des chaises hautes, ultra confortable avec dossier inclinable (tu as déjà vu un enfant s’assoupir juste après son repas?), facilement déplaçable avec ses roulettes (pratique quand on habite un château comme moi et qu’on doit sans arrêt passer de pièce en pièce), lavable grâce à son revêtement plastique (chouette l’odeur de vomi qui s’incruste malgré le troisième passage à la javel), repliable sauf qu’on ne l’a jamais replié et tellement énorme qu’elle ne passe pas sous une table.

Aujourd’hui si je devais choisir une chaise haute, j’en prendrais une en bois, évolutive comme celle-ci :

Hélas à l’époque, l’extraordinaire abécédaire auquel ont participé 26 blogueurs n’existait pas : j’aurais été incollable !

C’est la it liste pour jeunes et futurs parents ou pour toi qui désire leur faire un cadeau de naissance sans te planter. J’ai hérité de la lettre Z alors si tu veux découvrir comment je m’en suis sortie, lis le jusqu’au bout ou commence par la dernière page 🙂

Et toi, as-tu déjà acheté quelque chose qui s’est révélé par la suite un cauchemar ?

Hypotonique, hypotonique toi-même, je n’avais jamais entendu ce terme avant de devenir maman. Un beau jour dans le cabinet d’un neuro-pédiatre que nous consultions un peu inquiets devant le retard de marche du fiston (et quand je dis retard, sache qu’il a marché après ses deux ans…ah oui quand même !), le mot est tombé. Le médecin venait de tester la souplesse de la cheville de ma chère tête blonde et devant nos yeux ébahis, nous avions constaté qu’il arrivait à toucher son tibia avec ses orteils (essaie pour voir !). Je me souviens avoir eu la très mauvaise idée à l’époque de regarder sur les forums médicaux (je suis sûre que tu vois celui auquel je pense) en quoi consistait précisément l’hypotonie. Enfer et damnation, mon fils allait se fracturer tous les membres, se blesser fréquemment. Quand je pense aujourd’hui que je n’ai toujours pas débouché mon tube d’arnica…

Mais 4 ans après, voilà que Mademoiselle rivalise avec son frère en tentant l’écart facial sur la table du pédiatre…sur le dos, elle nous fait le numéro du plus beau ciseau de jambes.

Si elle ne se hisse pas contre les murs, aux barreaux de son lit, à la table basse, si elle ne crapahute même pas à 4 pattes ce n’est pas par paresse (le nombre de fois où j’ai pu entendre cette phrase, tu ne peux même pas t’imaginer) ni par manque de stimulation de notre part. Forcément la question on se l’est vite posée : un enfant passe encore, mais deux la culpabilité s’insinue en toi.  Qu’ai-je fait ou n’ai-je pas fait correctement? quelle étape ai-je manqué? à force de voir sa mère et son père un bouquin plutôt qu’une haltère dans les mains lui a-t-on refilé la non-envie de bouger?

C’est à ce moment que la pédiatre a interrompu mon délire…je n’y suis pour rien, ma fille a un corps de danseuse ! Limite, j’aurais du sauter au plafond )

Miss Zen étant encore un peu jeune pour attaquer sa carrière artistique,  il lui a été prescrit des séances de kiné, de la musculation douce pour bout de chou en quelque sorte …grands moments en perspective auxquels  je n’assisterai malheureusement que le temps d’une séance, celle-ci ne pouvant se dérouler qu’une journée avant 16h et pas le mercredi (c’est à dire si tu ne travailles pas….merci nounou !) mais compte sur moi pour te raconter la suite.

Et toi, tu connais l’hypotonie? tu es souple ?

Edit : Quand je serai grande, je serai souple pour…

Modèle : Miss Zen

mise en circulation : 11 septembre 2009

Avis du client :

J’ai pris possession de ce modèle il y a un an, les frais de livraison étaient offerts mais aucun accessoire n’était fourni.

Le concepteur a prévu une série d’options et d’équipements qui font que je me suis attachée rapidement au modèle malgré les imperfections du produit.

Je tiens à signaler aux personnes intéressées par un modèle similaire qu’il n’est pas économe (couches, vêtements, gros appétit) et que de plus, son autonomie en fonctionnement est assez faible, la batterie demandant à être rechargée assez rapidement.

Par contre le modèle Miss Zen possède soit une mémoire interne pleine de promesses soit une touche « repeat » non localisée qui lui permettent de redire certains mots : chocolat (je jure que c’est vrai !), tête, encore.

Rien à redire sur la finition extérieure, d’ailleurs on s’extasie assez régulièrement sur le modèle qui a tendance à en profiter et à minauder. La finition intérieure connait des ratés. La poussée dentaire par exemple connait un défaut de programmation et remet en cause la caractéristique « modèle silencieux ».

Il semble qu’il y ait un faux contact dans la télécommande car le modèle refuse de s’endormir dans sa poussette, de se tenir debout toute seule ou de faire du quatre pattes mais se déplace en faisant du moonwalk assis. Une révision est envisagée .

Je regrette parfois de ne pas avoir pris l’assistance téléphonique 7 jours sur 7 ou mieux le renvoi ou l’enlèvement à domicile du produit sans frais mais un éclat de rire ou une clownerie de sa part et soudain voilà que ma série limitée me semble parfaite.

Petit clin d’oeil à ma chipie qui a eu 1 an samedi !

Pin It