Les femmes chocolat au Salon du Chocolat de Paris édition 2015

Pétris-moi les hanches de baisers
Je deviens la femme chocolat
Laisse fondre mes hanches Nutella
Le sang qui coule en moi c’est du chocolat chaud…

Je ne suis pas particulièrement fan de la voix d’Olivia Ruiz mais sa chanson s’imposait pour vous parler du Salon du Chocolat de Paris et en particulier des femmes chocolat qui m’ont semblé plus présentes cette année que lors des éditions précédentes.

Celles qui portent la robe

Les robes en chocolat ne sont pas une nouveauté mais elles valent toujours le coup d’oeil à défaut de se glisser dedans (y a pas un modèle pour fille rondes qui ne veut pas montrer ses jambes ? )

salon du chocolatVincent Guerlais et Joanna Winblad

robe collage 2à gauche : Daniel Piscioneri (Café Pouchkine) et Jean Paul Benielli

robe chocolatà gauche : Des Lis chocolat et Agatha Ruiz de la Prada
à droite : Eddie Benghanem et Joffrey Mongin

robe chocolat 3à gauche (ma préférée) : Jean-Paul Hévin et Max Chaoul
à droite : Arnaud Larher et Marion Bartoli (en collaboration avec Loïc Okabé)

Celle qui avait sculpté un ours

Impossible de le rater : un ours monumental accueillait cette année les visiteurs. Réalisé par l’artiste Richard Orlinski et par la chef pâtissière Christelle Brua, il a demandé plus de 10 jours de travail. L’histoire ne dit pas si on peut lui croquer un peu le mollet.

salon du chocolat 9salon du chocolat 8

salon du chocolat 10

salon du chocolat 10

Celles qui ont partagé leur savoir faire

Sur l’espace réservé aux démonstrations, une journée était réservée aux « femmes chocolat » et j’ai pu voir sur cette scène Claire Damon, de la pâtisserie Des gâteaux et du Pain, réaliser une partie de la pâtisserie imaginée pour Cap 21, Fracas de la banquise. J’ai noté sa recette de mousse au chocolat avant d’avoir la chance de goûter un généreux morceau de sa création composée d’un biscuit à base de farine de riz (super moelleux), de mousse au chocolat et d’une crème brûlée ultra vanillée (équilibre parfait et quelle mousse !)

salon du chocolat 13là visiblement Claire Damon se demande quelle est cette dingue qui la prend en photo au premier rang (dingue surtout lorsqu’il s’agit de pâtisserie mais inoffensive)

 

salon du chocolat 12Fracas de la banquise

Emilie Rey, connue comme ex-candidate de Qui sera le prochain grand pâtissier a travaillé comme pâtissière à l’Auberge de l’île à Lyon puis chez Régis Marcon. Elle orchestre aujourd’hui la partie desserts du restaurant EdEm (situé à Chassagnes Montrachet en Côte d’or) qu’elle dirige avec son mari Edouard Mignot.

Emilie Rey a présenté au public sa balade chocolatée dans les vignes (dessert à la carte dans son restaurant) composée d’un biscuit chocolat fondant, d’un sablé praliné, d’un crémeux chocolat, d’une ganache chocolat, de billes de gelée au Pinot noir et d’un streusel noisette…clairement pas le genre de dessert facilement reproductible à la maison mais qu’est ce que c’était bon !

salon du chocolat 14

salon du chocolat 15

Lui a succédé Christelle Brua, chef pâtissière au Pré Catelan, qui a présenté une recette de madeleine & nutella mais je ne suis pas restée car par conscience professionnelle, j’aurais été obligée de goûter : ) (et le compteur calorique était déjà bien entamé).

salon du chocolat 19

Juste à côté à la Librairie gourmande, Claire Heitzler dédicaçait son très beau livre intitulée Pâtissière co-écrit avec Carole-Anne Boisseau et dans lequel elle livre 30 recettes de desserts d’exception, expliqués pas à pas en montrant aussi tout le travail de réflexion qui accompagne chaque création.

Ses croquis et carnets d’inspiration permettent d’en savoir plus sur la façon dont elle imagine ses associations de textures, de goûts et de saveurs. Bien entendu, ce genre de livre demande du temps côté réalisation et aussi une certaine technique mais c’est un très cadeau de Noël pour les passionnés de pâtisserie (les photographies de Céline Burban sont magnifiques ).

salon du chocolat 17

CouvClaire.indd

Je n’ai pas pu rester toute la journée sur l’espace démonstration mais était également présente Nina Métayer, chef pâtissière du Grand Restaurant de Jean-François Piège dont voici quelques unes de ses réalisations  (photos du compte instagram d’Elodie Piège) :

chocolat framboisechocolat framboise (crédit photo : Élodie Piège)

noisettes, lait d'amandes glacée, gelée de citronnoisettes, lait d’amandes glacée, gelée de citron (crédit photo : Élodie Piège)

Une autre femme chocolat était Hasnaâ, candidate à Masterchef qui a ouvert depuis sa chocolaterie à Bordeaux, Hasnaâ Chocolats Grands Crus. A chaque fois que je suis passée devant son stand, il y avait beaucoup de monde, je suis donc contrainte de revenir au Salon du Chocolat l’an prochain : )

A suivre : les nouveautés 2015 du Salon du Chocolat de Paris.

 

6 commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *