adresses sucrées

Sweet Paris

Paris insolite, Paris village, Paris nature et pourquoi pas Paris gourmand spécial becs sucrés ? en tous cas, c’est comme ça que j’ai eu envie de jouer à la touriste, le temps de quelques heures, pour visiter un petit bout de la Capitale du Marais à Bastille (un quartier que je vous recommande si vous cherchez un bel hôtel à Paris, les établissements hôteliers de qualité y sont nombreux). Attention mieux vaut ne pas tenter la balade l'estomac vide )

En voyant l'enseigne Meert, j'ai repensé à un week-end à Lille, à la magnifique boutique dont la spécialité sont les gaufres fourrées mais dont la vitrine ici exposait d’autres douceurs bien tentantes :

J’ai eu l’impression ce samedi d’automne ensoleillé (la veille à la même heure, j’attendais sous la pluie dans la file d’attente de l’Exposition Paris vu par Hollywood et je pestais contre moi-même d’être habillée si peu chaudement) d’être passée par des rues que je ne connaissais pas malgré plusieurs années passées à Paris.

Au coin d’une rue, j’ai levé la tête vers le panneau du salon de thé Le loir dans la théière où j’ai eu l’occasion, il n’y a pas si longtemps, de goûter la fameuse tarte au citron à la meringue démesurée. Sur le trottoir des dizaines de personnes attendaient que des tables se libèrent…la gourmandise a encore de beaux jours devant elle )

Quelques mètres plus loin, au croisement de la rue des rosiers, la terrasse de Florence Kahn était bondée. En vitrine strudels et spécialités yiddish invitaient à la dégustation mais j’ai résisté.

Je me suis même offert un saut à New York en rentrant chez Swartz’s aménagé façon diner et dont j’ai tout de suite remarqué le cheesecake oréo. Le glaçage m’a laissé un peu circonspecte car je ne le prépare pas de cette façon. La seule solution pour savoir si cela ajoute un plus sera de revenir pour le goûter cette fois.

Dans la série, petit délire, je demande PrincessCrepe à l’ambiance très Hello Kitty : ameublement girly à souhait, vendeuse japonaise au look écolier ..j’imagine qu’on vient plus pour le décor que pour le contenu de l’assiette, en tous cas les crêpes en plastique garnies affichées sur un mur dans la rue ont eu un effet totalement dissuasif pour moi )

Retour en France et plus précisément en Bretagne avec le pâtissier chocolatier Georges Larnicol dont la boutique très étendue donne sur deux rues…l’occasion d’embrasser toutes les spécialités de la maison : des sculptures en chocolat aux macarons en passant par les kouignettes, sorte de Kouig Amann en version réduite et proposées avec différents parfums.

La vision de ce dessert pur beurre multiplié à l’infini ou presque m’a incité à marcher jusqu’à la place des Vosges en passant par le musée Carnavalet pour digérer les calories absorbées visuellement (je suis sûre qu’un jour on prouvera que certaines personnes grossissent juste en regardant un gâteau).

Est-ce ma faute si la boutique Lenôtre se trouvait juste sur le chemin que j’empruntais pour prendre le métro Bastille ?

Quelle densité d’adresses gourmandes dans ce coin (et bien entendu je suis très loin de les avoir toutes vues..je pense par exemple à Mariages frères)..étaient elles aussi nombreuses il y a quelques années ? (bon en même temps ça fait plus de 8 ans que j »ai quitté Paris) …à moins qu’à l’époque je ne les remarquais pas autant. En tous cas, j’ai adoré suivre ce parcours sucré et j’espère avoir l’occasion d’imaginer et partager d’autres itinéraires dans Paris, Lyon ou ailleurs avec comme fil conducteur la gourmandise.

Pour ceux et celles qui s’interrogeraient sur mon degré de masochisme, je vous rassure : j’avais goûté une sublime pâtisserie avant d’entamer la balade et bien entendu j’en reparle très bientôt )

37 Comments

  1. J’ai adore te suivre dans tes pérégrinations parisiennes (virtuellement seulement… dommage) !! Mes yeux se sont régalés, aussi bien par les façades que par ce qui se mange. 🙂
  2. Hey ! C’est une simple coïncidence ou tu cherches à récupérer les téléspectateurs de M6 ? lol
    En effet hier soir, enquête exclusive nous emmenait dans le quartier des marais !! Du coup, j’ai pu reconnaître quelques endroits vu hier alors que je n’y suis jamais allée comme PrincessCrepe (m6 est rentré à l’intérieur) ou encore le grand hôtel particulier que tu as pris en photo et mis à la fin de ton article !
  3. C’est fou ça, dès que je lis un billet gourmandises chez toi, je suis tentée !!! 😉
  4. Merci ! je prends note pour notre prochain passage à Paris. la tarte au citron meringuée du Loir dans la théière, je l’avais oubliée.
  5. je ne suis toujours pas rentrée au loir dans la théière, je sais c’est un tort, je vais me rattraper!!!ce pot de caramel au beurre salé il me donne très très envie!!!!!
    • à éviter le week-end à mon avis le loir dans la théière ou alors il faut être plus patiente que je ne le suis )
  6. Que je connais bien toutes ces boutiques même si je ne suis pas rentrée dans toutes sinon mon porte monnaie et mes hanches pleurent ! mais tu es venue il y a peu car l’expo vient juste de commencer, dommage et en plus c’est presque mon quartier 🙂
    • j’y étais vendredi et samedi dernier ) …trop court pour faire signer à quiconque mais j’espère avoir l’occasion en 2013 de rester un peu plus longtemps
  7. Miss Cupcake Reply
    Quelle balade gourmande !
    Voilà une des raisons qui me fait aimer Paris 😉
    Tu peux tester Princesse Crêpes la prochaine fois, c’est spécial mais pas mal du tout !
    • je crois qu’il y a tellement d’adresses que j’aimerais tester à Paris car Princesse crêpes n’est pas une priorité )
  8. Tout ce que j’aime, la ville, le quartier, les salons de thé, les gourmandises…. je te déteste!!!!!!!!!!
      • J’espère bien depuis le temps que l’on se le promet, je t’attend avec impatience…. j’espère bien moi aussi venir visiter la plus gastronomique de ville Française.
        • c’est dans un coin je n’ai pas oublié, juste une année un peu particulière mais j’espère vraiment découvrir ta ville et oui il faut venir à Lyon !
  9. Très beau reportage, les photographies sont magnifiques. Je confirme : il a été question du Marais dans une émission de M6 : le portail que nous avons admiré dissimule un superbe hôtel particulier qui fait office de résidence de star. Les petites asiatiques font de belles crêpes mais ne parlent pas un traître mot de français !
    J’ai comme une envie de gâteau moi, soudainement.
  10. Pas mal, pas mal. J’étais à Paris cette semaine et j’ai découvert que la rue des Martyrs (côté 9ème) regorgeait de pâtisseries, chocolatiers, et autres boutiques gourmandes. Lors d’un prochain voyage, je te recommande notamment les choix de chez Popelini !
    • bon il faut que je retourne rue des martyrs alors )
      Popelini je suis passée devant leur autre boutique, mais comme je sortais d’un salon de thé, je n’ai pas goûté cette fois )
  11. ah je note MEERT pour ma prochaine escapade parisienne ! J’avais déjà noté « le loir dans la théière », mais pas enore eu l’occasion d’y boire un thé …. Larnicol, je crois avoir déjà dit tout le bien que j’en pense, miam, j’ai hâte d’y revenir !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It