Tag

vannes

Browsing

Si vous me lisez depuis longtemps, vous savez que je suis une psychopathe des adresses sucrées. Si vous êtes arrivés par hasard ici, sachez que partout où je me rends, je me rencarde sur les pâtissiers, chocolatiers, boulangers, salons de thé, glaciers (avec le vain espoir de tout tester). J’avais donc repéré avant de partir en vacances cet été dans le Golfe du Morbihan, les nénettes ou l’histoire d’une mère et d’une fille qui ont joint leur personnalité et leurs compétences pour créer ces chocolats en forme de cône.

Sylvie (la maman je suppose) était graphiste et a suivi (et obtenu) un CAP de chocolatier alors qu’Eve (la fille, soyez un peu attentif bon sang) a suivi une formation pâtisserie/chocolaterie.

Pour les trouver, direction les Halles des Lices (étape indispensable pour ailleurs pour découvrir les produits du coin), où le comptoir des nénettes se trouve presque tout au fond.

Chaque chocolat a une couleur différente en haut du dôme en fonction du parfum et porte le prénom d’une femme (amie, membres de la famille ou rencontres de nos deux chocolatières) mais à priori les petits chocolats ne sont pas réservés à la gente féminine 😉

nenettes 2

nénettes 3

nénettes 4

Ce que j’aime avec les nénettes

Le prix : le premier assortiment (4 ou 5 nénettes je n’ai pas noté) est à moins de 4 euros

La personnalisation de la petite boîte : une fois que vous avez choisi les chocolats, vous choisissez aussi le couvercle (et ils sont tous réussis, le passé de graphiste ça aide). Là je me la suis jouée marinière ; )

Ces chocolats sont fabriqués sur place à Vannes et vendus uniquement à Vannes. Les parfums privilégient les produits de saison donc les chocolats ne sont pas toujours disponibles (une bonne raison de revenir).

Mes préférés

Marguerite et sa ganache sarazin chocolat noir

Mélanie et son caramel citron vert

Diva et son praliné pistache, crêpes dentelle

Les nénettes
Halles des Lices, Vannes
www.chocolatslesnenettes.com
Facebook les nénettes

 

 

 

 Bleu comme les volets et les portes des petites maisons, bleu comme les barques et les coques des bateaux, bleu comme les cabines de la grande plage de l’île aux moines, bleu comme l’horizon entre ciel et mer, bleu comme les enseignes bretonnes d’Armor-Lux à la Huche au Pain, bleu comme les bottes de pluie et les trench, bleu comme les vestes de certains bagadoù, bleu comme ce coin du golfe du Morbihan où j’étais en vacances …

…des vacances de blog aussi sans préavis, pas de billet planifié ni écrit et pas d’ordinateur, pas de wifi (exprès, oui exprès), pas de connexion si ce n’est pour poster une ou deux photos par jour depuis mon téléphone portable, une coupure salutaire quand le reste de l’année je suis le nez sur l’écran une grande partie de mes journées du fait de mon travail (et de mon blog aussi). Conséquence ? une nette augmentation de mon temps de lecture de romans (1 gros livre de la rentrée littéraire et quelques poches dont je vous reparle vite). Je n’ose ouvrir mon fil d’actualité sur Hellocoton pour découvrir les xxx billets non lus mais j’ose avouer que je vais probablement faire reset (la reprise du boulot, la rentrée scolaire à préparer, la vie quoi )).

Le fiston aussi n’a jamais autant lu pourtant jusqu’à présent à part les BD et quelques livres parlant de magie, il ne semblait pas partager mon goût pour la lecture. En pleine période « Harry Potter », il a trouvé dans une librairie indépendante un des tomes de la saga (moins épais que dans mon souvenir) et il l’a dévoré en quelques jours, ne levant même plus la tête en marchant dans la rue.

Le séjour a aussi été marqué par l’opération « S.O.S chat abandonné« , un beau chat (n’ayant à priori pas de maitre dans les environs) accourant vers ma fille dès qu’elle sortait de la résidence où nous logions. Croquettes, sardines, caresses à gogo, elle l’a bichonné tant qu’elle a pu à défaut de le glisser dans son sac à dos.

A part ça, j’ai fait le plein de marches en bord de mer, d’air iodé, de bruit de bateaux quand ils fendent l’eau (non un cd de Nature & Découvertes ne produit pas le même effet )), de brise marine et découvert pas mal de nouvelles adresses sucrées ….avant que je ne partage cela avec vous (overdose bretonne possible, je préfère prévenir), voici un aperçu de ces deux semaines passées :

bleu bretagne

bleu Bretagne 2

bleu bretagne 3

bleu bretagne 4

bleu bretagne 5

Bleu Bretagne 6

Bleu Bretagne 7

Bretagne 8

Bleu Bretagne 8

Bleu Bretagne 9

C’est quand déjà les prochaines vacances en Bretagne ? )

Sur le trajet des vacances, en attendant un TGV, nous avons passé quelques heures à Vannes. Nous avons juste eu le temps d’admirer ses remparts, de longer le parc qui mène à la ville intra-muros, de passer sous une belle porte, de marcher au pas dans quelques rues car c’était jour de marché, de visiter la Halle aux poissons .

Puis nous avons filé jusqu’au petit port de plaisance et nous avons trouvé le coin plein de charme, comme si la ville nous tirait par le bras en nous faisant jurer de revenir.

Est-ce le beau temps ce jour là, les délicieux Kouig Amann glissés dans la valise ou l’ambiance bretonne mais c’était une belle façon de boucler notre semaine de vacances…

Une adresse que je te conseille pour goûter le far breton ou le kouig amann  : Boulangerie/Pâtisserie Le Brun, 9 rue Saint Vincent.

Et toi, Vannes tu connais?

Edit : pour le goûter, aujourd’hui j’ai prévu des tartelettes façon apple pie

 

 

Pin It