Tag

déprime

Browsing

1er janvier sans coup de blues

Tous les ans, je pourrais écrire le même billet sur le fameux blues du 1er janvier. Cette année, j’avais mon lot de raisons pour mettre la tête dans le four : j’ai raté une superbe occasion de visiter un pays dans lequel je n’aurais probablement jamais l’occasion d’aller (je n’en dis pas plus, si ta curiosité est piquée, rendez vous sur Fais toi la belle car elle, elle part), tout ça pour un devoir sur table (il y a de…

Contre la déprime hivernale

Je hais le mois de janvier : on n’a pas envie de me chanter tu es si mignon mignon mignon mais grognon grognon grognon. Visiblement je ne suis pas la seule à avoir un sérieux coup de mou face aux bonnes résolutions, la nuit à 17h, la nuit encore à 8h, le froid, le ciel gris, la pluie, la grippe, la perspective angoissante de cette année à peine entamée devant soi …Manu parle même de dépression ! A défaut de…

Si Dieu existe, qu’il me fasse un signe

D’habitude ici tout n’est que légèreté et dérision, je joue très bien à celle qui prend la vie et ses emmerdes avec philosophie et humour. Ce billet j’aurais peut-être du l’écrire sur un coin de table..n’est-il pas indécent de se plaindre de ses petits malheurs quand les choses plus graves ne manquent pas et remplissent les journaux ? et puis je me suis dit que mes mots trouveraient peut-être quelques échos et qu’entre poisseuses et déprimées de saison on finirait…

Dîtes 33

Me faire hara-kiri avec le coupe-papier rangé dans mon porte-crayon? dans mon bureau ça va faire désordre. Sniffer les tubes de colle hue jusqu’à ce que délire s’ensuive…pas assez puissant pour me rendre amnésique, au moins un court instant. Plonger la tête dans la cuvette des toilettes? les microbes me rebutent trop. Sauter de la terrasse pour fumeurs? avec mon bol, je vais atterrir sur l’entretoit devant mes collègues médusés et me payer la honte jusqu’à ce que je quitte…

Pin It