Tag

biscuit

Browsing

Sablés diamants de Pierre Hermé

Les diamants sont éternels parait-il, sauf lorsqu’il s’agit des sablés diamants de Pierre Hermé. Je ne sais même pas pourquoi je vous cite ce titre, les James Bond faisant partie des films qui m’ennuient prodigieusement quelque soit le héros masculin (oui vous pouvez me lancer des pastèques si cela vous soulage ) mais impossible de débarrasser mon esprit de cette association d’idées. Ces sablés diamants ne sont pas particulièrement estivaux mais parfaits avec un café ou un thé et ils ont beaucoup plu aux enfants qui, côté biscuits, ont plutôt tendance à ne jurer que par les cookies.

Ingrédients

180 g de beurre mou
les graines d’une gousse de vanille
80 g de sucre + 60 g de sucre
1/2 cuillère à café de fleur de sel
250 g de farine

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

J’ai utilisé mon robot et la feuille pour faire la pâte mais celle ci peut très bien se faire à la main. Dans la cuve du robot, mélangez le beurre, 80 g de sucre et la fleur de sel. Ne pas hésitez à passer la maryse sur le bord du bol car le beurre a tendance à coller.  Ajoutez ensuite la farine et passez à la vitesse supérieure. Dès que la pâte commence à former une boule, elle est prête.

Séparez la en 3 boules d’environ 140g. Formez des rouleaux de 30 cm de diamètre (la pâte colle un peu en étant manipulée car elle chauffe). Versez au milieu d’une feuille de papier cuisson 60 g de sucre et roulez chaque boudin de pâte dans ce sucre. Enveloppez les boudins dans du film alimentaire et laissez au frigo pendant 2 h.

Préchauffez le tour à 170° C (thermostat 5/6). Sur votre plan de travail, placez les boudins de pâte côte à côte et en parallèle. Avec un couteau, coupez tous les 1.5cm puis disposez les sablés, côté coupé sur une feuille de cuisson (avec les quantités données j’ai fait deux fournées, j’ai choisi de les faire cuire en deux fois alors que dans la recette initiale on met deux plaques directement dans le four) en les espaçant de 4 cm.

Enfournez pour 18 minutes (moins dans mon cas soit 15 minutes environ), il faut que les sablés soient châtain clair et pour que la cuisson soit bien uniforme, retournez la plaque dans le four à mi cuisson de manière à ce que les sablés qui étaient devant se retrouvent derrière et inversement. Laissez refroidir avant de croquer dans un sablé diamant.

sables diamants 4

sables diamants 2

sables diamants 3

sablés diamants 5

Ce que j’aime bien avec cette recette c’est que même lorsque les placards de la cuisine sont quasiment vides et le frigo aussi, on peut réaliser ces sablés diamants (j’achète les gousses de vanille à G. Detou, je n’ai pas fait un énorme comparatif mais le rapport qualité prix me parait bon, je les conserve ensuite dans la porte de mon frigo). Si vous souhaitez les conserver plusieurs jours, mettez les dans une boîte hermétique.

mon mercredi gourmand

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Madeleines inratables au chocolat

Ça me fait un drôle d’effet de revenir ici avec une recette de dessert. J’ai essayé d’écrire dimanche un peu à chaud, cela a donné un billet que je trouve totalement raté, à côté de la plaque, j’ai même failli l’enlever. Un peu plus de recul aurait été sûrement nécessaire (mais par contre Caro, elle dit tout ce que j’aurais voulu dire, moi non plus je ne sais pas, plus je lis d’articles sur Daesh moins j’ai de certitudes sur les mesures à prendre, moi aussi j’ai pleuré devant mon écran de télé seule pendant la minute de silence, la seule chose où je ne la suis pas c’est pour Gérard Larcher… même en étant complètement désespérée)).

Alors voilà le blog reprend son cours avec sa futilité, sa frivolité, sa légèreté…je l’ai toujours voulu ainsi, c’est juste une face de ma vie que j’ai envie de partager -faut-il le souligner ? C’est peut-être aussi ma façon de tenir : m’accrocher aux petits plaisirs que la vie nous offre, ces mêmes plaisirs pour lesquels certains sont prêts à tuer.

Et parmi ces plaisirs, il y a toujours pour moi le réconfort apporté par une bonne pâtisserie comme une madeleine au chocolat. J’en ai déjà proposé quelques recettes ici, cette fois j’ai suivi celle donnée par Claire Heitzler dans un supplément Styles lors du Salon du Chocolat. Sa particularité par rapport à d’autres recettes testées précédemment est qu’il faut laisser la pâte reposer au frigo toute la nuit.

Ingrédients

2 gros oeufs
100 g de sucre
22 g de miel
45 g de lait
130 g de farine
20 g de cacao en poudre (non sucré)
8 g de levure chimique
150 g de beurre

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Mélangez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Dans une casserole faites chauffer le miel et le lait. Tamisez la farine, le cacao et la levure. Faites fondre le beurre.

Ajoutez le mélange lait+miel chauds au mélange œufs+sucre puis les poudres tamisées et enfin le beurre fondu. Réservez au frigo pour 24h (ou au moins une nuit) en filmant votre préparation.

Le lendemain, mélangez la préparation pour bien la lisser. Garnissez vos moules à madeleine préalablement graissés. Laissez cuire 10 minutes à 180° th (enfournez dans un four préchauffé).

madeleines chocolat bis

Verdict ?

Vous avez vu ces bosses de compétition ? Non seulement elles sont belles mais en plus, elles sont super moelleuses. J’aime aussi la simplicité de la recette (je l’ai faite avec ma fille de 6 ans) et des ingrédients (ce qui est rarement le cas avec des recettes de chef).

Vous n’arrivez jamais à obtenir une belle bosse ?

  • Ne remplissez pas trop vos moules à madeleine (laissez un tiers sans pâte en les remplissant avec une poche à douille c’est bien plus pratique qu’avec une cuillère je trouve)
  • Utilisez de préférence un moule téfal plutôt qu’un moule à silicone (il suffit juste de beurrer un peu vos moules)
  • Respectez le temps de repos au froid de la pâte et si vous faites plusieurs fournées (ici avec mes moules qui sont assez gros j’ai fait une vingtaine de madeleines et deux fournées), remettez la pâte au frigo entre vos fournées.

mon mercredi gourmand

Biscuit de Savoie léger comme un nuage

Quand je serai fatigué, De sourire à ces gens qui m’écrasent ; Quand je serai fatigué, De leur dire toujours les mêmes phrases ; Quand leurs mots voleront en éclats, Quand il n’y aura plus que des murs en face de moi
J’irai dormir chez la dame de Haute-Savoie

 Oui pendant que je préparais mon premier biscuit de Savoie, résonnaient dans ma tête, les paroles d’une chanson de Francis Cabrel. Je crois que si j’ai attendu aussi longtemps avant de tester ce grand classique des goûters et des petits déjeuners, ce n’est pas parce que je craignais d’entendre la voix du chanteur du Sud Ouest mais à cause du nombre d’oeufs (6 ! …je me demande d’ailleurs si le Chiffon cake et l’Angel cake ne sont pas plus ou moins des versions modernisées du Biscuit de Savoie). Pourtant cette quantité importante de blancs d’œufs montés en neige c’est ce qui apporte à ce biscuit une texture incomparable.

Ingrédients

6 oeufs
150 gr de sucre
50 gr de farine
50 gr de fécule
le zeste râpé d’un citron (pas mis ici)
20 gr de beurre
1 pincée de sel

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Séparez les blancs des jaunes d’œufs et travaillez les jaunes avec le sel et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit bien onctueux et mousseux (il doit aussi changer de couleur et passer de l’orange au jaune clair). Ajoutez la farine puis la fécule et le zeste râpé de citron si vous en mettez. Je m’en suis passée car ce biscuit était destiné aux enfants et je sais que ma fille est capable de ne pas goûter un gâteau si elle voit des petits zestes. J’ai mis à la place de la fève tonka pour parfumer ma pâte.

Préchauffez votre four à 150° (th 5). Dans le bol de votre robot pâtissier, battez les blancs d’œuf en neige ferme. Commencez par assouplir la pâte en incorporant deux cuillères à soupe de blancs en neige et en remuant énergiquement. Puis incorporez très délicatement le reste de blancs en neige avec une maryse.

Versez la préparation dans un moule à bundt cake/kouglof comme le mien (beurrez le généreusement avant et saupoudrez le de sucre).

Faites cuire à four modéré (th 4-5) pendant 1h (à adapter selon votre four, il faut qu’en piquant un cure dent au centre du gâteau, il ressorte sec..la recette spécifiait 40 minutes et j’ai ajouté au moins 20 minutes de cuisson si ce n’est 30).

Démoulez en retournant le moule sur un plat et laissez refroidir avant dégustation.

gateau de savoie 2gateau de savoie 3Les enfants ont mangé la moitié du biscuit de Savoie pour le goûter et encore j’ai du les arrêter…je crois que c’est bon signe non ? C’est très bon nature ou avec une confiture de fruits rouges, de myrtilles par exemple.

J’ai trouvé cette recette dans le livre La petite biscuiterie du fait-maison, publié aux éditions Solar qui donne plein d’idées pour des pauses thé ou des goûters (mais aussi des cadeaux gourmands). Langues de chat, palmier, cornes de gazelle, montecaos, cookies fortune, petits sablés breton, l’ouvrage propose des biscuits classiques, des spécialités  régionales et d’autres pays et même quelques biscuits salés pour l’apéro.

 

Petites madeleines à l’huile d’olive et au chocolat blanc

Qu’est ce qui a une bosse et une couleur dorée ? non pas un dromadaire mais une madeleine (et pour la fameuse bosse, il parait que le choix des moules est important et qu’il vaut mieux éviter les moules souples). Pour cette version mini madeleine à l’huile d’olive, j’ai suivi la recette de Christophe Felder qu’il donne pour la préparation d’un dessert bien plus élaboré dans son livre Work shop Les petits gâteaux. J’ai utilisé l’huile d’olive La Quotidienne qui est parfaite avec des tomates mozzarella ou pour préparer son pesto maison et servir un plat de linguine au pesto et aux tomates cerises (cf photo sur mon compte Instagram, c’était booonnn) et que je voulais essayer en pâtisserie. Par rapport à la version initiale, j’ai juste mis la pâte un peu au frigo et j’ai ajouté quelques pépites de chocolat blanc.

Ingrédients pour une trentaine de mini-madeleines

 2 oeufs
50 g de beurre
120 g de sucre
2.5 cl de lait
125 g de farine
4 g de levure chimique
7.5 cl d’huile d’olive
1 zeste de citron jaune
5 g de jus de citron
une grosse poignée de pépites de chocolat blanc

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Faites fondre le beurre. Dans un saladier, cassez les œufs et versez le sucre puis fouettez vivement pendant 10 secondes. Ajoutez le lait. Dans un autre récipient, versez la farine et la levure et mélangez bien. Tamisez la farine et la levure avant de verser dans le saladier contenant le mélange oeufs/sucre/lait. La préparation doit être bien lisse. Ajoutez l’huile d’olive et fouettez. Versez le beurre fondu et fouettez à nouveau. Finissez par les zestes de citron, le jus de citron et les pépites de chocolat blanc. Réservez au frigo une heure.

Préchauffez votre four à 180°. Remplissez vos moules à madeleine au 3/4 (pas plus sinon les madeleines n’auront pas la place de gonfler et bye bye touchez à ma bosse Monseigneur). Mettez au four pour 10 à 12 minutes (quand le pourtour des madeleines commence à dorer, il est temps de les enlever). Laissez tiédir avant de démouler.

mini madeleines huile d'olive 3mini madeleines huile d'olive 2

Les yeux les plus impitoyables constateront que toutes les madeleines n’ont pas bossé (vous avez le droit de rire ) mais niveau goût, elles sont hyper moelleuses et parfaites pour le petit déjeuner ou le goûter. La présence de l’huile d’olive reste très discrète en bouche mais apporte un vrai plus côté texture.

L’huile La Quotidienne (riche en Oméga 3 & 6, made in France, composée d’huile de tournesol oléique, d’huile de colza, d’huile de tournesol et d’huile de lin et qui peut se déguster aussi bien cru que se cuisiner) se décline en 3 saveurs :

-la quotidienne mélange d’huile de graines au goût neutre pour une cuisine quotidienne

-la quotidienne ensoleillée à l’huile d’olive que j’ai utilisée pour cette recette de madeleines

-la quotidienne gourmande fruitée à l’huile de noix que j’aime utiliser pour les salades.

huile la quotidienne

Si comme moi vous rêvez depuis des années d’avoir un jour un Kitchenaid dans votre cuisine, sachez que La Quotidienne organise un grand jeu sur son site internet jusqu’au 15 septembre 2014 avec de nombreux cadeaux à gagner dont un robot Kitchenaid, des abonnements à Cuisine actuelle et des pack La Quotidienne. Pour participer, il suffit de cliquer ici.

Madeleines au gianduja

madeleines gianduja 3

Lors de ma dernière razzia Valrhona, j’ai acheté une grosse tablette (quand je dis grosse c’est 1kg) de chocolat gianduja avec l’idée de l’utiliser dans plein de desserts. Les mois ont passé et ma tablette n’avait toujours pas été ouverte, je manquais cruellement d’inspiration à son sujet. Avant qu’elle ne finisse dégustée telle qu’elle (pour ôter toute tentation, je l’ai planqué très en hauteur et au fond d’un placard inatteignable sans monter sur une chaise), j’ai feuilleté le livre L’essentiel du chocolat de Frédéric Bau et c’est comme ça que je suis tombée sur la recette des madeleines au gianduja.

[typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#EBA559″]Ingrédients pour une vingtaine de madeleines[/typography]

5 oeufs entiers
1 cuillère à café de vanille liquide
225g de sucre semoule
15g de miel
250 de farine
1 sachet de levure
250g de beurre demi-sel (ou doux si vous préférez)
200g de gianduja Valrhona (conditionné en barre)

 [typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#EBA559″]Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?[/typography]

Dans un saladier, mélangez les œufs entiers, la vanille liquide, le sucre semoule et le miel puis ajoutez la farine et la levure tamisées ensemble (cela garantit une bonne incorporation de la levure). Faites fondre le beurre parallèlement et incorporez le à la pâte quand il est tiède. Mettez la pâte au frigo pendant 3h à 4 heures.

Beurrez vos moules à madeleine, déposez une cuillère de pâte dans chacun (en laissant suffisamment de place pour que la pâte puisse gonfler et former la fameuse bosse) et mettez au four à 200° C (th 6/7) pendant 8 à 10 minutes environ.

Faites fondre le gianduja coupé en morceaux au bain marie. La recette initiale prévoyait de verser ensuite le chocolat fondu dans une poche à douille en choisissant une très petite douille et de garnir les madeleines d’un coeur de gianduja. J’ai procédé ainsi pour la première fournée et mes madeleines sont devenues raplapa. J’ai donc finalement changé de tactique pour former une coque au gianduja. C’est encore plus gourmand et la belle bosse est toujours là.

madeleines gianduja

madeleines gianduja 2

Verdict ? c’est chuper bon, mes testeurs ont ils affirmé la bouche pleine…on les croit non ? 

Sablés écossais

sablés écossais 2

C’est l’histoire d’une fille qui voulait préparer des sablés écossais juste pour montrer son joli emporte-pièce en forme de théière. C’est l’histoire d’une fille qui retourna tout l’appartement sans arriver à remettre la main sur ce fichu emporte-pièce. A-t-il été malencontreusement jeté lors d’une virée expéditive quand le salon se transforme en tel capharnaüm que tout sac qui traîne est menacé de finir à la poubelle ? Toujours est-il que la pâte était prête, attendant sagement au frigo d’être étalée et que pour les enfants, qu’importe la forme, pourvu que j’ai pensé à leur goûter alors voici la recette ultra simple des sablés écossais pour accompagner aussi votre thé :

Ingrédients pour environ 35 petits sablés

200g de beurre demi-sel
100g de sucre
300g de farine

Certaines sont peut-être en train de faire une syncope devant la quantité de beurre mais c’est comme pour les cookies, si vous en mettez moins, je vous assure que cela sera nettement moins bon (avec de la margarine c’est pas pareil non plus).

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Mettez tous les ingrédients dans le saladier (le beurre mou mais pas fondu) et malaxez avec vos petites mains jusqu’à obtenir une pâte homogène et qui ne colle pas en la pétrissant un peu. Laissez votre pâte au frigo au moins 30 minutes. Etalez la sur une feuille de papier sulfurisé (ça évite de mettre de la farine et c’est bien mieux au niveau goût) pas trop finement (5cm environ), découpez des petits cercles à l’aide d’un emporte pièce. Mettez votre feuille de papier sulfurisé sur une plaque et glissez la dans un four préchauffé à 150° pendant 30 minutes. Les sablés doivent être juste dorés. Laissez les refroidir avant de les déguster.

sablés écossais

(cherchez les 7 différences avec la photo précédente et gagnez des petits biscuits )

Verdict ? ils ont exactement le même goût que les sablés écossais qu’on peut trouver en supermarché et qui coûtent beaucoup trop chers quand on sait ce qu’il y a dedans et ici point de conservateur, colorant ou autre ajout. Une tasse de thé, le film Un jour (puisque cela se passe en partie à Edinburgh) dans votre lecteur DVD ou un CD de cornemuse (oui osons la cornemuse ! ) et vous avez traversé la manche : )

Édit : vous pouvez conserver ces sablés sans souci quelques jours dans une boîte hermétique.

Pin It