Tag

artisans

Browsing

Automne gourmand avec Fabrice Gillotte

Lorsque j’étais enfant, il m’arrivait régulièrement, lorsque j’étais en vacances chez mes grands parents en Corrèze, de partir ramasser des champignons (nous ne ramassions que des cèpes et des girolles, rien d’autre ). Il fallait connaitre les bons coins, les bons arbres, le bon terrain, faire attention aux faux amis (et éventuellement aux serpents…je suis une phobique et je me souviens encore d’histoires de personnes ayant mis la main (ou presque ?) sur une vipère en voulant cueillir un champignon, ce qui me terrorisait) mais quelle joie de revenir avec, dans son panier, de quoi préparer une omelette aux girolles ou des cèpes servis avec des marrons. Le chocolatier Fabrice Gillotte, avec son coffret Champignons en chocolat rempli de champignons en chocolat noir, lait, blanc et blond, a réactivé ces souvenirs.

Très généreux par leur taille, le chapeau de ces champignons contient un onctueux caramel vanille et leur base un croustillant praliné amande-noisettes. J’ai emmené mes enfants dehors pour ma séance photo et en voyant ces chocolats avec cette forme, ils n’avaient qu’une envie c’était de piocher dans le coffret. Quand ils ont goûté, cela a été une avalanche de « c’est trop bon » et de « hum ! ». C’est pour moi une création chocolatée qui plait aux jeunes comme aux grands gourmands. Entre le caramel coulant, le croustillant du praliné et l’enrobage chocolat, c’est régressif et gourmand. Impossible de résister !

Fabrice Gillotte

Fabrice Gillotte nous invite à poursuivre notre balade gourmande dans les bois avec ses feuilles d’automnes dont j’ai d’abord admiré la finesse du dessin. Comme pour ses bouchées, l’enrobage est très fin garantissant un parfait équilibre entre extérieur et intérieur.
En effet les feuilles au chocolat noir renferment un caramel à la vanille onctueux alors que les feuilles au chocolat au lait cachent un praliné noisettes. Entre les deux, mon coeur balance vraiment car pour les feuilles au chocolat noir comme pour les feuilles au chocolat au lait, enrobage et garniture se répondent parfaitement. Si on me forçait sous la torture à choisir entre l’un ou l’autre, je mettrai en premier les feuilles au chocolat au lait car j’aime beaucoup le praliné et celui-ci est excellent. Noir ou au lait, ces feuilles d’automnes sont des merveilles !

Fabrice Gillotte
Fabrice Gillotte

Fabrice Gillotte

A chaque saison ses plaisirs parait-il. Si je ne suis ni fan du changement d’heure (depuis combien de temps doit-on arrêter ?), ni des ciels tout gris et des jours humides, je n’ai rien contre les goûters au chaud avec un bon thé, un bon bouquin…. et une part de cake aux noisettes coeur fondant de Fabrice Gillotte.

Ce gâteau de voyage joue avec différentes textures entre l’enrobage légèrement croquant, le fondant de son coeur ganache et le moelleux du gâteau. Il n’est pas trop sucré, le parfum de la noisette est bien présent et avouez qu’il est drôlement élégant.

Fabrice Gillotte

Bref Fabrice Gillotte m’a donné au moins 3 raisons d’aimer l’automne avec ses trois créations que j’ai dégustées d’abord avec les yeux avant de mettre en joie mes papilles.

Fabrice Gillotte
21 rue du Bourg, Dijon
33 rue Carnot, Beaune

Le chocolat est dans tous ses états …

…et moi avec tu penses bien, puisque du 9 au 11 décembre  le Salon du Chocolat débarque à Lyon.

Oui je sais ce que tu penses :  j’ai déjà été au Salon du Chocolat à Paris mais :

– je veux assister au défilé de robes en chocolat qui se dévoileront dans le cadre, fête des Lumières oblige, d’un spectacle Son et Lumière appelé « La voie chocolatée ». Vendredi 9 décembre et Samedi 10 décembre  à 19h30 sur l’esplanade Raymond Barre de la Cité Internationale viens découvrir les créations des chocolatiers associés à des stylistes à savoir :

Bernachon Pâtisserie-Chocolaterie et Max ChaoulChocolats Voisin et Morgan Kirch
Délices des Sens et Tube à essai
Chocolats Bellanger et Audrey Biarnais
Maison Raynaud et Lorraine Gasser & Clément Naddéo (Esmod)
Maison Rolancy et En Bobine Moi
Vincent Le Chevallier pour Monbana et Eva Rachline
Jean-Marc Rué pour Monsieur Chocolat et Manon Bresson-Cancel
Pâtisserie Sève et Garbis Devar
Patrice Chapon et Leon Rose Magma
Pâtisserie Chocolaterie Philippe Rigollot et Emmanuel Chevalier &
Nadine Chabannier
Bouillet Chocolatier et Nicolas Fafiotte
Bonnat Chocolatier et Christian Courcelles
Barry Callebaut et Willy G.

– je veux profiter des cours de pâtisserie gratuits de 50 minutes proposés autour du chocolat (truffes, praliné..) et des macarons par l’école de Sébastien Bouillet Gâteau École.Les cours ont lieu pendant les 3 jours sur inscription auprès de l’hôtesse d’accueil à l’atelier pâtisserie du salon.

– je veux découvrir le métier de photographe culinaire grâce au mini studio qui sera sur le Salon

– je veux y retourner avec mes enfants pour assister au spectacle « Guignol et la papillote géante » qui aura lieu le Samedi 9 et le Dimanche 10 de 15 à 16h sur l’espace Choco Démo (j’imagine déjà la tête de mon fils qui adore Guignol et le chocolat !). Je suis sûre que l’espace Chocoland qui propose des ateliers pour les enfants de 4 à 10 ans va lui plaire.

– j’ai repéré plein de démonstrations alléchantes : une charlotte foie gras/chocolat préparée en duo par Grégory Cuilleron et Sébastien Bouillet Vendredi 9 décembre de 16h à 17h; les marcarons Ivoire-Cardamone de Mercotte Samedi 10 décembre de 11h à 12h; le finger au chocolat de Laurent Bouvier Dimanche 11 décembre de 17h à 18h

– je veux prendre plein de photos pour mes futures weekly chocolate des nouveautés et créations et montrer la gamme de rouge à lèvres de Sébastien Bouillet (5 parfums chocolatés), la collection de tablettes carrés de la Maison Bernachon, les nouvelles saveurs très prometteuses de Philippe Rigollot…

Tu crois qu’ils proposent un hébergement au Salon du Chocolat ?

Leur weekly chocolate :

celle d’Arwen et ses sucettes au chocolat

celle de Figue et Sardine et son père Noël au chocolat

celle de l’Instinct des thés et ses sablés moelleux chocolat et figues

celle de Figue et Sardine et son sapin au chocolat

Edit : ce week-end, mon blog change d’hébergeur. Ce billet est donc ma weekly chocolate. Tu peux participer jusqu’à dimanche soir , je mettrai en ligne les billets dès que possible pendant le week-end.

Edit 2 : ceci est aussi ma participation au Noël noir de Virginie B

Escapade à Pézenas (1)

Jeudi dernier, j’ai pris la direction le Sud de la France pour 3 jours à Pézenas et étant donné que je n’avais pas quitté Lyon depuis le mois de Novembre, j’étais plus que ravie.  Même si le beau temps n’était pas vraiment au rendez-vous  (euphémisme ! il a plu quasiment non stop deux jours sur trois), j’ai ramené quelques photos pour partager cette escapade et te donner envie, j’espère, d’aller visiter le coin.

Pézenas est une petite ville de l’Hérault, à 50 km de Montpellier, qu’il faut découvrir d’abord pour son centre historique qui regorge de belles portes, de cours pavées et de montées d’escaliers superbes, d’hôtels particuliers datant du XVIIème siècle. Tu me suis ?

 

Pézenas a été classée, ville et métiers d’Arts car elle regroupe 30 artisanscréateurs (modiste, ferronnier, tailleurs de pierre, de cuir, potier, accessoiriste de théâtre, mosaïste)….il suffit de lever la tête pour s’en apercevoir :

non non tu ne rêves pas, un abri-pluie pour chats ! originale comme décoration extérieure, non?

J’avais un guide familial pour la ballade mais l’office du tourisme propose des visites guidées et un plan pour ne rien rater du patrimoine architectural de Pézenas. Ce n’est pas un scoop si je te précise qu’avec une poussette ce n’est pas l’idéal..surtout pour l’occupant, à moins que le côté 4×4 de la promenade ne l’amuse. En cette période de l’année, beaucoup de boutiques étaient fermées alors si tu veux pleinement profiter des richesses de la ville, peut-être faut-il prévoir de venir à partir du mois de Mai.

La suite de l’escapade demain…

Pin It