Pâtisserie et chocolat

Mes 4 derniers livres de pâtisserie

Une vie n’est pas assez longue pour tester tous les desserts que contiennent les livres de pâtisserie présents dans ma bibliothèque. D’autant plus que je ne peux m’empêcher de mettre en favori les recettes sucrées qui me plaisent au fil de mes pérégrinations virtuelles sans parler de la pile de magazines de pâtisserie que j’ai dans ma chambre. Bref après tant à lire et si peu de temps, voici tant à pâtisser et si peu de jours….cela ne m’empêche pas de craquer pour de nouveaux livres de pâtisserie et voici les 4 derniers qui ont rejoint ma collection :

Le plus gourmand croquant

J’ai connu Cyril Lignac sur le petit écran dans l’émission Le Meilleur pâtissier puis dans Sucrément Bon que je regarde en replay sur mon vélo d’appartement (je pédale en regardant les pâtissiers réaliser leurs gâteaux)). Je l’ai croisé une fois lors d’un événement blogueur et j’ai, chez moi, un polaroïd sur lequel il affiche ce sourire qu’on lui connait (et moi à côté toujours incroyablement à l’aise sur les photos, on dirait une statue du musée Grévin). Plus récemment, j’ai profité d’une journée parisienne pour goûter son fameux équinoxe et son Paris-Brest et j’espère bien goûter un jour son baba et son flan au chocolat.

Dans son livre La Pâtisserie, c’est bien simple j’ai absolument envie de tout essayer même si les recettes ne requièrent pas toutes le même temps et le même niveau technique. Le sablé breton et fraises de Plougastel est aussi appétissant que la tarte aux poires et pépites de chocolat ou le pain perdu à la poire et au caramel. Ses desserts, pour moi, sont à chaque fois, une nouvelle définition de la gourmandise.

Par quoi commencer ? le cake marbré chocolat et vanille avec son enrobage lait et amandes et sa feuilletine pralinée

crédit photo : Jérôme Galland /ed. de la martinière

Le défi ? tenter de reproduire son magnifique Paris Brest

Ils me tentent aussi : le moelleux chocolat sans gluten, le toochoco, la brioche gianduja, les madeleines aux framboises (et tout le reste !)

Le plus sweet avec une touche d’oriental

Nous ne cherchons pas à créer la polémique ou à nous montrer irresponsable -nous sommes bien conscients que, dans nos sociétés actuelles, le sucre soulève un vrai problème de santé publique – mais nous voulons clarifier un point : ce livre est un livre de pâtisserie qui compte plus de 120 recettes; il va y avoir du sucre.

Si on suit les dernières tendances en matière d’alimentation, on s’aperçoit assez vite qu’on change constamment d’ennemi public n°1 : un jour, ce sont les oeufs, le lendemain les matières grasses et le surlendemain les glucides.[…] Au milieu de toute cette cacophonie, nous nous efforçons de rester le plus simple et le plus honnête possible par rapport à nos produits.

Avant même de me plonger dans les recettes de Yotam Ottolenghi et Helen Gogh, je me suis sentie en phase avec cette préface à une époque où le sucre est diabolisé (je ne parle pas du sucré caché dans les aliments industriels).

Les recettes, classées en biscuits, bouchées et petits gâteaux, gâteaux, cheesecakes, tartes et tartelettes, desserts, glaces et entremets, friandises et confiseries, sortent souvent de ce que j’ai l’habitude de voir dans les magazines ou dans d’autres livres.

Par quoi commencer ? le cheesecake au citron vert meringuée parce que j’adore le cheesecake

Ils me tentent aussi : les madeleines au safran, à l’orange et au miel qui visiblement ont la particularité d’être aussi bonnes quelques heures après leur sortie du four alors qu’une madeleine traditionnelle est à son apogée à la sortie du jour; les brownies marbrés au tahin et au halva; le cake aux épices de Tessa; la pavlova roulée aux pêches et aux mûres; les soufflées inratables au chocolat et au citron vert; le flan au caramel et au gingembre (et j’arrête là sinon ce n’est plus une sélection )

 

Le plus geek

Je croyais que le mot geek désignait des jeunes gens livides comme des cachets d’aspirine à force de passer du temps devant leur ordinateur ou des jeux vidéos mais à en croire le livre de pâtisserie Gastrono Geek, la culture Geek est beaucoup plus large que cela.

L’auteur a ainsi comme objectif de lier les cultures de l’imaginaire au monde de la Pâtisserie et plus précisément des oeuvres de fiction à des desserts. Au fil de chapitres inhabituels (science fiction, manga, comics, fantasy), on découvre ainsi des gâteaux et douceurs évocateurs d’un film ou d’un livre ou reflétant son univers.

Par quoi commencer ? Comme mon fils aime bien l’univers d’Harry Potter, je pourrais lui préparer des patacitrouilles du poudlard express.

Pour qui ? Plus généralement, ce livre peut donner des d’idées pour un anniversaire thématique avec des recettes simples (tarte à la mélasse, encore Harry Potter) ou un peu plus minutieuses (the Cake, un cake à l’orange crème au beurre qui rappelle dans son design Minecraft).

 

Le plus « desserts de tous les jours »

En général qui dit livre de chef, dit matériel de pro, ingrédients trouvables dans les boutiques spécialisées et public déjà averti. Ici c’est tout le contraire, vous pouvez réaliser tous ces desserts (dont beaucoup sont des desserts d’enfance ) dans votre cuisine et il y en a pour toutes les occasions (anniversaire, goûter, soirée entre amis…).

Par quoi commencer ? la mousse au chocolat avec une pâte à bombe parce que je ne l’ai jamais préparée ainsi et je suis curieuse de voir si la texture et le goût sont différents

Ils me tentent aussi : l’île flottante aux pralines roses, les Chamonix (pour comparer avec la version industrielle), le chou-chou praliné

Dites-moi, parmi les recettes citées, laquelle aimeriez-vous voir sur le blog ?

 

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It