C'est un beau roman

Le festin : des vies anglaises sur le fil

Je n’ai pas lu la saga des Cazalet mais je me suis laissée tenter par le festin quand j’ai appris que l’histoire se passait en Angleterre dans les Cornouailles en 1947. En quelques pages, je me suis retrouvée dans un hôtel situé au bas d’une falaise tout en sachant que cet hôtel allait finir enseveli mais que tous les pensionnaires n’allaient pas mourir. Ainsi Le festin mêle certains ingrédients d’un bon livre d’Agatha Christie pour le côté suspense et des épisodes de Dowtown Abbey dans l’incroyable galerie de portraits (celles des clients, de la famille de propriétaires mais aussi du personnel).

Sept jours vont ainsi s’égrener pendant lesquels nous faisons connaissance des propriétaires désargentés et de leurs trois fils, d’une veuve Mrs Cove et de ses trois fillettes, d’un couple muré chacun dans son silence suite à un drame, de la lumineuse Nancibel et de l’acariâtre Miss Ellis.

C’est un régal à lire car la plume de Margaret Kennedy est fine, intelligente, incisive et so british (avec l’humour qui va avec). La réussite tient aussi des relations qui vont se nouer entre les différents pensionnaires, comment ces rencontres vont les changer, les révéler, les transformer.

Et puis bien entendu comme en tant que lecteur, on sait dès le début que la falaise va s’écrouler, cela amène une dose de tension et d’impatience.

Je pensais que ce festin serait léger mais inconsistant. Il n’en est rien car il est aussi une photographie de l’Angleterre d’après guerre et des rapports de classe. J’aurais presque aimé une suite pour retrouver les personnages !

6 Comments

  1. Il faut absolument lire la saga des Cazalet !!!
    Merci pour l’info ce cette nouvelle pépite ! Bon weekend
  2. Oui, les Cazalet est un bonbon anglais!
    Le livre dont vous parlez me fait très envie, j’aime beaucoup l’humour british .
  3. Eh bien, pourquoi pas ?
    J’ai lu le 1er tome des Cazalet à la bibliothèque donc je ne l’ai pas acheté mais j’ ai les 3 autres tomes parus ( le 5eme est à venir) et je vous les prête volontiers 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.