Tag

lecture

Browsing

Je ne connais de Maggie O’Farrel que ses écrits mais je l’imagine comme une écrivaine se lançant des défis. Après avoir relevé très haut la main avec I am, I am, I am l’exercice de ce que je nommerais l’anti-biographie (elle parlait de sa vie à travers toutes les fois où elle a frôlé la mort), Maggie O’Farrel s’attaque avec Hamnet à un géant de la littérature anglaise : Shakespeare ! Pour que son récit soit enlevé et pas sentencieux,…

En ces temps de confinement, le voyage est peut être au bout de la rue pour certains mais on a le droit aussi d’avoir des fourmis dans les jambes et l’envie de changer d’air (sans forcément aller à l’autre bout de la planète mais juste s’ancrer dans un autre décor). En attendant de pouvoir reprendre la route, de pouvoir à nouveau voir défiler les champs et les paysages assise dans des trains, voici 5 livres pour s’envoler ailleurs (chroniques parues…

Plongez en eaux troubles avec Komodo de David Vann Invitée à Komodo en Indonésie par son frère aîné Roy pour une semaine de plongées,Tracy quitte la Californie avec sa mère. Sous l’eau, elle respire à nouveau. Lestée d’une bouteille et du matériel de plongée, elle se sent paradoxalement beaucoup plus libre qu’à la surface. Sous l’océan, des courants peuvent causer la mort, des paliers sont à respecter, des gestes à maîtriser mais la faune marine dans cette région est incroyable. En…

Désolée si en lisant le titre de ce billet, la chanson de Chimène Badi vient de s’enclencher dans votre esprit. Cela veut tout simplement dire que comme moi, vous êtes atteint(e) du syndrome du juke box. Le titre n’est pas purement fortuit. Alors qu’on associe souvent polar et Scandinavie, Dolores Redondo est une écrivaine espagnole qui a choisi pour ses polars le pays basque espagnol. Affirmation en partie vraie seulement pour La face nord du coeur, son dernier roman. Au…

Ces derniers temps, vous aurez peut être remarqué (ou pas)) que le rythme de mon blog a fortement ralenti et que je n’ai plus le temps de partager grand chose. J’aime toujours autant écrire (et cela me manque énormément car dans ma nouvelle situation professionnelle je n’écris quasiment plus) mais le soir après le métro-boulot-tâches ménagères, je n’ai qu’une envie : bouquiner ou regarder une fiction (et je ne suis pas du tout motivée à me remettre derrière un écran…

Gaëlle Josse m’a attrapé par la manche dès le premier chapitre de Ce matin-là et m’a entraîné dans son histoire en quelques phrases. 2 minutes avant j’étais dans mon lit, un dimanche soir essayant de ne pas penser au lundi matin et à la reprise du travail. Et puis en quelques secondes, la chambre s’est effacée, j’étais rentrée dans le livre, j’avais glissé dans un autre univers. Je venais de faire la connaissance de Clara et je n’avais qu’une hâte…

Pin It