Avec un nom pareil, Benjamin Millepied avait probablement une destinée toute tracée mais il aura fallu la sortie du film Black Swan dans lequel il tenait un petit rôle et pour lequel il a réalisé les chorégraphies pour que sa renommée explose. Probable aussi que le fait d’épouser Nathalie Portman ait contribué à ce qu’il sorte de l’ombre, toujours est-il que les places pour le ballet qu’il présente actuellement à l’Opéra de Lyon se sont arrachées comme des petits pains.

J’ai eu la chance d’assister à l’avant-première de son spectacle jeudi dernier et si je n’ai pas vu Nathalie Portman dans la salle, j’ai passé une soirée magique.

Au début pourtant j’ai eu très peur : des danseuses en tutu blanc et pointes, des gars en collant noir, du classique en musique comme en chorégraphie, du beau soit mais rien qui ne me touche. Pire je commençais à m’ennuyer quand la troupe est venue saluer. Précisons que la pièce de Balanchine et non de Millepied date de 1941 et que depuis la danse a subi quelques révolutions.

Puis vinrent les pièces Sarabande et This part in Darkness et la magie a opéré. J’ai été transportée sur scène, j’ai été submergée par une vague d’émotion, j’ai vibré, j’ai été époustouflée par l’énergie et la grâce des danseurs. Les combinaisons entre les 4 garçons présents sur scène dans Sarabande ont gagné en intensité, en beauté et en difficulté sans que cela n’apparaisse jamais dans une crispation du visage. Sur mon fauteuil, je me suis demandée comment ils pouvaient aller jusqu’au bout. Comment concilient-ils avec une telle aisance souplesse et force musculaire? Voilà c’est dit la figure du danseur nourrit mes fantasmes et ce n’est pas le beau Benjamin Millepied qui va me faire changer d’avis.

J’ai adoré le final, ce groupe monté sur ressorts, ces 16 danseurs qui donnent tout, qui déploient des bras qui semblent interminables et leurs jambes telles des lianes, le tout souligné par la musique de David Lang et par les images vidéo multipliant les angles de vue.

Comme après chaque ballet qui m’a emporté, j’ai rêvé en descendant les marches de l’Opéra à une autre vie dans laquelle j’aurais été danseuse…

Et toi, dans une autre vie totalement différente de ta vie actuelle tu te vois …..?

 

18 Comments

  1. helene d'avril Reply
    je me vois en spectatrice et pas en danseuse.
    j’aurais été vivian ward qui assista à son premier opéra en compagnie d’édward lewis .
    tout le monde connait ce conte des temps modernes
    c’est pretty woman
    j’adore sa réaction à l’opéra .
  2. Le spectacle a lieu mi-janvier pas loin de chez moi, à Chalon sur Saone. J’avais déjà très envie d’y aller mais là, tu m’as totalement convaincue ! Je regrette de ne pas avoir pensé à demander ça au Papa Noel 😉 Merci pour ce beau compte rendu !
    • c’est chouette cette possibilité d’assister aux avant-premières des spectacles…là j’ai gagné une invitation avec elle pour l’avant première publique (mais le soir)
      merci pour les photos ! et bonnes fêtes à toi aussi
    • imaginons que tu aies la possibilité de vivre plusieurs vies, rien d’autre ne te tente que ce que tu fais actuellement?
  3. Je rêve ou on ne l’a pas eu à Paris ce spectacle ??? Et bien voilà, ça m’apprendra ! Et autant dire que pour les avant-premières, on peut carrément se brosser à moins d’être la cousine de benjamin millepied ! Je t’envie, et moi aussi je crois que j’aurais adoré être danseuse étoile…
    • je pense qu’il a commencé sa tournée par Lyon car il a fait le conservatoire à Lyon…probable que le spectacle passe aussi par Paris, regarde dans ta billetterie quand même
  4. la danse c’est comme un boîte de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber…. J’ais été plus qu’échaudé par le Cendrillon de l’Opéra de Lyon du coup j’hésite toujours un peu avec leur programmation… Cela dit je suis ravie que cela t’ai plu, en tous cas tu donnes envie!
    merci d’avoir partager ça avec nous!

    (moi aussi danseuse ça m’aurais plu!)

  5. Tu l’as vu ? Quelle chance ! J’en ai entendu parler à la radio je crois il y a qq jours, mais je ne crois pas qu’il passe près de chez moi. Ton résumé est très « vendeur » tu as bien choisi les mots pour faire passer ton ressenti, on a l’impression d’y être !
    Danseuse j’aurais aimé, rien que pour le maintien et la grâce que cela donne…
    Joyeuses fêtes pleines de chocolat !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It