Vanessa Paradis Archives - Chroniques d'une Chocoladdict
Tag

Vanessa Paradis

Browsing

Cette semaine, j’ai assisté au concert de Vanessa Paradis aux Nuits de Fourvière entourée de spectateurs en poncho (par un coup de chance, la pluie s’est arrêtée juste à temps). Je ne suis pas particulièrement fan de la chanteuse mais j’avais eu des places et surtout il y avait Benjamin Biolay (et sa voix ah sa voix, et ses mélodies ah ses mélodies et sa façon d’agencer les mots, ah ses mots !). Vanessa Paradis était divine et glamour dans sa robe rouge (beaucoup plus classe que dans un k-way rose), Benjamin Biolay se cachait dans un coin en l’accompagnant au piano, il y a eu les chansons que j’aime écouter chez moi comme L’Au-delà, Prends garde à moi, Station Quatre Septembre, Etre celle, La chanson des vieux cons, Les roses rouges mais je n’étais pas vraiment dedans. Le public s’est réveillé les 30 dernières minutes du concert quand la chanteuse a repris ses anciens tubes : Marylin et John et Tandem.

En vrac et pas en photos, j’ai découvert une nouvelle série britannique, Mr Selfridge, dont je vous reparlerai dès que j’aurais fini la saison 1, les cookies n’étaient pas pour moi mais j’ai goûté le cheesecake abricot d’Angelina (vraiment très très bon).  Je crois que je vais éviter de jouer au loto les vendredi 13, le dernier ne m’a porté chance et je profite de ce récap hebdomadaire pour remercier tous ceux et celles qui m’ont laissé ou envoyé un petit mot …

collage semaine 24

 

★ Et pour la pause musicale du dimanche, j’ai choisi Le rempart de Vanessa Paradis puisque je vous parlais d’elle au début de ce billet :

Hé, à quoi ça sert ?
A quoi ça sert de venir te voir ?
A quoi ça sert ?
De quoi j’ai l’air ?
Quand je frappe à ta porte ce soir
Qu’est ce que j’espère ?
Qu’est ce que j’espère ?

Oui qu’est-ce que j’espère ?
Qu’on me dise la fin de l’histoire
Qu’on me libère
Qu’on me repère
Qu’on me dise si je viens, si je pars
Que l’on m’éclaire
Que l’on me fasse voir
Ce qu’il y’a derrière
Derrière cette histoire
Derrière ce rempart
C’est un mystère

Moi j’ai peur du noir
J’ai peur de la nuit, du hasard
J’ai peur ici de ne plus savoir
J’ai peur de me perdre, il est tard
Là sans lumière, j’ai quel espoir ?

Hein qu’est ce que je dois faire ?
C’est vrai j’dois bien finir quelque part
Loin de tes terres, de ta mémoire
Je voulais juste te dire au revoir
Juste une dernière fois te revoir
Avant que j’erre, que je ne m’égare
J’aimerais qu’on se serre
Puis qu’on se sépare

D’autres photos de la semaine (dont le fameux cheesecake) sur Instagram

Pin It