Tag

thérapie

Browsing

J’ai remarqué en me baladant sur les blogs féminins que la blogueuse est souvent une grande amatrice de série TV. Je suis une petite joueuse en la matière.

J’ai adoré Friends et j’ai eu l’impression d’avoir perdu des amis en visionnant le dernier épisode de la dernière saison, j’ai ri et voué un culte à John Cage dans Ally Mc Beal, j’ai rêvé d’être transportée aux Urgences pour me faire soigner par George, j’ai affirmé que Six Feet Under était la meilleure série de tous les temps et je le pense encore, j’ai attendu avec impatience les nouveaux épisodes de Desperate Housewife, j’ai découvert l’univers particulier et souvent sulfureux de L world

Traite-moi de snob si tu veux mais je ne regarde les séries qu’en version originale..question d’habitude. Je n’accroche pas à tout ce qui est enquête policière ou surnaturel, fantasy…ça en élimine pas mal.

Et puis, un peu désespérée de n’avoir jamais assez de temps pour regarder des films sur DVD, j’ai redécouvert récemment le plaisir de la série avec In treatment (traduit tout bêtement En analyse). Si tu es anti-psy, si tu as besoin d’action, de coups de feu, de suspense, de scènes torrides, oublie.

In treatment, c’est un peu l’anti-24h. Les mauvaises langues pourraient dire qu’il s’agit de théâtre filmé. Ici, tout se passe dans le même lieu : un cabinet de psychiatre et chaque épisode s’ouvre et se clôt avec une nouvelle consultation et un nouveau patient (que l’on retrouve dans des épisodes futurs).

Ecris comme ça, je sens que je vais avoir du mal à te convaincre, n’est ce pas? sauf que l’acteur principal est fabuleux, que les dialogues sont justes, intelligents et  que ce psychiatre qui apparait tout d’abord si parfait, apaisant, compétent a une vie privée désastreuse, ce qui va l’amener à consulter à son tour un thérapeute.

Même le générique est minimaliste, pourtant, comme dans toute bonne série, on s’attache très vite aux personnages et on devient vite accro.

Et toi, quel est ton dernier coup de cœur en matière de série TV?

Pin It