Tag

terroir

Browsing

Balade au marché, déjeuner en terrasse, dégustation au soleil, rencontres avec des gens passionnés et passionnant c’est le programme que je vous propose en quelques billets pour vous raconter mon séjour en Drôme Provençale et pour la première étape, direction Buis-les Baronnies que je ne connaissais pas malgré plusieurs années passées à Montélimar.

Quand j’ai twitté le nom de cette ville, on m’a demandé où c’était ..du coup voici une petite carte ci dessous en sachant que la Drôme elle-même se découpe en plusieurs « secteurs » (Drôme des collines en haut avec Tain-Lhermitage dont j’ai parlé récemment avec la maison Valrhona ou Romans et sa pogne  totalement au hasard; le Vercors où j’allais gamine faire du ski de fond; le Diois et la clairette de Die par exemple; la plaine de Valence)

[typography font= »Lobster » size= »22″ size_format= »px »]Promenade au marché[/typography]

Je suis arrivée de nuit à Buis-les-Baronnies, c’est donc le matin en ouvrant les volets de ma fenêtre que j’ai découvert la montagne en face et c’est dans ce décor si typique que j’ai découvert le marché de ce village plein de charme. Je ne m’attendais pas à découvrir autant d’étals bio, à cette explosion de couleurs, d’odeurs et de saveurs (j’aurais eu mon chariot de mémé, je l’aurais rempli !). Cela s’explique par le fait que la région a une activité agricole bien marquée et que de nombreux producteurs du coin se donnent rendez vous pour ce marché réputé pour la qualité de ses produits.

 

au passage j’ai appris qu’un vrai abricot sec n’est pas orange mais brun comme sur la photo ci dessus

 

 une halte était prévue pour acheter des truites qui allaient être préparées plus tard lors d’un cours de cuisine(patience je vous raconterai tout)

impossible de ne pas goûter à la fougasse garnie de chocolat

[typography font= »Lobster » size= »22″ size_format= »px »]Une chambre d’hôtes au coeur du village[/typography]

Ça donne envie de s’installer un peu, non? ça tombe bien j’ai l’endroit qu’il vous faut pour poser vos bagages : l’Ancienne Cure. C’est dans cette ancienne demeure datant du XVIème siècle devenue chambres et table d’hôtes que la veille au soir j’ai été accueillie par Eric et Eléonore Fraipont et que j’ai fait la connaissance des trois autres blogueuses invitées : Dominique de Cuisine Plurielle, Nathalie des Cuisines de Garence et Céline de la Cuisine de Circée.

Poutres au plafond, boutis sur les lits, murs en pierre, volets bleus, l’endroit est plein de charme tant dans les parties communes comme le salon où l’on prend plaisir à boire un verre autour de la cheminée que dans les chambres immenses et tout confort.

 

[typography font= »Lobster » size= »22″ size_format= »px »] A table ! [/typography]

C’est autour de la longue table de la salle à manger que nous nous sommes tous retrouvés le premier soir alors que des fumets sympathiques se dégageaient de la cuisine. Soupe de melon, poivrons marinés et anchois, épaule d’agneau aux herbes servie avec des lasagnes aux légumes, plateau de fromage et pain d’épeautre…l’immersion fut immédiate.

 De l’Ancienne Cure, je retiendrai l’accueil chaleureux d’Éric, ce repas plus que généreux et l’odeur très discrète de lavande en me glissant sous les draps.

L’Ancienne Cure
2 rue du Paroir
26170 Buis-les-Baronnies
site internet : www.ancienne-cure.com

 Et vous, Buis les Baronnies vous connaissez ?

Pin It