Tag

puériculture

Browsing

C’est fatigant d’être fille de blogueuse. Non seulement, je note consciencieusement ses faits et ses gestes, je la prends en photo sous toutes les coutures mais en plus je la mets à contribution. En même temps, qui peut tester mieux qu’elle les produits Natural Touch de Nuby? je ne vais quand même pas me remettre au biberon et à la sucette à 35 ans?

Premier test : le biberon avec des anses pour que l’enfant puisse boire comme un grand..ça tombe à pic depuis quelques semaines, ma fille ne veut plus de mon aide (petit déchirement pour moi, j’adorais ce moment où elle se lovait encore contre moi). Miss Zen a touché la tétine, a pris en main les anses et a bu son biberon sans broncher.

Ce que j’en ai pensé : contrairement à d’autres biberons, il est 100% recyclable, vu qu’il y a peu de chances qu’il ait une seconde vie contrairement aux vêtements, meubles ou jouets, c’est à noter.

Second test : la sucette solt flex +6 mois. Là j’avoue que j’étais très embêtée, connaissant la psychorigidité de Miss Zen concernant cet objet. J’ai donc tenté la méthode : découvre par toi même en laissant la sucette sur une table basse, posée nonchalamment plutôt qu’en lui présentant derechef. Sa curiosité l’a emporté : elle l’a observé dans tous les sens, l’a mise dans sa bouche, l’a enlevé puis l’a gardé à mon grand étonnement. Un comble quand même quand on sait le cirque qu’elle nous avait fait un soir (voir plus haut) !

Ce que j’en ai pensé : c’est une sucette sans bisphénol A et sans phtalate qui a des petits ergots qui massent la genvive délicate. Vu comme chaque poussée dentaire a été accompagnée de douleurs ici, ça peut peut-être la soulager.

Miss Zen a accompli sa mission…à suivre )

Ces derniers temps, elle cristallisait ma fureur et ma rage…je redoutais ce moment après chaque repas où je devrais passer et repasser l’éponge dans chacun de ses plis à la recherche des miettes, boulettes de pain, pâtes ou autres restes du repas semés par Miss Zen. Quelle joie de m’en débarrasser pour un réhausseur !

Pourtant quand j’ai en fait la commande auprès de belle-maman qui voulait absolument m’en offrir une et qui m’avait même laissé choisir le modèle, j’étais sûre d’avoir fait le bon choix. J’avais passé en revue les comparatifs spécial puériculture, j’avais lu les commentaires des utilisatrices (enfin de leur maman plus exactement).

C’était la roll royce des chaises hautes, ultra confortable avec dossier inclinable (tu as déjà vu un enfant s’assoupir juste après son repas?), facilement déplaçable avec ses roulettes (pratique quand on habite un château comme moi et qu’on doit sans arrêt passer de pièce en pièce), lavable grâce à son revêtement plastique (chouette l’odeur de vomi qui s’incruste malgré le troisième passage à la javel), repliable sauf qu’on ne l’a jamais replié et tellement énorme qu’elle ne passe pas sous une table.

Aujourd’hui si je devais choisir une chaise haute, j’en prendrais une en bois, évolutive comme celle-ci :

Hélas à l’époque, l’extraordinaire abécédaire auquel ont participé 26 blogueurs n’existait pas : j’aurais été incollable !

C’est la it liste pour jeunes et futurs parents ou pour toi qui désire leur faire un cadeau de naissance sans te planter. J’ai hérité de la lettre Z alors si tu veux découvrir comment je m’en suis sortie, lis le jusqu’au bout ou commence par la dernière page 🙂

Et toi, as-tu déjà acheté quelque chose qui s’est révélé par la suite un cauchemar ?

Pin It