Tag

interview gourmande

Browsing

Elle croque la vie, elle croque la mode tous les mardis, elle partage avec nous ses belles photos, ses lundis, son côté déjantée et son auto-dérision …je suis sûre que tu l’as reconnue :

1) Quel plat/aliment pourrais-tu manger tous les jours sans te lasser?

Sans hésitation la mousse au chocolat. J’ ai une vraie passion pour celle que fait ma mère. Et dans le commerce, les mousses Bonne maman sont vraiment très bonnes
2) De quel plat as-tu un souvenir d’enfance marquant?

Des Kneps, ma grand mère en faisait chaque semaine et j’ aurai pu en manger a avoir mal au ventre. Mais au fait c’est quoi une knep ?

– 3 gros Œufs
– 300g de farine
– un peu d’eau
– Sel

Mettre la farine dans un grand saladier.
Ajouter les œufs et le sel et mélanger le tout.
Ajouter un peu d’eau pour obtenir une pâte légèrement collante mais pas liquide.

Au besoin rajouter de la farine …

Une fois la pâte terminée, faites bouillir de l’eau salée.
Former des boulettes pas épaisses et les jeter dans l’eau.
Dès que la knep remonte à la surface laissez quelques secondes et sortez là dans un plat et renouvelez l’opération jusqu’à la fin du saladier.

3) quel plat aimerais-tu faire goûter au monde entier?

Mes escalopes de poulet au parmesan parce qu’ ici personne a part moi ne les apprecie a sa juste valeur, Zozo n’ aime pas le fromage !!!

4) quel plat ne peux-tu plus manger ? (parce qu’il t’a rendu malade, ou parce que cela t’écœure aujourd’hui,…)

De plat je ne vois pas, par contre je ne peux plus boire une goutte de whisky, même pas mettre mon nez au dessus de la bouteille

5) quel plat ferais-tu manger à ton pire ennemi?

Surement des abats, rognons, tripes, des trucs qui donnent envie de gerber rien qu’ a les sentir 😉

6) Y-a-il quelqu’un ou quelque chose qui a influencé ton rapport à la cuisine aujourd’hui?

Je dirai mon enfance. J’ ai toujours été entourée de gens qui savaient et aimaient cuisiner, ça m’ a transmis un rapport fusionnel, presque charnel avec la cuisine et la nourriture


7) Quel aliment emporterais-tu sur une île déserte?

Un macaron caramel beurre salé que j’ aurai préalablement acheté chez mon pâtissier préféré a Aix en Provence

8) si tu devais être un aliment ou un plat, lequel serais-tu?

Je serai un bon roquefort qu’on a laissé s’ affiner pendant de longs mois pour que mes saveurs soient exaltées

9) Quel plat rêverais-tu de savoir faire?

J’ hésite entre les sushi et une pizza comme au camion, oui car je suis a la recherche de la pizza parfaite depuis des années

10) Ton blog rime-t-il avec gourmandise?

Pas trop je crois ou a ma manière car même  si je ne montre pas souvent de plats ou de recettes, ma vie est axée autour de la nourriture et du plaisir. Et puis je suis une gourmande de la vie.

11) une adresse gourmande à conseiller pour finir? (restaurant, salon de thé, chocolatier, glacier…)

Oui, une adresse spéciale pour les sudistes :
Louis Brunet
Pâtissier/chocolatier
Aix en Provence

Dire que j’ai raté les macarons de Brunet quand je suis venue à Aix-En-Provence…au moins j’ai deux bonnes raisons d’y retourner : te voir en vrai Zaza et les goûter avec toi ceux au caramel au beurré salé.

Mille mercis pour ce petit moment à ma table …j’attends les prochaines convives avec joie (et cette fois promis j’envoie vite les questions, je n’oublie pas) alors que les volontaires lèvent le doigt.

Edit : la mousse en chocolat en photo comme gourmandise du mercredi pour Anne-Laure

Tu te demandais peut-être ce qu’étaient devenues les interview gourmandes? je ne les avais pas oubliées, j’ai juste eu du mal ces temps-ci à suivre le rythme mais elle est de retour pour conclure la semaine en beauté et en gourmandise avec une blogueuse que je connais virtuellement depuis très longtemps, une professeur des écoles très humaine et chaleureuse qui nous fait partager son quotidien sur son blog, Ange-étrange.

1) Quel plat/aliment pourrais-tu manger tous les jours sans te lasser?
Une première question difficile pour moi, puisqu’il y a plusieurs choses pour lesquelles c’est le cas. Alors, je dirais, des pâtes au saumon avec des framboises en dessert. Les pâtes, je ne m’en lasse pas car il y a tellement de manières de les manger, le saumon sous toutes ses formes, cuit en pavé, fumé ou cru d’ailleurs et les framboises natures j’adore ça. D’ailleurs, petite me demander d’aller les cueillir était prendre le risque que je les mange et de ne jamais en voir une arriver jusque la cuisine…

2) De quel plat as-tu un souvenir d’enfance marquant?
J’ai passé une partie de mon enfance près de Saint Malo, pour cette raison les plats qui m’ont marqués sont les plats typiques que je n’ai presque plus mangé par la suite vu qu’on ne les trouve pas ailleurs. Les craquelins pour commencer avec du beurre demi-sel… C’est une chose indescriptible et que peu de gens connaissent. D’ailleurs on n’en fabrique qu’autour de Saint Malo. Ensuite, il y a les galettes saucisses qui sont elles aussi hyper typique en ce sens que l’on peut trouver ailleurs des galettes, des saucisses mais ça n’a jamais le même goût que celle qu’on trouve dans la région. Même la pâte à galette a ses secrets qu’on ne perce pas. J’en fais à la maison mais jamais elles n’ont ce petit goût qui me rend nostalgique.

3) quel plat aimerais-tu faire goûter au monde entier?
Question difficile, le poulet tomate/coco de mon Homme. plat qui ne ressemble pas a grand chose visuellement mais qui est tellement délicieux…

4) quel plat ne peux-tu plus manger ? (parce qu’il t’a rendu malade, ou parce que cela t’écoeure aujourd’hui,…)
Beaucoup de choses dirait mon homme, je suis quelqu’un de difficile, je le sais. Je dirais les plats qu’on m’a obligé à manger petite et que je ne peux plus voir, ni goûter. Alors en vrac, les choix de Bruxelles, le calamar, le foie et les haricots noirs. Rien que d’écrire, j’en ai des hauts de coeur…

5) quel plat ferais-tu manger à ton pire ennemi?
Des choux de Bruxelles avec du foie…. Ou alors tout ce qui est abats et cervelle… Là c’est la vue des ces plats qui me dégoûte….

6) Y a-t-il quelqu’un ou quelque chose qui a influencé ton rapport à la cuisine aujourd’hui?
Avant, je ne cuisinais pas vraiment, je faisais des plats basiques. Et puis, il y a 18 mois, je me suis installé avec mon amoureux qui adore la cuisine, dans sa famille c’est une chose essentielle alors il m’influence beaucoup et on se partage bien les choses, à lui le plat principal, à moi les desserts. pour l’entrée, ça dépend. J’aime bien faire la cuisine quand j’ai le temps, j’essaie des recettes trouvées sur le net et nous aimons toujours autant ton cheesecake à la framboise…



7) Quel aliment emporterais-tu sur une île déserte?
Des graines pour faire pousser mes fruits et légumes et comme ça à moi les framboises, les melons….

8) si tu devais être un aliment ou un plat, lequel serais-tu?
Je serai des bonbons car j’ai longtemps été accro à une célèbre marque  qui rend belle la vie au grand et au petit. Il me fallait ma dose quotidienne… J’avais le même rapport à mes bonbons qu’un fumeur à sa cigarette. Pour ma santé, j’ai fait de gros efforts pour arrêter. Ca a été très difficile mais maintenant, j’arrive à n’en manger que de temps à autre.

9) Quel plat rêverais-tu de savoir faire?
Un plat tout bête, du hachis parmentier, je n’en fait jamais et j’adore ça. Dernièrement, j’ai décidé de faire des recherches sur le web pour trouver une bonne recette. D’ailleurs si vous en avez une n’hésitez pas à me la laisser.

10) Ton blog rime-t-il avec gourmandise?
Non pas du tout, j’aime faire la cuisine quand j’ai le temps et des invités… Je ne suis pas capable d’inventer une recette ou d’improviser comme le fait mon homme. Par contre, j’adore la pâtisserie. Je fais un essai en suivant scrupuleusement la recette et ensuite, j’adapte en ajustant le sucre, le beurre etc… Je suis assez forte aussi pour me simplifier la vie, pour une pâte à crêpe sans grumeaux, je mets tout dans le robot et il touille, pareil pour les pâtes à gâteaux, hier j’ai fais un crumble avec de la compote toute prête etc… Je ne suis qu’une cuisinière ordinaire et je ne vois pas ce que j’aurais à partager avec les autres dans ce domaine…

11) une adresse gourmande à conseiller pour finir? (restaurant, salon de thé, chocolatier, glacier…)
En ce moment, on rêve de retourner se faire un goûter chez Ladurée, leur éclair au chocolat est à tomber. Je ne suis pas fan de macarons.

Sinon une boulangerie qui s’appelle L’écureuil et qui se trouve à Malakoff (une ville au sud de Paris). Le pain est délicieux et les pâtisseries sont divines pour un prix très raisonnable. C’est nôtre délice du week-end…

Bon alors 1) va falloir que je trouve une recette qui surpasse le cheesecake à la framboise avant que tu ne t’en lasses 2) je veux bien venir à Ladurée avec vous goûter les éclairs au chocolat …et surtout merci d’avoir accepté de répondre à ces questions !

Si tu as envie toi aussi de partager tes gouts et dégoûts culinaires, tes bonnes adresses et la recette incontournable du… n’hésite pas à me contacter !

crédit photo : blog G comme goumandise
Aujourd’hui à ma table, une gourmande et une voyageuse ..bref une fille qui aime croquer la vie en pleine dents et qui nous fait partager sur son blog ses escapades et ses bonnes adresses gourmandes ..si je vous dis que la Miss est toulousaine ça vous aide ?

1) Quel plat/aliment pourrais-tu manger tous les jours sans te lasser?
Les pâtes, peut être à cause de mes lointaines origines italienne…
crédit photo : blog valérie grondin (petit douceur pour Maman@home)

2) De quel plat as-tu un souvenir d’enfance marquant?
Plein, tous liés à ma grand mère: les lasagnes, la bonne purée maison, les crêpes, les oreillettes, le gâteau roulé à la confiture de fraises…
3) quel plat aimerais-tu faire goûter au monde entier?
Le parmentier de canard, ma spécialité: purée maison à la crème de parmesan et du bon confit de canard du Sud Ouest.
4) quel plat ne peux-tu plus manger ? (parce qu’il t’a rendu malade, ou parce que cela t’écoeure aujourd’hui,…)
La cervelle, petite ma mère m’en a fait avaler des tonnes, il parait que j’aimais ça, beurk quand je vois l’aspect aujourd’hui impossible pour moi d’imaginer en prendre une bouchée. J’éviterai ça à ma fille.
5) quel plat ferais-tu manger à ton pire ennemi?
Les oeufs de 100 ans
6) Y-a-il quelqu’un ou quelque chose qui a influencé ton rapport à la cuisine aujourd’hui?
Ma grand mère bien sur et grâce à ma formation initiale à l’école hôtelière: le goût des bonnes choses, des produits sains, de saison, du terroir.
7) Quel aliment emporterais-tu sur une île déserte?
La pomme de terre, je l’aime de toutes les façons: sautée, vapeur, frite, en purée…
8) si tu devais être un aliment ou un plat, lequel serais-tu?
Le pain, c’est bon et c’est un aliment de base, simple, économique, avec de nombreuses variantes et tellement français.
crédit photo : le Caigouill’Eure

9) Quel plat rêverais-tu de savoir faire?
Le pot au feu, c’est tout bête, tout simple mais je n’ai jamais essayé, en plus il me faudrait une cocotte minute que je ne possède pas.
10) Ton blog rime-t-il avec gourmandise?
Oui, un mélange de voyage et de gourmandise même si en ce moment j’ai moins de temps à lui consacrer.
11) une adresse gourmande à conseiller pour finir? (restaurant, salon de thé, chocolatier, glacier…)
La liste est longue, si vous passez sur Toulouse j’ai quelques bonnes adresses sur mon blog et je serai ravie de les partager avec vous à la demande.
Un salon de thé: Au jardin du thé, j’adore m’y rendre entre mais pour le déjeuner ou le gouter du samedi.
Un restaurant: selon le budget: Michel Bras à faire une fois dans sa vie et un petit restaurant sans prétention à Biarritz: Baleak mon dernier coup de coeur.
Un glacier: Philippe Faur des glaces artisanales, sucrées et salées!
Si je vous dis que Caroline attend un heureux évènement et qu’elle est en pleine construction du futur nid, auras-tu reconnu les voyages de Caroline? Alors si vous êtes de passage à Toulouse et que vous cherchez un endroit où bien manger, vous pouvez lui faire confiance !
Merci beaucoup Caro et depuis le temps qu’on se suit, j’espère que nous aurons l’occasion de nous rencontrer bientôt.
Si toi aussi, tu as envie de partager ton amour pour tel plat ou tel aliment, que tu passes des heures en cuisine ou que tu sois du genre repas sur le pouce, n’hésite pas à laisser un commentaire pour me dire que tu aimerais venir t’assoir à ma table un mardi midi.

crédit photo : idée mag

Ce midi, je reçois une dévoreuse de cinéma et de sorties culturelles, une maman qui partage ses coups de cœur mais n’hésite pas aussi à pousser parfois quelques coups de gueule…l’as-tu reconnu ?

1) Quel plat/aliment pourrais-tu manger tous les jours sans te lasser?
Je crois bien que c’est de la salade verte avec une bonne vinaigrette ou un yaourt. En même temps je n’ai jamais encore mangé un aliment tous les jours!

2) De quel plat as-tu un souvenir d’enfance marquant?
Le poulet rôti de ma grand-mère avec ses pommes de terre fondantes et à chaque fois que je le fais comme elle, je pense à elle…
3) quel plat aimerais-tu faire goûter au monde entier?
La crème chantilly pour voire la tête des gens qui découvrent le goût et la texture pour la première fois
4) quel plat ne peux-tu plus manger ? (parce qu’il t’a rendu malade, ou parce que cela t’écœure aujourd’hui,…)
Je n’ai pas de plat que je ne peux plus manger, plutôt des plats que je ne pourrais jamais et qui m’écœurent comme les abats, tripes, andouillettes etc…
5) quel plat ferais-tu manger à ton pire ennemi?
De la cervelle de singe comme dans Indiana Jones!
6) Y-a-il quelqu’un ou quelque chose qui a influencé ton rapport à la cuisine aujourd’hui?
Mon père excellent cuisinier qui a toujours testé des recettes incroyables et qui sait aussi dénicher les produits incroyables. Mais aujourd’hui tout récemment il y a aussi les blogeuses culinaires ou celles qui mettent souvent des recettes en ligne, genre toi! Mine de rien, je me dis que ce n’est pas si compliqué et récemment je me suis mis à cuisiner comme jamais. Pourvu que ça dure, c’est à la maison qu’ils sont contents.
7) Quel aliment emporterais-tu sur une île déserte?
Des graines de blé à planter pour avoir de la farine avec laquelle je pourrais faire des gâteaux! Mais en fait j’a réfléchi et je ne sais vraiment pas quoi, mon côté pratique me fait toujours penser à comment, combien et ça ne marche pas! Une poule sinon mais c’est pas un aliment!
crédit photo : aux 13 desserts
8 ) si tu devais être un aliment ou un plat, lequel serais-tu?
De la crème chantilly parce que c’est doux et tendre et qu’on a envie de plonger dedans.
9) Quel plat rêverais-tu de savoir faire?
Le couscous! Plus généralement plusieurs plats de cuisine étrangère…

10) Ton blog rime-t-il avec gourmandise?

Oui gourmandise des choses culturelles! Il est rare que je publie des recettes mais par contre je partage mes expériences de restaurant gastronomiques ou exceptionnels quand ça m’arrive.

11) une adresse gourmande à conseiller pour finir? (restaurant, salon de thé, chocolatier, glacier…)

La Pâtisserie des rêves découverte très récemment grâce à mon papa. Des gâteaux aussi beaux que bons.

Bon maintenant tu sais que la blogueuse qui se cache derrière son assiette est parisienne (il faut absolument que j’aille faire un tour à la pâtisserie des rêves lors de mon prochain séjour parisien au moins pour prendre des photos!) et si j’ajoute que sa fille s’appelle Nina…tu auras reconnu Carole du blog Nipette que je remercie d’avoir répondu à mes questions.

Que tu sois cordon bleu ou nul derrières les fourneaux, que tu sois au régime ou que rien ne te fasse grossir (ça existe ça ?), viens répondre à l’interview gourmande !

Edit : et le chou à la chantilly pour les mardis douceur de maman@home

crédit photo : blog de la tarte.com

 

Attention attention aujourd’hui dans ma cuisine, il y a un homme ! Celui-là même qui, avec ses billets provoque des « waouh », des « ah c’est beau « , « comme c’est joli  » et remplit les têtes d’envies de décoration…l’as-tu reconnu ?

 

1) Quel plat/aliment pourrais-tu manger tous les jours sans te lasser?
Des pâtes sans aucun doute ! Ma mère est italienne et elle les fait comme personne ! J’adore ça !
 

2) De quel plat as-tu un souvenir d’enfance marquant?

 

Tout dépend de ce que tu entends par ‘marquant’. D’un point de vue négatif, ma première huître a été un vrai cauchemar (souvenir désagréable très vite balayé par les huîtres gratinées de ma grand-mère‚ miam !).
Sinon, mon premier Big Mac a aussi été un grand jour, oui je sais curieux comme souvenirs mais vraiment ‘marquants’ pour le coup !
3) quel plat aimerais-tu faire goûter au monde entier?
Les farfalles aux crevettes, riccotta, courgettes et fromage de chèvre ! Un chef d’oeuvre de la gastronomie italienne !!!
 

4) quel plat ne peux-tu plus manger ? (parce qu’il t’a rendu malade, ou parce que cela t’écoeure aujourd’hui,…)

 

L’omelette au fromage… J’en ai tellement mangé quand j’étais petit que je ne peux même plus y penser‚.. tiens d’ailleurs j’y repense à cause de toi et c’est vraiment pas sympa‚ surtout que j’avais l’image des farfalle en tête !
 

5) quel plat ferais-tu manger à ton pire ennemi ?

 

Je lui donnerai un peu de banoffee‚ autant je ne suis pas particulièrement sucré, autant j’adore ce gâteau. Avec ça si mon pire ennemi ne devient pas mon meilleur ami, je n’y comprends plus rien !
 

6) Y-a-il quelqu’un ou quelque chose qui a influencé ton rapport à la cuisine aujourd’hui?

 

Ma mère, comme je l’ai dit plus haut, a toujours fait preuve de beaucoup de créativité en matière de cuisine. Elle m’a appris tout petit à tout goûter. Aujourd’hui du coup, pour trouver quelque chose que je n’aime pas, il faut sacrément chercher !
 

7) Quel aliment emporterais-tu sur une île déserte?

 

Rhooo je peux pas répondre des pâtes à toutes les questions… J’emporterai donc ces petits sachets de nourriture lyophilisée qu’on donne aux astronautes (ouais je sais c’est pas trés glamour mais je pense surtout à ma survie ! Tu as dis île « déserte » quand même !)
crédit photo : blog Aglio & Olio
 

8 ) si tu devais être un aliment ou un plat, lequel serais-tu?

 

Je serais une énorme focaccia à la mozzarella et au jambon de Parme… Je passerai mon temps à me grignoter les bras !
 

9) Quel plat rêverais-tu de savoir faire ?

 

Le banoffee… Je sais ce n’est pas compliqué à priori mais le problème c’est la crème fouettée qui recouvre le gâteau ! Elle ne tient jamais !
crédit photo : blog  Trucs de food
 

10) Ton blog rime-t-il avec gourmandise?

 

Oui grâce à Niko notre coach culinaire. Depuis le lancement de mydz il propose chaque semaine une recette exclusive à nos lecteurs et désormais, il a son propre blog… Trucs de Food : à découvrir absolument ?
 

11) une adresse gourmande à conseiller pour finir? (restaurant, salon de thé, chocolatier, glacier…)

 

L’Autre Salon de Thé à Toulouse rue du Poids de l’Huile… C’est là que se trouve le banoffee tant convoité avec sa crème fouettée si ferme et parfaite !

Non seulement il aime la cuisine italienne mais en plus il a de l’humour …il apporte rêve et poésie au quotidien , il s’agit bien-sûr de Vincent et de son blog Mydz !

Si tu aimes baver devant les photos de ces interview gourmandes, si tu as envie de partager tes coups de coeur en cuisine, que tu aimes passer du temps derrière les fourneaux ou que tu préfères rester à table, n’hésite pas à me contacter !

Aujourd’hui à ma table, je reçois une blogueuse mode qui aime les chaussures, les bijoux, les fringues, le shopping mais qui affirme qu’il n’y a pas que la mode dans la vie ..si je te dis que sa bannière a été dessinée par une blogueuse illustratrice pleine de peps tu as deviné de qui il s’agit ?

1)   Quel plat/aliment pourrais-tu manger tous les jours sans te lasser?

Du nutella ! Mais je ne peux plus puisque c’est mauvais pour la santé! Du halva, une espèce de pâte turco- arabe dont je raffole depuis toujours!!!

2) De quel plat as-tu un souvenir d’enfance marquant?

La confiture de fraises que faisait ma mère lorsque notre immense carré de fraises commençait à produire. On mangeait de la confiture de fraise, de la tarte aux fraises, des fraises au sucre…et je faisais des crises d’urticaire!

3) quel plat aimerais-tu faire goûter au monde entier?

Le foi gras fait maison !

4)  quel plat ne peux-tu plus manger ? (parce qu’il t’a rendu malade, ou parce que cela t’écoeure aujourd’hui,…)

les choux de Bruxelles : je ne supporte même pas leur odeur!

5)  quel plat ferais-tu manger à ton pire ennemi?

Des tripes peut-être accompagnées de choux de Bruxelles!

6)  Y-a-il quelqu’un ou quelque chose qui a influencé ton rapport à la cuisine aujourd’hui?

Mes parents sûrement ! La nourriture, c’était important chez nous! On pouvait manquer d’autre chose mais la nourriture était abondante et après on s’étonne que j’ai passé ma vie à faire des régimes!

7)  Quel aliment emporterais-tu sur une île déserte?

Du chocolat sûrement !

8)  si tu devais être un aliment ou un plat, lequel serais-tu?

Un magret de canard, pommes sautées et sauce roquefort.

9)  Quel plat rêverais-tu de savoir faire?

Je ne cuisine pas. Le cuisinier à la maison, c’est l’homme! (c’est un très bon cuisinier d’ailleurs!)Donc la question ne se pose pas trop…

10)  Ton blog rime-t-il avec gourmandise?

Etant donné que je suis très gourmande, que j’ai des problèmes de poids, je parle souvent de nourriture, de mes sorties au restaurant etc…Mais, je n’ai pas de rubrique spéciale et je ne fais pas d’article régulier sur le sujet.

11)  une adresse gourmande à conseiller pour finir? (restaurant, salon de thé, chocolatier, glacier…)

j’ai aimé les macarons de Ladurée mais j’aime moins leur snobisme et leurs tarifs …les chocolats qui me transportent sont ceux de Puyricard (comme j’en ai déjà parlé sur le blog) près d’Aix-en Provence, un vrai bonheur!

Grâce à toi Arwen, j’ai découvert un nouveau chocolatier et à travers tes réponses, j’ai pu deviner que tu étais aussi gourmande que moi ! Merci beaucoup pour cette interview !

Si tu es blogueuse ou blogueur, gourmand ou gourmet, appétit d’ogre ou d’oiseau et que tu as envie de partager ma table, je t’invite volontiers, il suffit de me laisser un petit mot.

Pin It