Tag

infusion

Browsing

Vous pensez que la tisane c’est une boisson chaude réservée aux plus de 30 ans ? c’est vrai que le design des paquets est souvent ringard et vieillot et qu’on associe rarement le mot camomille ou tilleul-menthe à une soirée ultra funky. Pour en finir avec cette image, les créatrices de Twit thés (une jeune entrepreneuse, une conseillère en communication et une designer) ont créé les tisanes à caractère informatif avec un graphisme qui change radicalement et des messages sur chaque sachet pour relancer la conversation au moment où l’on offre une tisane à son amoureux, ses amis, ou pourquoi pas ses collègues.

Si votre invité ne se décide pas à lever le camp, offrez lui une tisane #commence à faire jour, s’il est trop entreprenant, glissez un sachet #jamais avant le troisième rendez vous dans sa tasse et ainsi de suite selon la situation. Chaque message reprend les codes de twitter (le signe dièse précédant les hastags ou mot-clefs) et d’autres collections sont prévues (la prochaine s’adressera aux mamans et belles-mamans à l’occasion de la fête des mères) avec de nouveaux messages parmi les meilleures contributions du compte twitter de Tweet-Thés (@Twit-Thés).

 Et le goût dans tout ça me direz vous ?  les dix Twit-thés présentés sur un support que l’on peut accrocher dans sa cuisine se déclinent en cinq saveurs. J’ai goûté le mélange « Pour un sommeil mérité » avec des feuilles de verveine entières, des écorces d’orange, des morceaux de pomme, des raisins, de morceaux de figues, d’herbe de tulsi, des feuilles de vigne et de bambon, de fleurs de bleuet et de houblon. Quand j’ai versé l’eau frémissante dans mon mug, elle a peu coloré (normal il n’y a pas d’arômes artificiels). Je craignais que cela manque de goût comme c’est souvent le cas des infusions (rien de pire que d’avoir l’impression de boire de l’eau chaude). Mais j’ai laissé infuser et j’ai trouvé le goût délicat et légèrement parfumé. Vivement que j’essaie celle pour une nuit agitée (gingembre, morceaux de cannelle, clous de girofle, poivre, cardamone entière, muscat) )

Si vous voulez connaitre les autres saveurs, les Twits-thés sont en vente sur www.twit-thes.com.

Et vous, dans vos placards, y a t-il des tisanes ?

dans la cuisine de l’Instinct des thés, un pacte

dans la cuisine des Petites Canailles, de la vaisselle vitaminée

dans la cuisine de Lucky Sophie, un drôle de bocal à bonbons

Jusqu’à présent, je n’avais encore jamais cédé à la mode des box, beauté ou gastronomique…non pas que je sois particulièrement forte et imperméable aux modes mais pour des raisons de budget. Je n’ai d’ailleurs pas dépensé un centime pour moi pour les soldes, j’ai remis à plus tard l’achat d’un joli sac vu derrière une vitrine mais quand j’ai eu mon master pro, je me suis offert un petit cadeau : un abonnement d’un mois à la Thé Box.

On peut dire qu’elle a été plus que désirée : commandée le 4 juillet, je suis allée la chercher hier dans un relais. Elle était sensée arriver dans ma boîte aux lettres, j’avais pris soin de donner tous les codes de mon immeuble bunker mais comme souvent quand l’acheminement a lieu avec un autre prestataire que la poste, pourtant régulièrement critiquée, le colis n’a pas été livré et j’ai reçu un mail pour aller récupérer la Thé Box dans une boutique de mon quartier.

Bref côté premières impressions, peut mieux faire.

Heureusement le contenu (que j’avais tout de même entraperçu lors de ma commande) a dissipé ma déception. J’ai trouvé la boîte gaie,  féminine, soignée et présentée comme une invitation à puiser dans un des différents tiroirs.

Avant de découvrir les différents thés proposés, j’ai regardé les goodies ni trop nombreux, ni gadgets, ni inutiles. Si j’arrive à bosser à la maison, j’essaierais d’aménager de manière un peu plus cosy qu’actuellement mon coin bureau et en face de moi, sur le mur, j’épinglerais bien photos et cartes postales comme celles que j’ai reçues ici. Quant au marque-page, c’est un objet que j’aime beaucoup, j’en achète partout où je passe…les plus beaux ne sont pas utilisés (idiot sûrement), d’autres sont glissés dans les livres dont je déteste corner les pages (maniaque, moi? ).

J’ai feuilleté le cahier des saveurs qui détaille chacun des thés et infusions présents dans la Thé Box et donne quelques conseils de dégustation et le temps d’infusion. Je ne sais pas encore où je vais conserver ces fiches…est-ce je vais garder la boîte telle qu’elle ?

En premier dans les petits compartiments, j’ai remarqué un rond enveloppé dans du papier..forcément ça a attisé ma curiosité. Il s’agit d’un bonbon au thé puerch violet qu’il faut plonger dans une théière d’eau bouillante pendant 4 minutes et peut servir pour 4 à 5 infusions. J’ai hâte d’en découvrir le goût…

La Thé Box étant celle de l’été, quoi de plus normal que de trouver une sélection de thés glacés à l’intérieur. Je dois même avouer que la présence du thé Damman au coquelicot a été l’argument qui m’a décidé à m’abonner à cette box…il n’y a qu’un petit sachet, comme quoi ). On trouve également un Darjeeling de printemps, un Jaune Lemon et un Roiboos oriental…le mois d’août peut être chaud, je suis prête )

Je m’attendais moins à trouver  une infusion minceur au thé vert composé de fenouil, bruyère et reine des près…si j’étais parano, j’y verrai un message perso )

Je ne joue pas au golf mais à l’heure du goûter, je me laisserais bien tenter par un Darjeeling ou un Earl Grey de Jamets …je n’avais jamais vu ces sachets en magasin, et c’est aussi ces petits inédits qu’on attend d’une box, non?

Les deux sachets suivant je vais les planquer soigneusement sous risque d’être subtilisés et consommés par une tierce personne, une fois que celle-ci aura lu la composition. L’un s’appelle cake aux pommes (saveurs pomme, raisins et amande..un thé pour une normande peut-être et pour un mercredi gourmand), l’autre lampe merveilleuse (oranges, cerises, pétales de rose et jasmin)…tout un programme.

Je garde les bistrotea pour mon petit déjeuner puisqu’il y a deux English Breakfast et les deux autres Vanille-pêche je les glisse dans mon sac le principe de ces sticks étant d’être glissé dans une tasse d’eau frémissante sans avoir besoin d’être égoutté (le sitck se dissout, adieu soucoupe et cuillère).

Enfin la Thé Box a touché ma corde sensible de gourmande avec ce mini-pot de confiture Cassis-Violette de la Chambre des confitures. Miam !

 Tout ça pour la somme de 15 euros, je trouve ça plus qu’honnête et contrairement à d’autres box ici le risque de ne pas « consommer » les produits d’ici la fin du mois me parait minime )

Verdict : la Thé Box est une bonne surprise (même si les délais et conditions de livraison sont à améliorer)…reste à voir si les box suivantes seront à la hauteur.

Et toi, la Thé Box ça te tente?

Finie l’expression une tisane et au lit, fini le souvenir de ce breuvage bu dans un bol un jour de mauvaise digestion, adieu ce goût fadasse pas bien plus prononcé que de l’eau chaude…

D’abord les boîtes de Julie Infuse sont vraiment jolies : vues de loin, elles évoquent l’univers des parfums ou des cosmétiques…c’est gai, c’est frais, ça change de la photo d’une feuille de tilleul ou de l’image quasi médicale.

La boîte s’ouvre comme un origami, comme les cocottes auxquelles on jouait dans les cours de récréation

Au niveau des parfums, si la verveine te sort des yeux, la gamme se décline en 6 saveurs : eau de rose, staranis, vertcitron, pinkparadise, vanille fraise et bain d’épices.

J’ai choisi, dans la boutique ( les gourmands disent, 69004 Lyon) où j’ai découvert ces infusions, vert citron (citronnelle, roses en bouton, clou de girofle, gingembre) et staranis (badiane, feuilles d’oranger, verveine, réglisse, clou de girofle, lavande).

Et le goût ? L’infusion vert citron se boit aussi bien froide que chaude indique l’emballage. Staranis peut se déguster fraîche avec des rondelles d’orange.

J’ai testé vert citron avec de l’eau bouillante en laissant infuser 4/5 minutes : l’odeur dégagée est agréable, l’eau se colore nettement plus qu’avec certaines tisanes et surtout le goût à dominance citronné est désaltérant.

Verdict : grâce au packaging et aux saveurs proposées, on oublie presque qu’on boit une infusion. Le prix de la boîte (4.90 euros pour 6 sachets) reste assez élevé pour que sa consommation devienne quotidienne. On la réservera pour un dimanche soir d’hiver comme un petit plaisir de fin de week-end.

Pin It