Tag

graffiti

Browsing

Cette semaine j’ai eu le plus grand mal à prendre 7 photos et comme je ne suis pas du genre « positive attitude » (je laisse cela à Lorie, Jean-Pierre Raffarin et à tous ceux qui t’expliquent que pour obtenir quelque chose il suffit de le vouloir très fort), je crains d’écrire le billet le plus déprimant de l’histoire de ce blog. Non en réalité ayant passé le plus clair de mon temps en devoirs et partiels divers, j’ai eu l’impression de ne plus avoir grand chose t’intéressant à te raconter. En recevant les sms de Virginie B. s’éclatant en Laponie, j’imaginais tous les billets que j’aurais pu écrire d’où ma première photo comme un clin d’oeil au voyage. A chaque fois que je vois cette camionnette orange garée vers chez moi, j’imagine une escapade, peu importe la destination.

Ce que mon fils préfère dans la galette je crois, ce sont les fèves. Elles sont rangées dans un tiroir dans la cuisine et il ne loupe pas une occasion de les regarder sur toutes les coutures, de vérifier que je n’en ai pas jeté une un jour de grand ménage (il me connait déjà aussi bien?). Quand nous sommes passés tous les deux devant la vitrine de Rolancy, il était prêt à acheter 9 galettes pour avoir ces 9 fèves sur le thème du cinéma…pas moi ni pour nos estomacs ni pour mon porte-feuille .

Le lundi est le seul jour où je peux récupérer les enfants tôt à 16h30 alors j’aime bien leur préparer un petit goûter sympa ce jour là…cette fois j’ai préparé très vite de retour du campus, des tartelettes crème de marrons/pommes et d’autres à la praline moins réussies visuellement mais tout aussi bonnes.

 

Lundi j’avais eu la stupide idée de mettre des chaussures toutes fines et pas chaudes du tout alors qu’il faisait environ 0 degré dehors…quand le tram a été arrêté pour une durée indéterminée et que j’ai du rejoindre à pied le relais bus, j’ai doublement regretté mon choix…même si j’avais les pieds congelés, je me suis arrêtée 30 secondes pour prendre une photo de Parc de Parilly que j’ai longé ce jour là pour la première fois.

Sur le trajet qui mène à l’appartement de la nounou, il y a plusieurs magasins de pompes funèbres et un cimetière mais aussi un terrain vague dont les murs ont été colorés et investis par des graffitis…le contraste est assez saisissant …

 

J’habite à la Croix Rousse depuis des années et je n’ai encore jamais mis les pieds à la maison des canuts qui retrace leur histoire à travers entre autres les machines à tisser comme celle dessinée sur le mur peint ci dessus (et devant lequel je passe au moins deux fois par jour)…peut-être en 2012 ?

Comme j’ai pas mal parlé de mes études depuis octobre dernier, j’ai pris une photo d’un bâtiment récent de la faculté de Bron histoire que le décor soit définitivement planté et d’autant plus que le campus je n’y retournerai plus sauf pour mes deux soutenances (et pour recevoir mon diplôme j’espère). Vendredi était le dernier jour où toute la classe se réunissait et au soulagement lié à la fin des cours se mélangeait chez moi une nostalgie pour cette parenthèse de 4 mois riche en rencontres. Heureusement on n’a pas attendu très longtemps pour se revoir puisque le soir même on faisait la fête tous ensemble.

Et toi, ta semaine?

 (la première photo est ma photo de la semaine pour Magda)

Pin It