Tag

gourguillon

Browsing

..ces moments de légèreté qui effacent les angoisses du lendemain quand l’un déteste son boulot et l’autre peine à en trouver, ces moments où l’on oublie tout ce qu’on lit dans les journaux et qui nous plombe, ces moments d’amitié si précieux parce que les vrais amis, ceux qui savent écouter et qui seront toujours là sont rares…

Grimper une rue pavée et glissante un soir jusqu’au magnifique lieu, le Gourguillon, pour une des soirées Yelp dont Camille a le secret. Dans les verres, du vin sélectionné avec soin par la cave chromatique, dans les mains macarons et chocolat Sébastien Bouillet, amuse-bouches préparés par Recettes et Cabas. Des retrouvailles et de nouvelles rencontres…vivement la prochaine !

Profiter d’une invitation pour passer la soirée en tête à tête au Paradis…du fruit dans un décor signé Philippe Starck, avoir envie d’emporter ce panneau lumineux où plongent à intervalles réguliers ananas, pommes, fraises (aussi apaisant qu’un aquarium, le nettoyage en moins), hésiter longtemps au moment de choisir les desserts signés David Wesmael, meilleur ouvrier de France glacier 2004.

Voir Paris sous un autre angle que lorsque j’y vivais, comme si j’étais une touriste, comme si c’était la première fois ou presque, ou pourquoi pas avec des yeux d’Américains….revoir une personne qui ferait mieux de déménager à Lyon plutôt qu’à Sens )

Recevoir une invitation pour un séjour gourmand qui approche à grands pas, rire de l’esprit de Miss Zen, assister aux spectacles de magie du fiston auquel il consacre tant de temps, collectionner leurs dessins, fêter des anniversaires en ne pensant pas à la nouvelle bougie sur le gâteau, échanger des sms avec ma soeur, passer quelques heures aux fourneaux l’esprit concentré…

Un mois de Septembre entre gris clair et rose

La semaine dernière à l’heure du déjeuner, je me suis retrouvée dans le Vieux Lyon à l’Hôtel le Gourguillon. Non non n’aies pas l’esprit mal placé, j’étais là pour visiter seulement. Le terme hôtel est inexact, il s’agit d’une boutique hôtel, concept défini par son côté central (à quelques minutes de la place Bellecour), par le fait que l’accueil est personnalisé (et pas dans une salle de réception), que chaque chambre soit unique avec une entrée privative et enfin par les prestations proposées (terrasse ou jardin privatif, jacuzzi dans chaque chambre..).

Dans la Papillotte , j’ai admiré le point de vue superbe sur le vieux Lyon depuis le lit (non je ne me suis pas allongée), le côté douillet des matières et des couleurs et  le ciel étoilé devant la double baignoire.

Dans la suite Feuillette, j’ai bloqué totalement sur la baignoire ronde (là encore jacuzzi). C’était un peu comme si les deux peignoirs suspendus à côté n’attendaient qu’à être passés. Je suis sortie sur la terrasse admirer la vue pour me calmer )

J’ai imaginé un week-end plein de romance dans le cocon appelée paradis. Le blanc, la pierre, la baignoire sur la mezzanine avec vue sur le ciel, j’ai trouvé l’ensemble enveloppant.

Changement d’ambiance avec la Traboule à la lumière plus tamisée…et toujours cette double baignoire dans laquelle je m’imaginais sans problème.

Une fois installée dans ta chambre avec lit king size, grand jacuzzi, dock ipod, tu peux te faire livrer le petit déjeuner, un pique-nique froid ou même te faire masser. Plus cooconing et détente, je ne vois pas )

Le Gourguillon dispose également d’un salon privé pour organiser des soirées avec une entrée superbe et une vue qui laisse pantois.

Le prix des chambres varient de 195 euros à 395 euros… pas vraiment un point de chute régulier mais plutôt un cadeau à offrir pour passer un moment exceptionnel  à deux.

Merci à Valérie pour son accueil chaleureux. Elle s’est lancée dans l’aventure du Gourguillon avec passion, a mis son grain de sel dans les moindres détails. Le jeu en valait la chandelle !

Et toi, la baignoire jacuzzi déjà essayé ou pas ?

Le Gourguillon
6 montée Gourguillon • 69005 Lyon
legourguillon.fr pour visiter les autres chambres

Pin It