Tag

cranemou

Browsing

Avec un titre pareil, tu t’attends peut-être à ce que je te parle d’onanisme ou de sexe..quelle déception, il s’agit juste d’un clin d’œil musical pour le billet consacré aux petits bonheurs de la semaine )

Samedi : découvrir les sacs et accessoires de Petite Mendigote invitée à Monoprix..rien en dessous de 50 euros, donc cela restera pour moi un plaisir des yeux mais je trouve ça vraiment sympa

Dimanche : cacher les œufs et sujets en chocolat un peu partout dans l’appartement et sur la terrasse…entendre les cris de joie de mon fils à chaque fois qu’il découvrait une cachette

Lundi : passer la journée dans l’Ain ..oui Ain et bonheur ça peut aller de pair (oh ça va hein))

Mardi : prendre ma pause déjeuner au soleil et finir Une affaire conjugale d’Eliette Abécassis

Mercredi : préparer la saga playmobil spécial mariage princier avec Till The Cat et découvrir ses photos en avant-première

Jeudi : regarder mon fils rire devant Winnie l’Ourson au cinéma…

Vendredi : une journée partagée entre ciné, balade dans le vieux Lyon et lèche vitrine avec l’homme / une très chouette soirée passée à rire et à discuter avec Cranemou

 

Après l’interview Thierry Pastor et son coup de folie, voici l’interview Toutes premières fois, tu tut, premières fois, tu tu..eh oui je vais te sortir tous les tubes des années 80 il va falloir s’y faire !

J’ai fait ploum ploum parmi celles qui s’étaient portées volontaires pour essuyer les plâtres et j’ai tiré au sort le nom de Cranemou ! Chouette une lyonnaise qui en plus n’a jamais testé mon canapé…elle a laissé la très récente petite dernière dans les bras de Toni, elle a fait provision de mojitos et elle a sonné à ma porte….

Premier
baiser, première nuit à deux, premier amour (choisis ce que tu as envie de
raconter ou le package si tu te sens prolixe sur ce thème):

Premier
baiser
en vacances, le soir de mes 17 ans (oui, et alors, j’ai pris mon
temps….). Ce type me tapait dans l’œil depuis 2 ans déjà, et chaque
année je me dégonflais. Tout bronzé qu’il était avec son short rouge,
je le repérais à 100km sur la plage… Cette année là, parce que je me
trouvais un peu vieille quand même pour pas avoir rouler des pelles, je
lui ai fait la technique de « j’tenvoie la balle de beach ball en pleine
face (je suis très forte au beach ball). J’ai roulé des yeux, et le
soir on se roulait des pelles… enfin…jusqu’à ce qu’il déborde sur
mon menton et aussi jusqu’à ce que je me rende compte que l’odeur
nauséabonde, là, c’était pas le local poubelle…. Bref, mon fantasme
d’été est mort aussi sec, mais ça avait donné le top départ au roulage
de patin… ce fût un été plein de rencontres!


On se cotise pour lui offrir un testeur d’haleine à ce garçon?

Première
nuit
à deux en fin de terminale. Je vais chez lui, je savais que
c’était l’heure de passer à la casserole. C’était….bien…jusqu’à ce
qu’il me dise « alors? Heureuse?« … bon, ok, je choisis très mal mes
mecs de première fois…. Mais pour pas que des ragots tournent à mon
propos, je n’ai pas du tout passé l’été suivant à mettre en pratique ma
nouvelle expérience! (non, mais je suis pas une fille facile non plus
oh!)

Premier amour
en maternelle ça compte? Je crois que ça compte, puisque ça a duré
jusqu’au CM2… Il aurait sûrement dû être ma première galoche si mes
parents n’avaient pas été mutés loin de cette ville! Le plus beau?
c’est qu’on a gardé contact tout ce temps… Je crois que ça nous
permet de vieillir moins vite

(Mon premier
amour de « grande », c’était le pire connard que Lyon ai vu naître….je
ne m’attarde pas, mais c’était juste pour bien confirmer que j’étais
nulle en première fois!)


Première
connerie

Je réfléchis beaucoup tiens… en fait, j’ai pas fait de grosses conneries… je crois.

Un
truc que j’ai fait et qui craignait, si.  A 16 ans ma mère nous avait
emmener en weekend avec une copine. Là-bas, en se promenant, on est
tombé sur une démo de roller. Les mecs étaient tous super dégaine, ils
faisaient le show, et avec ma copine, on avait presque la bave qui
coulait… A un moment, un des gars s’est approché, je l’ai un peu
branché et il nous a dit que le soir même ils faisaient une petite
soirée dans leurs chambres d’hôtel, chambre 111 hôtel Opal…je m’en
rappelle encore. On y est allé en disant à ma mère qu’on allait boire
un verre au port. On s’est retrouvé dans une chambre avec au moins 25
gars inconnus et un peu plus âgés, ça buvait et ça roulait des pétards
plus gros que mon avant bras… Par chance, ils ont été supers cools,
c’était des « gentils »… mais on est parti assez vite en se rendant
compte du risque qu’on avait pris. Brrrr, rien que d’y penser, je me
demande comment on a pu être aussi écervelées…

(là tout de suite je pense à ma fille le jour où elle va commencer à sortir…)

Première
honte

A 14
ou 15 ans. Quand j’ai eu mes règles à l’anniversaire d’une copine, que
ce n’était pas prévu au programme et que j’avais une micro jupe
blanche. Je suis restée collée sur le siège en plastique du bowling
toute la soirée, pétrifiée… j’ai finalement assumé  de me lever pour
partir sauver le peu de dignité qu’il me restait. Moralité: pas de jupe
au bowling (de toute façon, quelle idée? j’étais vraiment une allumeuse
j’te jure)

(Ah les règles à l’adolescence, quelle joie ! je crois qu’on a toutes une histoire à ce sujet à raconter…)

(je peux t’appeler Maître Tigresse?)

Première
peur

En
rentrant du boulot un peu tard, un soir, alors que j’habitais seule. Je
rentre dans le hall de l’immeuble et un type attendait devant les
ascenseurs. Les portes s’ouvrent et il me laisse passer. Je n’ai pas
appuyer sur le 5ème étage, bizarrement. Le mec s’est jeté sur moi d’un
coup. je me suis un peu dégagée quand les portes se sont réouvertes au
premier étage. J’ai pris appui sur les parois avec mes bras et je l’ai
éjecter dehors à coups de pieds…..j’étais hors de moi. le mec est
parti. J’ai hurlé « Casse toi Connard » de toutes mes forces… et là, il
a bloquer la porte qui se refermait avec son pied… j’ai shooté dedans
et je suis rentrée chez moi, appeler la police. J’ai eu une réaction
qui m’a étonnée, j’ai eu peur seulement une fois ma porte vérouillée…
depuis, je suis petrifiée quand un inconnu attend l’ascenseur. Je ne
monte pas avec lui….

(Je crois que demain je prends les escaliers...)



Première
idole

Une
de mes meilleures copines… Ado, on était toutes les deux petites
(c’est toujours le cas), on avait toutes les deux des peaux huilée (on
espere que c’est fini), on faisait toutes les deux de la gym à
outrance, ce qui nous donnait des corps trop musclés (ca aussi ça a
changé). Mais la différence, c’est que moi, j’aurais voulu me cacher
dans une grotte alors qu’elle était toujours rayonnante et prenait
toujours les bons côtés des choses. Je l’enviais beaucoup. Jusqu’à ce
qu’elle m’apprenne à m’assumer, même avec mes défauts d’ado.

Sinon, j’avais un poster de Luke Perry derrière la porte de ma chambre…

(Dylan le bad boy, forcément Brandon n’avait aucune chance en face)

Première
passion

Ouais,
tu vas te marrer, mais ma première passion, ce sont les enfants. Je
suis un genre d’aimant à gosses depuis que je suis toute petite… Loin
de moi l’idée de vivre entourée d’une armée de gnômes en furie scandant
mon nom, mais je les adore (surtout relevés d’une petite sauce
béchamel). Non, en fait, je crois que j’ai toujours cultivé le côté
« croyance de gosses » au fond de moi…du coup, je me sens proche d’eux,
et en général, ils me le rendent bien (pour preuve les crottes de nez
au niveau de mes genoux de pantalons ou sur mes épaules)

(t’as pensé à travailler dans ce secteur, tant qu’à faire?)


Premières
 vacances

Cap
d’Agde…et depuis 28 ans c’est la même rengaine chaque année. Mais
j’adore. A une époque où ma vie de famille était loin d’être stable,
c’était mon point de repaire (la maison de ma Grand-Mère)… A
l’époque, il y avait encore des marécages, maintenant c’est blindé de
boîtes de nuit, mais je ne me plains pas…j’en ai bien profité
aussi!!! Quand j’arrive là bas, je ne sors pas les valises, je vais
d’abord mettre mes pieds sous le sable de « ma » plage qui est à 50m de
la maison…mon bonheur annuel!

(désolée j’ai des réflexes primaires, tu prononces le mot Cap d’Age et je pense naturisme..)


Premier
job

Hôtesse
SAV chez Carrefour….. Ça s’invente pas comme job d’été ça non???  En
tout cas, j’y ai passé 3 étés de suite, ça m’a appris le self contrôle,
la diplomatie et j’avais bien aimé, au final…

(t’as du en voir passer des gens pénibles…)

Premier
billet (lu ou écrit comme tu veux)

mon
vrai premier c’était il y a 5 ans, j’avais un blog où je présentais mes
créations pour les chambres d’enfants…. Je l’ai supprimé quand j’ai
vu que mes visiteurs venaient de forums de mamans pour me prendre mes
idées, elles se donnaient même l’url les unes les autres… pas que je
sois contre l’idée de donner « l’envie » de créer, mais le pur recopiage,
ça m’a énervé….

Hip hip houra pour Cranemou qui a relevé haut la main le défi d’ouvrir cette nouvelle (et longue j’espère) série d’interviews…je t’invite à aller lire ces billets sur la maternité, la grossesse, les enfants, sourires garantis ! et si tu as envie de prendre sa suite, fais-moi signe !

Tous les prétextes sont bons pour ne pas préparer un discours de pot de départ que, de toute façon, on n’a pas envie de faire et Cranemou m’en donne un béton, un TAG !

1) La Madame te demande de donner 8 souhaits

Bon j’aurais pu vous la jouer Laetitia Hallyday, c’est à dire la fin de la faim dans le monde, plus de maladies, la santé pour tous ceux que j’aime, la guerre c’est pas beau, etc…mais je m’en voudrais de lui voler la vedette sur son créneau. Au contraire, je vous la joue frivole, même s’il y aura toujours des hommes crétins (l’intéressé ne se reconnaitra pas puisqu’il ne lit pas ce blog) pour penser que frivolité est synonyme de stupidité féminine :

Manger gras, sucré et calorique (f**** le diététiquement correct) mais être mince, ferme, THE BODY number 2

Me faire offrir des fleurs par un bel inconnu comme dans la pub Impulse, parce qu’il y en a marre de se faire brancher uniquement par des moches, vicelards ou lourdingues

Obtenir la reprogrammation de l’île de la Tentation cet été parce que cela me prive d’une source d’inspiration inépuisable pour mon blog et de pas mal de fous rires

Dîner avec Hugh Grant/Jude Law/fill the blank , passer une nuit torride et passionnée avec lui (j’ai des doutes concernant Hugh Grant, je l’imagine bien en train de se froisser l’aine ou de se luxer l’épaule) et le quitter au petit matin alors qu’il est complètement accro à moi, juste pour qu’il me lance son regard de chien battu

Savoir marcher avec des talons mais avoir les pieds et les jambes qui vont avec

Vivre la vie d’une mince au moins 24h pour m’assoir sur les genoux d’un homme sans penser « je vais l’écraser », pour me faire porter par un homme sans penser « je vais lui filer un lumbago » et des trucs plus scabreux que je vous laisse imaginer…

Devenir une reine de la salsa, parler plusieurs langues couramment, jouer du piano debout (ou pas)…et sans trop d’efforts si possible

Vivre ma séance shopping de pretty woman à moi avec gros budget et personal shopper pour savoir enfin ce qui me va vraiment comme un gant et non comme un sac

2) La Madame te demande de dire à quoi te font penser les 10 mots suivants

Dans la série, j’ai des manies, après les ressemblances, le mange-disque dans la tête….je vous montre  :

message : mais si tu crois un jour que tu m’aimes, ne crois pas que tes souvenirs me gênent (un indice chez vous : y a même pas le mot message dans la chanson si ce n’est le titre)

blog : sauf erreur de ma part, personne n’a encore fait de chanson sur les blogs…Florent Pagny, on compte sur toi!

prix : argent, trop cher. La vie n’a pas de prix (trop facile, celle-là, pas d’indice)

croix : je n’ai pas reçu d’éducation religieuse alors mon répertoire musical dans ce domaine est très limité à part Dominique, nique, nique, s’en allait tout simplement…

scrap : c’est moi ou il n’y a aucune logique dans la suite de mots?

création : désolée, encéphalogramme plat…

bonheur : on vous souhaite tout le bonheur du monde, et que quelqu’un vous tende la main (fingers in the nose)

vie : vivre sa vie, crever d’envie, un petit tour et fini, ça fait trop mal , c’est pas normal , vivre même à demi tant pis mais vivre cent vies (seuls les fans reconnaîtront !)

enfant : avoir un seul enfant de toi, c’est le cadeau que j’attendais (ben tu parles chéri, tu te réserves la partie la plus sympa du boulot)

passion : chéri tu me donnes ta passion et je trouve ça fabuleux, j’suis pas branché sentiments, je suis plutôt super amant (spéciale dédicace à Loulou, il me semble t’avoir entendu chanté ça!)

3) La Madame te demande de dire quelques mots sur la personne qui t’a taggué

Avec un pseudo pareil, Cranemou, difficile de passer inaperçue ! j’attends toujours des explications sur la signification exacte, la Miss a-t-elle un souci avec ses fontanelles toujours pas consolidées depuis sa naissance? En plus, elle habite à Lyon et elle attend elle aussi un heureux second évènement (elle se demande encore si elle va l’appeler caca boudin ou pikachu)…là je ne peux carrément plus la snober ! )

4) La Madame te demande de tagguer 8 personnes :

Je m’excuse par avance, auprès de toutes celles qui ont déjà répondu aux questions ou qui ont prévu de le faire…cela m’aura échappé ! alors les nominées sont : Firemaman, Véro, Gazelle, Océane, Anne-Sotte, Femme Sweet Femme et La mère joie.

Allez je vous laisse…j’ai un discours à écrire )

Pin It