Tag

clichés

Browsing

Depuis la naissance du chérubin, je suis passée mitrailleuse professionnelle. Pas un jour dans les premiers mois sans que je dégaine l’appareil photo et que j’immortalise la tenue, le moindre baillement, sourire, haussement de sourcil, petit progrès de l’intéressé. Je me suis même amusée à mettre en scène ses moisanniversaires. Le 1er janvier, il avait une couronne des rois sur la tête; le 1er avril, il regardait un gros poisson en papier; le 1er mai il tenait un bouquet de muguet…ah on s’éclate à Lyon, hein?) 

Depuis ses 1 ans, je me suis un peu calmée mais chaque week-end est l’occasion de prendre quelques clichés et réaliser après coup que le chérubin change, se dépouponne, devient un petit garçon et fait son petit bout de chemin. En grandissant, il devient aussi plus difficile d’obtenir la coopération du fiston qui n’est pas toujours enclin à sourire devant l’objectif, à ne pas bouger plus d’une minute ou à ne pas imiter Trotto qui, dans un épisode, fait l’idiot quand sa maman veut le photographier.

Dernièrement les pochettes de photos s’empilent sans que je trouve un moment pour les classer et les coller dans un album. Aussi quand l’homme a gagné un livre-photo, j’ai sauté sur l’occasion pour essayer. Il suffit de télécharger vos photos et c’est franchement l’étape la plus longue. Après vous choisissez un modèle, une couverture, un agencement intérieur (nombre de photos par page, fonds blanc ou noir, commentaire ou pas) et quelques jours plus tard vous recevez quelque chose qui ressemble à la photo du-dessus et à ça :

Franchement ça en jette, non? Ça change des légendes écrites à la main, des photos collées de travers ou qui se barrent avec le temps…pour les adeptes du scrapbooking, je me doute que le livre-photo est une hérésie ! Pour les autres, voilà une chouette idée cadeau pour belle-maman par exemple )

Pin It