Tag

ainay

Browsing

Un matin cette semaine, j’ai eu envie d’aller me promener dans le quartier d’Ainay à Lyon (pas loin de la gare Perrache pour les non-lyonnais) qui fourmille d’adresses gourmandes. Il était 10h30, l’air était glacial et sur la place devant l’Abbaye Saint Martin, pas un homme, pas un chat. J’ai emprunté la rue des remparts d’Ainay jusqu’à la table de Suzanne où j’ai déjeuné une fois pour fêter un anniversaire et dont je garde un très bon souvenir des desserts (ce qui ne signifie pas que le reste était moins bon mais c’est ce qui est le plus important pour moi, on ne se refait pas ).

 

A quelques pas de là, j’ai admiré la vitrine de Little, une boutique/salon de thé connue pour ses cupcakes. Je crois que depuis mon passage, la vitrine encore aux couleurs de la Saint Valentin a changé, en tous cas à chaque fois je la trouve très réussie et moi aussi j’aimerais bien savoir préparer des layer cake avec des cœurs à l’intérieur )

J’ai tourné à droite pour emprunter la rue de la charité et rendre visite à Fanny à l’Épicerie Fruit . Elle avait dans ses rayons de nouvelles confitures, des pâtes à tartiner poires/chocolat, bananes/chocolat et un apple et cinamon curd parmi ses nouveautés…miam ! Sur le trottoir d’en face, je suis rentrée pour la première fois dans la boutique Mathuvu qui met à l’honneur des créateurs autour d’objets de décoration, des bijoux, des vêtements. J’ai aimé leur choix de carnets et de cartes rayons papeterie, les boites de rangement (dans mon coin bureau de freelance elles seraient très chouettes) et j’aurais bien embarqué toute leur vaisselle tellement elle est jolie.

Sur le même trottoir en revenant sur mes pas, je suis passée devant la cave chromatique dont j’ai eu l’occasion de goûter une sélection de vins lors d’une soirée Yelp. Les vins ici ne sont pas classés par région mais par couleurs, du jaune pâle au jaune vif, du rouge pâle au rouge vif, du léger au corpulent, avec à chaque fois des propositions de mets pour accompagner les vins présentés.

Je n’ai pas testé cette adresse mais rue de la charité se trouve le salon de thé Snob au décor british et au mystérieux gâteau vert dans la vitrine (un financier au thé vert en vérité). C’est l’endroit idéal où se poser avant d’aller visiter le musée des tissus et des arts décoratifs de Lyon. Leur site internet est très mal fichu (petite fenêtre qui s’ouvre, informations difficilement trouvables) mais ne vous laissez pas décourager, les collections valent le détour.

 Ce blog donne peut-être l’impression que je me nourris exclusivement de pâtisseries pourtant j’en ai testé encore assez peu à Lyon. En jetant un œil à l’intérieur de la boutique de Frédéric Dujarrier, j’ai vu qu’il y avait un très grand choix de chocolats (et un rayon Valrhona également). Dans la vitrine, j’ai remarqué le tout chocolat sans farine et sans sucre…je ne crois pas qu’il y ait aujourd’hui à Lyon une pâtisserie qui propose des desserts exclusivement sans gluten comme cela peut exister dans d’autres villes (à mon avis il y a un créneau )) c’est donc assez rare pour être souligné.

petite pensée pour Romain 

Impossible de se balader dans le quartier d’Ainay sans passer par la case Chez Guillemette, un salon de thé que j’aime beaucoup pour ses déjeuners (avec Guillemette, les légumes sont toujours bons et ont du goût ) comme pour un thé accompagné de cookies, brownies ou autres douceurs qu’elle renouvelle avec une imagination que je lui envie.

Dans le quartier, je vous conseille aussi A nous les caprices spécialisé dans les tartes salés comme sucrés mais qui propose aussi des soupes délicieuses et qui est une bonne adresse pour un déjeuner. Voilà pas de destination lointaine pour ces vacances de février ni d’escapade prévue hors de la ville alors j’ai joué à la touriste dans Lyon avant de retourner jouer au G.O. avec les enfants )

Est-ce que l’idée de circuit gourmand dans une ville ou un quartier vous plait ?

Pin It