Category

Lyon, presqu’île

Category

Si l’exposition actuelle du musée des Beaux Arts, Autoportraits : de Rembrandt au selfie, ne m’a apporté aucune réponse quand à l’explosion du selfie (est ce l’outil qui créé la tendance ou l’époque est elle particulièrement narcissique et « superficielle »?), elle m’a permis de découvrir presque 150 autoportraits d’artistes réalisés entre le 16° siècle et nos jours et qui couvrent plusieurs thèmes (le regard de l’artiste; l’artiste, un homme du monde, Dans l’atelier; Portraits de famille et d’amitié; Jeux de rôle; Le corps de l’artiste).

Outre la richesse des angles d’étude de l’autoportrait, les œuvres permettent de toucher du doigt la variété des techniques utilisées : pastel sec lié avec de l’argile avant l’invention du pastel gras très difficile à travailler et à fixer avec l’autoportrait de l’écossais David Martin; , utilisation à la fois du fusain, de l’aquarelle, de la pierre blanche et de la pierre noire avec Moriscot, gravure sur bois avec Erich Heckel, sculpture.

 

expo autoportraitsSimon Vouet, dans la première salle où tous les artistes se sont représentés en gros plan

expo autoportraits 2Erick Heckel

expo autoportraits8Les amants dans la campagne de Gustave Courbet

expo autoportraits 5

Foujita, un artiste japonais installé à Paris, ce tableau montre la rencontre entre la tradition japonaise et le monde occidental, sa position en tailleur est très inhabituelle à l’époque

expo autoportraits 7Cécile Walton, autoportrait à la maternité avec une perspective inhabituelle

expo autoportraits 9Jacob Marrell, autoportrait dans le vase et présence de la fleur, musique ou fumée, symboles du caractère éphémère de la vie

expo autoportraits 10autoportrait de Samuel Van Hoogstraten à travers ses objets personnels, ses textes, la récompense qu’il a reçue de l’empereur

La photographie est aussi présente dans cette exposition avec sept autoportraits de Wols qui s’amuse avec les expressions du visage, Mapplethorne qui joue à travers ses poses et ses vêtements au loubard, au démon ou sur l’ambiguïté homme-femme, Cindy Sherman qui critique dans ses autoportraits le modèle féminin imposé par la mode ou bien encore Andy Warhol qui montre comment l’accessoire devient significatif chez certaines personnes.

expo autoportraits 11

expo autoportraits 12

C’est peut être concernant le selfie que je suis restée le plus sur ma « faim » : seul est présenté le travail de l’artiste chinois Ai WeiWei qui a transformé le selfie en revendication politique.

J’ai visité une seconde fois Autoportraits avec mes enfants à qui on a distribué un livret vraiment très bien conçu (en plus l’expo est gratuite pour eux ) qui permet de découvrir l’exposition de manière ludique en mêlant :

– des explications sur les œuvres (intéressantes aussi pour les grands !)

-des questions et des jeux d’observation dont un »Où est non pas Charlie mais Rembrandt, des autoportraits de l’artiste étant présents dans plusieurs salles

-des activités à finir à la maison (comme réaliser un autoportrait à l’aide d’un miroir comme le faisaient les artistes avant l’invention de la photographie )

Si vous venez seul(e), je vous conseille de suivre une exposition commentée (ou avec un audioguide mais je n’ai pas testé cette option), on apprend mille et une choses qui rendent d’autant plus vivante cette exposition.

 Autoportraits de Rembrandt au selfie
du 25 mars au 26 juin 2016
Musée des Beaux Arts
20 place des Terreaux
69002 Lyon

 

Il m’en aura fallu du temps pour me décider enfin (oui vous pouvez me huer) à descendre de ma colline pour pousser la porte de la pâtisserie Guillaume Flochon située dans le quartier de Vaise à Lyon puisque cette dernière a ouvert il y a 5 mois. Au même emplacement avant se tenait déjà une pâtisserie et pour la petite histoire depuis 150 ans, il parait que ce pas de porte a toujours été dédié aux becs sucrés.

Gâteaux individuels, gâteaux à partager, gâteaux de soirée, macarons, choux, tablettes de chocolat, perles de Vaise (la spécialité de la maison, des chocolats à la coque très fine), pâtisseries glacées, en entrant, l’endroit affole les papilles avant même d’avoir goûté quoique ce soit.

guillaume flochon 14

guillaume flochon 10

Derrière la vitrine principale, 10 pâtisseries en semaine (15 le weekend) alternent classiques et créations originales et varient selon la saison (la tarte aux marrons va disparaitre, la tarte aux fraises – dont les fraises proviennent d’un petit producteur du marché qui s’installe sur la place juste devant la boutique – a fait son apparition récemment).

guillaume flochon 8

guillaume flochon 5

guillaume flochon 3

Il parait qu’en matière d’éclairs il y a deux écoles : ceux qui préfèrent utiliser une douille unie et ceux qui préfèrent utiliser une douille cannelée. Notez la double couche de chocolat sur le dessus avec la fine feuille de chocolat noir sur le glaçage, ça m’a l’air ultra chocolaté et très gourmand !

guillaume flochon 6

guillaume flochon 4

guillaume flochon 7

guillaume flochon 2les mini pâtisseries pour les indécis ou ceux qui veulent goûter à tout : )

guillaume flochon 1

guillaume flochon 13

Pour réaliser tout ce travail, la pâtisserie Guillaume Flochon compte une équipe de 4 personnes (et deux apprentis) dont une personne spécialisée en chocolaterie (dont voici quelques sujets en chocolat créés pour Pâques)

guillaume flochon 11

guillaume flochon 12

 La dégustation des pâtisseries de Guillaume Flochon

Quand j’ai ouvert la boîte contenant les 3 pâtisseries que j’avais choisies et malgré le trajet (bon en général, je porte ça comme l’objet le plus fragile du monde), ces dernières n’avaient pas bougé d’un millimètre et étaient donc aussi impeccables qu’en boutique. L’astuce ? (peut-être fréquente mais en tous cas c’est la première fois que je vois ça, c’est tout bête mais cela évite la déception de retrouver la chantilly d’un des gâteaux sur un autre du à un glissement même minime) Mettre un bout de scotch sous chaque support de pâtisserie.

 Venons en au meilleur moment : la dégustation. J’ai choisi un dessert de saison avec cette fraicheur de saison qui est composée  d’un sablé linzer, d’une compotée figue, d’un crémeux framboise, d’un sabayon vanille et d’un biscuit rose.  C’est léger, fruité, c’est la pâtisserie que je choisirais après un plat un peu copieux.

guillaume flochon 20

guillaume flochon 19

 J’hésite toujours à choisir des pâtisseries au chocolat car j’ai souvent été déçue au niveau du goût (sans surprise, trop lourd ou roboratif) mais la tarte choc’orange m’avait tapé dans l’œil et j’étais curieuse de voir ce que donnait le mariage chocolat et orange dans une tarte.

Elle est composée d’un croustillant chocolat, d’un crémeux orange, d’un biscuit chocolat, d’un crémeux chocolat, de quartiers d’orange, de fines feuilles de chocolat, de billes craquantes et de streuzel chocolat. Vous le devinerez probablement en lisant ce déroulé mais niveau texture c’est exactement ce que j’aime : en bouche ça fond, ça croque, ça craque !

L’orange contrebalance bien le côté bien chocolaté et apporte du peps. Cette tarte est aussi belle que bonne.

guillaume flochon 15

guillaume flochon 16

guillaume flochon 22

Je ne sais pas si je vous ai dit combien j’aime les pâtisseries à la vanille, du coup quand j’ai vu dans la vitrine « passionnément vanille », il était impossible que je passe à côté.

Cet entremet est très différent de la tarte vanille de la pâtisserie Taffin (que j’adore) car il est composé d’un sabayon vanille, d’un biscuit noisette avec croustillant, d’un crémeux passion et d’une compotée mangue. Il associe donc la douceur de la vanille avec le côté acidulé du fruit de la passion et de la mangue. 

 Regardez à la découpe tout le travail qu’il y a dans cette pâtisserie. Ça se respecte et ça se déguste tout doucement d’autant plus qu’il est vraiment très très bon (si je devais dresser un classement parmi les 3 pâtisseries que j’ai choisies, je le mettrai en numéro 1).

guillaume flochon 17

guillaume flochon 18

guillaume flochon 21

J’ai également goûté un des BB’Choux de la boutique et j’en ai parlé sur Only Choux.

Le choix des pâtisseries créées par la pâtisserie Guillaume Flochon s’élargit le week-end avec une religieuse coco, citron vert, ananas, un Saint Honoré caramel & vanille et un millefeuille pistache framboise. Inutile de vous préciser que je vais très vite revenir dans cette « nouvelle » adresse gourmande.

♥ Adresse gourmande ♥

Guillaume Flochon
page Facebook Pâtisserie chocolaterie Flochon
26 bis rue Masaryck
69009 Lyon
(à 100m de la gare de Vaise)

 

Depuis je suis freelance, finie la cantine, finis les tupperware dans la cuisine collective avec les collègues qui ne savent pas parler d’autre chose que du boulot (vous aussi ça vous énerve? ) ou le sandwich avalé vite fait devant l’écran. Le midi, je suis chez moi et souvent (c’est mal, bouh), la pause est très vite expédiée. Néanmoins, de temps en temps, j’aime prendre l’air et déjeuner en bonne compagnie à l’extérieur, l’occasion de tester une des nombreuses adresses repérées ici et là.

Bien entendu, mon top 5 est une sélection très subjective, correspondant à mes goûts (pas une dingue de cuisine asiatique par exemple) et dressée suivant certains critères à savoir le prix (j’ai fixé un maximum de 18 euros par personne), le lieu (j’ai tenté de donner des adresses dans différents quartiers), avec à la carte des plats préparés sur place à partir de produits frais et avec des desserts maison (la notion de « maison » ne signifiant par pour moi transformer en cuisine un produit prêt à l’emploi acheté chez Métro). Enfin cette liste n’inclut pas des adresses dont j’ai déjà parlé sur le blog et pas les coffee shop/salons de thé.

deux filles en cuisine

Deux filles en cuisine

C’est la dernière adresse que j’ai testée pourtant elle est située sur les pentes de la Croix Rousse à 10 minutes de chez moi et j’en entendais parler, et uniquement en bien, depuis très longtemps. Finalement il a fallu que Séverine me suggère Deux filles en cuisine pour un déjeuner pour que j’y mette enfin un pied et tout de l’ambiance à l’assiette en passant par l’accueil m’a plu.

entree deux filles en cuisine

deux filles en cuisine dessert

[lire mon avis complet ]

Adresse : 32 rue des tables Claudiennes, 69004 Lyon
Prix : formule entrée, plat, dessert à 15 euros
Les petits plus : le sourire des propriétaires, l’ambiance bon enfant, la carte qui change selon le marché

Grum & Gram

Sans Yelp, je ne suis pas certaine que j’aurais un jour déjeuner à Grum & Gram car ce restaurant qui propose une cuisine de marché est situé dans une rue où je n’ai aucune raison de passer, pas du tout près de chez moi et avec aucun commerce ou boutique sympa autour. Pourtant il fait partie des adresses pour lesquelles on sait avant même de partir qu’on reviendra.

grum gram 2

gram grum

[lire mon avis complet]

Adresse : 264 rue Duguesclin, 69003 Lyon
Prix : Plat et dessert à 15 euros
Les petits plus : la bonne humeur de l’équipe, le décor original, le vin au verre qui donne envie d’acheter la bouteille

konditori 3

Konditori

A deux pas de Grum &  Gram, impossible de rater l’ouverture de Konditori version « resto » quand Guillemette (oui celle du salon de thé Chez Guillemette) fait partie de l’aventure. Même si ce n’est pas du tout dans mon quartier, j’y suis déjà allée deux fois et ce ne sera pas la dernière car je me suis régalée les deux fois.

konditori 4

konditori 7

konditori 8

konditori

[lire mon avis complet ]

Adresse : 85 rue Paul Bert, 69003 Lyon
Prix : formule plat (servi avec une salade de crudités bien fraiche et parfumée), dessert et verre de vin à 17 euros
Les petits plus : la salle lumineuse, la possibilité de venir aussi pour le goûter pour tester d’autres douceurs que celles proposées dans le menu, la Guillemette « touch » côté desserts

Jumble

Ici les plats servis ont un petit côté « comme chez maman », apportés dans un grand plat à partager avec celui ou celle qui vous accompagne (sauf si vous ne prenez pas la même chose bien entendu). Côté desserts, la panna cotta joue les déclinaisons comme les petits cakes et autres biscuits (oui j’y suis allée deux fois et ce n’était pas le même café gourmand). C’est simple mais bien fait et bon.

jumble

[Lire mon avis complet ]

Adresse : 88 rue Béchevelin, 69007 Lyon
Prix : plat et café gourmand 13 euros
Les petits plus : le décor de la salle du haut, le plat végétarien parmi les suggestions du jour, l’efficacité du service

shack 3

Shack

Shack c’est l’adresse la plus « confort food » de mon top 5 (ou la moins régime si vous préférez). L’endroit tout comme les plats sont très « instagrammables », c’est d’ailleurs comme cela que je l’ai découvert. Rien que pour l’odeur de barbecue en poussant la porte d’entrée, j’ai envie d’y retourner.

shack

shack 5

[Lire mon avis complet]

Adresse : 4 rue Terme, 69001 Lyon
Prix : entrée, plat (super copieux !) et dessert à 16 euros
Les petits plus : Le mobilier dans la salle du haut douillet et cosy, l’originalité des lieux et des plats à la carte (et dans le menu), les choix musicaux en fonds sonore

Edit de 12h38 : quelque soit l’adresse, je vous conseille de réserver : )

Et vous des bons rapports qualité prix à conseiller à l’heure du déjeuner ?

 

 

..et plus précisément avec Sébastien Bouillet qui, pour la Saint Valentin, a imaginé Toi+Moi que j’ai eu la chance de goûter en avant première. La nouvelle création du pâtissier est surmontée d’une silhouette en chocolat, homme ou femme, à vous de créer votre duo selon vos goûts.

saint valentin 1

Côté féminin, l’entremets qui me fait penser à une pomme d’amour est composé d’une mousse caramel au beurre salé au coeur pomme parfumé au yuzu (un mariage que j’avais beaucoup aimé dans un chou qui n’est malheureusement plus en boutique aujourd’hui) et d’un biscuit fondant et croustillant au gianduja.

saint valentin 2

Côté masculin, l’entremets est composé d’une mousse au chocolat noir Vietnam 70% et son crémeux bergamote avec un biscuit chocolat croustillant gianduja pétillant (et ça pétille vraiment !) .

Entre les deux, mon cœur penche pour le mariage caramel/pomme/yuzu.

(en vente à partir du 12 février)

bon réveil

Une idée cadeau 100% lyonnaise et vintage avec Bon Réveil (balade offerte)

Si vous me lisez régulièrement ou que vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez vu passer récemment le petit déjeuner très gourmand qui a été livré chez moi pour Bon Réveil. Le service est super souriant (oui ça fait tellement du bien !), les produits sont locaux et de très bonne qualité et on vous sert même le café.

Pour la Saint Valentin, Bon Réveil a imaginé une idée cadeau originale : la livraison d’un déjeuner brunch le samedi 13 et le dimanche 14 février suivie d’une balade en 2CV Charleston dans les plus belles rues de Lyon au départ de la place Bellecour.

Lors de votre commande (1er commande), précisez « chocoladdict » et la balade vous sera offerte quelque soit la formule de petit déjeuner que vous choisissez.

Edit : une autre idée gourmande pour la Saint Valentin sur le blog Only Choux

Est ce ma faute si lors du déjeuner auquel j’ai été invitée en Octobre dernier pour découvrir la truite des Fjords, les tapas ont été préparées par le chef Norvégien Mathias Spieler Bugge et qu’il avait un accent charmant quand il parfait français ? ..d’où le titre de ce billet : )

Gaëtan Gentil, chef du restaurant Le PRaiRial (situé rue Chavanne à Lyon et qui nous accueillait), avait également imaginé deux plats autour de la truite des Fjords. J’ai eu ainsi un aperçu des manières dont ce poisson, du fait de sa chair délicate et ferme, peut se travailler : en préparations crues ou tartares (je ne mange pas de sushis mais là -est ce l’accent norgévien ?- j’ai trouvé ces tapas excellentes), marinée ou cuite (ce qui m’a le moins plu).

Autres avantages de la truite des Fjords, elle a peu d’arêtes et elle est riche en oméga-3, en vitamines A et D. Son élevage dure entre 2 et 3 ans pour respecter son cycle naturel. Elle est alimentée selon ses besoins naturels en granulés composés essentiellement de matières premières séchées à base d’anchois, merlan bleu, hareng, lançon et capelan, d’huiles de poisson et d’huiles végétales.

truite

truite 4

truite 3

truite 2

Sur le papier, le dessert de Gaëtan Gentil intitulé « poires, topinambours & thym citron » me laissait plutôt dubitative. Il s’est avéré fruité et léger associant le croquant des bâtonnets de meringue, l’onctuosité de la glace et le fondant des poires.

truite 6

J’ai attendu le mois de janvier pour partager ce déjeuner sur le blog parce qu’à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 24 janvier, la truite des Fjords s’invite à la carte de restaurants français dans 5 grandes villes françaises (Paris, Lille, Bordeaux, Nice et Lyon).

A Lyon, les restaurants PRaiRial, Fonds Rose, le Moment, M Restaurant et Restaurant Fabrice Moya participent à ce tour de France de la Truite de Fjords, autant d’occasions de découvrir ce poisson encore relativement méconnu en France.

Vous pouvez trouver la liste des autres restaurants participants à cette opération dans les autres villes ici.

Merci à Norge et à l’agence RPCA pour cette invitation.

Début Novembre, j’ai été invitée avec d’autres blogueurs à découvrir l’exposition Lyon Renaissance dans le cadre d’une visite guidée. Je ne vais pas vous raconter l’exposition en détails parce qu’elle est très dense et que même si j’ai pris quelques notes, celles-ci restent parcellaires mais j’espère vous donner envie de traverser le beau jardin du Musée des Beaux Arts pour aller voir cette exposition.

La guide qui nous a accueilli a annoncé en préambule qu’il n’est pas facile de rendre compte de la richesse de la production artistique au 16ème siècle à Lyon car il n’en reste rien (principale cause : les guerres de religion). Pourtant cette exposition qui est la première consacrée à la Renaissance lyonnaise réunit plus de 300 objets (tableaux, médailles, majolique, mobilier, manuscrits…).

Lyon cela ressemblait à quoi à la Renaissance ?

Le point de départ de l’exposition est un plan scénographique de la ville à la Renaissance. Lyon est alors une ville moyenne de 50-60 000 habitants. Si la représentation est un peu idéalisée (on y voit essentiellement des gens qui s’amusent et dansent), on retrouve par exemple les murailles qui sont aujourd’hui le Boulevard de la Croix Rousse.

L’âge d’or du 16ème siècle à Lyon débute avec l’arrivée en masse des italiens (dont les Médicis) suite à l’autorisation de faire des foires et du commerce, 4 fois dans l’année.

expo renaissance 2 Le sac de Lyon par les Calvinites, une représentation assez éloignée de la réalité

Sans vouloir fanfaronner, il faut bien constater qu’en ce qui concerne l’imprimerie, Lyon a une coudée d’avance. Le premier livre imprimé l’est à Lyon en 1473 ainsi que le premier livre illustré et le premier livre en français. De très grands graveurs habitent également la ville à l’époque.

L’exposition montre également une partie d’un ensemble exceptionnel de 1000 dessins d’oiseaux qui n’avaient jamais été représentés avec autant de naturalisme (il faudra ensuite attendre le 18ème siècle), des instruments étudiant le ciel (par Jean Naze, ça ne s’invente pas !), des almanachs qui prédisent l’avenir et s’arrachent à l’époque comme des petits pains.

expo renaissance 4ces oiseaux ont été peints à l’aquarelle par différents artistes
dont Pierre Eskrich qui a résidé entre Lyon et Genève

expo renaissance 5

Portraits et majolique

En dehors du fait d’en savoir plus sur la production artistique lyonnaise à la Renaissance, j’ai été particulièrement intéressée par la salle consacrée aux portraits, seule image que l’on donne de soi à l’époque (pas de selfie multipliable à l’infini) si on en a les moyens (les nobles et les familles royales).

lyon expo

Dans cette salle, on peut voir Corneille de Lyon, l’homme au béret noir tenant une paire de gants, chef d’œuvre qui a rejoint les collections du musée grâce, en partie, aux dons du public.

Le second étage de l’exposition est consacrée aux influences étrangères sur la production lyonnaise dont l’influence italienne qui s’illustre dans la majolique. Ce nom générique désigne des faïences italiennes de l’époque de la Renaissance dont quelques exemples sont exposés.

expo renaissance 10

expo renaissance 7

C’est bien entendu une toute petite partie de ce que montre l’exposition Lyon Renaissance qui se termine par un plan de Lyon aujourd’hui en y situant les objets exposés.

expo renaissance 9

Le Musée des Beaux Arts de Lyon est un musée particulièrement dynamique et pas seulement sur les réseaux sociaux (même si que ce soit sur Twitter, Facebook ou Instagram, ils ont su prendre le train en marche et de manière pertinente). Beaucoup d’animations sont proposées autour de cette exposition : des rendez vous avec un maitre verrier, un ornithologue, un historien de la ville pour approfondir certaines pièces de l’exposition; des lectures d’œuvre, des ateliers pour les enfants pendant les vacances scolaires; des animations hors les murs en partenariat avec le musée Gadagne, le musée de l’imprimerie ou la bibliothèque municipale de Lyon.

Je suis convaincue que sans la visite guidée, je serais passée à côté de nombreux objets sans y porter attention, je ne pourrais donc que vous conseiller de vous inscrire à une des visites guidées (les lundis à 12h15; les jeudis à 16h; les samedis à 10h15). Vous pouvez également suivre le parcours avec un audioguide présent à l’accueil.

A noter : le Musée propose des visites du bout des doigt le samedi 28 novembre à 10h et 15h pour les personnes malvoyantes (une visite, à une date passée, était aussi prévue en langue des signes françaises).

Enfin si vous faites la visite en famille, un livret a été conçu pour les enfants.

Lyon Renaissance, Arts et Humanisme
Musée des Beaux Arts de Lyon
jusqu’au 25 janvier 2016

 

Pin It