C'est un beau roman

Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse

Thème mille fois traité mais inépuisable, l’amour est au cœur de l’œuvre de Mathias Malzieu. Coeur à réparer dans La mécanique du coeur (que j’ai découvert en film et pas en livre), coeur qui se serre et qui pleure dans le très beau Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi, coeur qui pourrait s’arrêter dans Journal d’un vampire en pyjama, coeur qui se remet à battre dans Une Sirène à Paris. L’amour -de la rencontre avec sa fée qui enlève ses ailes avant d’aller se coucher à la vie commune – prend dans Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse la forme d’un recueil de poèmes, tour à tour sensuel, visuel, amoureux. 

le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse
crédit photo : éditions L’Iconoclaste


Encore une fois sous la plume de Mathias Malzieu, tout est plus enchanté, magique, poétique que dans la vraie vie.

J’ai retrouvé dans Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse la musicalité de Mathias Malzieu, son inventivité mêlée à celle de sa « plus-que-muse », Daria Nelson, artiste plasticienne et photographe née en Ukraine.

Ce petit livre est comme un bonbon acidulé et doux, réconfortant et surprenant qu’on essaie de déguster tout doucement pour qu’il ne se fonde pas trop vite. 

Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse, Mathias Malzieu & Daria Nelson, L’Iconoclaste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It