Tag

roman

Browsing

Ces derniers temps, vous aurez peut être remarqué (ou pas)) que le rythme de mon blog a fortement ralenti et que je n’ai plus le temps de partager grand chose. J’aime toujours autant écrire (et cela me manque énormément car dans ma nouvelle situation professionnelle je n’écris quasiment plus) mais le soir après le métro-boulot-tâches ménagères, je n’ai qu’une envie : bouquiner ou regarder une fiction (et je ne suis pas du tout motivée à me remettre derrière un écran…

Gaëlle Josse m’a attrapé par la manche dès le premier chapitre de Ce matin-là et m’a entraîné dans son histoire en quelques phrases. 2 minutes avant j’étais dans mon lit, un dimanche soir essayant de ne pas penser au lundi matin et à la reprise du travail. Et puis en quelques secondes, la chambre s’est effacée, j’étais rentrée dans le livre, j’avais glissé dans un autre univers. Je venais de faire la connaissance de Clara et je n’avais qu’une hâte…

C’est devenu un rituel de fin d’année : reprendre mois par mois mes lectures et tenter d’en extraire la substantifique moelle ou plutôt les livres qui m’ont vraiment marqué. 2020, l’année des pannes de lecture ? L’année 2020 a eu pour conséquence chez certaines personnes, parait-il, des pannes de lecture plus ou moins longues, l’esprit étant peut-être trop occupé, préoccupé par la crise sanitaire et ses répercutions sur notre quotidien. J’ai eu, au moment du premier confinement, le vague sentiment…

J’ai abordé l’univers de David Grossman à l’envers, si tenté qu’il y ait un envers et un endroit. Le premier livre de sa main que j’ai lu ce n’est pas un roman mais une série d’interventions, discours, tribunes parus chez Point et intitulée « Dans la maison de la liberté ». Lui qui a perdu un fils lors du conflit israélo-palestinien, n’a de cesse de défendre la paix et je n’ai pas pu m’empêcher de penser au très beau livre Apeirogon (le…

Est ce que vous êtes déjà imaginé interdit de cinéma, de bus, de bar, obligé de demander la permission à votre employeur avant de le quitter à cause de la couleur de votre peau ? Cette ségrégation inscrite dans les lois de Jim Crown, Eldwood Curtis (personnage principal de Nickel Boys ), la vit tous les jours en Floride au début des années 60. Mais cet adolescent aime les livres, il écoute les discours de Martin Luther King et il est…

Le nouveau roman d’Elena Ferrante, La vie mensongère des adultes, commence comme un effondrement dans la vie de Giovanna, 12 ans. Ou comme une éruption peut être : L’action se situe à Naples et les quelques mots -« Elle est laide » prononcés à voix basse par son père, à propos d’elle, ne la paralysent pas mais la poussent au contraire à sortir du cadre de son milieu bourgeois. La vie mensongère des adultes marque la fin de l’innocence, la fin d’un monde en…

Pin It