Tag

roman

Browsing

C’est devenu un rituel de fin d’année : reprendre mois par mois mes lectures et tenter d’en extraire la substantifique moelle ou plutôt les livres qui m’ont vraiment marqué. 2020, l’année des pannes de lecture ? L’année 2020 a eu pour conséquence chez certaines personnes, parait-il, des pannes de lecture plus ou moins longues, l’esprit étant peut-être trop occupé, préoccupé par la crise sanitaire et ses répercutions sur notre quotidien. J’ai eu, au moment du premier confinement, le vague sentiment…

J’ai abordé l’univers de David Grossman à l’envers, si tenté qu’il y ait un envers et un endroit. Le premier livre de sa main que j’ai lu ce n’est pas un roman mais une série d’interventions, discours, tribunes parus chez Point et intitulée « Dans la maison de la liberté ». Lui qui a perdu un fils lors du conflit israélo-palestinien, n’a de cesse de défendre la paix et je n’ai pas pu m’empêcher de penser au très beau livre Apeirogon (le…

Est ce que vous êtes déjà imaginé interdit de cinéma, de bus, de bar, obligé de demander la permission à votre employeur avant de le quitter à cause de la couleur de votre peau ? Cette ségrégation inscrite dans les lois de Jim Crown, Eldwood Curtis (personnage principal de Nickel Boys ), la vit tous les jours en Floride au début des années 60. Mais cet adolescent aime les livres, il écoute les discours de Martin Luther King et il est…

Le nouveau roman d’Elena Ferrante, La vie mensongère des adultes, commence comme un effondrement dans la vie de Giovanna, 12 ans. Ou comme une éruption peut être : L’action se situe à Naples et les quelques mots -« Elle est laide » prononcés à voix basse par son père, à propos d’elle, ne la paralysent pas mais la poussent au contraire à sortir du cadre de son milieu bourgeois. La vie mensongère des adultes marque la fin de l’innocence, la fin d’un monde en…

C’est l’été et comme chaque année, je me suis penchée sur mes dernières lectures pour en piocher quelques unes parfaites pour les vacances. Pas de feel good book dans cette sélection (ce n’est pas mon truc) mais j’ai évité les livres trop sombres (ce que je lis principalement)). Mon critère pour la sélection ? Des poches plus faciles à glisser dans ses bagages surtout lorsqu’on voyage en train et qu’on ne veut pas trop se charger, plus accessibles aussi niveau…

Voici un roman, Les femmes de écrit par Caterina Bonvicini dont je ne savais pas grand chose (pour ne pas dire rien) mais que j’ai eu envie de lire juste parce qu’il se passait en Italie. Toutes les femmes de Vittorio (son ex-femme, sa femme actuelle, ses deux filles, sa soeur, sa mère et son amante) se retrouvent autour de la même table pour le réveillon de Noël et l’attendent. Mais alors que la soirée file, un sms arrive les…

Pin It