Le week-end dernier, nous avons profité des journées du patrimoine pour revenir à Auvers-sur-Oise. Ma première fois avec ce lieu était un rendez vous raté car c’était hors saison et tout était fermé. Cette fois nous avons pu visiter pas mal de choses avec très peu de monde (à cause du contexte mon premier article paru en 2014 avec de nouvelles photos et de nouvelles infos. 

Comme la première fois, nous avons suivi le parcours à travers le village avec pas mal de haltes concrétisées par une reproduction d’un des tableaux de Van Gogh, tableau installé juste devant l’endroit qui a servi de modèle (maison, église, champ,…).

auvers sur oise
auvers sur oise 3

La lumière et les paysages d’Auvers sur Oise ont du particulièrement inspiré Van Gogh car en à peine 70 jours, il y peint 78 tableaux en 1890 dont Champ de blé aux corbeaux, le portrait du Docteur Gachet .

Le 27 juillet 1890, il se rend dans un champ et se tire une balle dans l’abdomen. Après deux jours d’agonie à l’auberge Ravoux, il décède.

Vincent et son frère Théo (mort 6 mois après au Pays Bas) sont enterrés côte à côte depuis 1914. C’est la femme de Théo, Johanna qui a fait transférer sa dépouille à Auvers sur Oise

auvers sur oise 6
auvers sur oise 9
auvers sur oise 10
auvers sur oise 11

Par rapport à notre première fois à Auvers sur Oise, nous avons découvert le musée Daubigny et l’exposition en cours Lumières et couleurs de la vallée de l’Oise.


Il était aussi possible de visiter la maison-atelier de Daubigny mais nous nous sommes contentés de flâner dans le jardin.

auvers sur oise 13

Le château d’Auvers sur Oise était le lieu le plus fréquenté et devant la file d’attente, nous nous sommes contentés de rester à l’extérieur.

auvers sur oise 15
auvers sur oise 17
auvers sur oise 20
auvers sur oise 21
auvers sur oise 24
auvers sur oise 25
auvers sur oise 27
auvers sur oise 28
auvers sur oise 30

Nous avons ensuite marché jusqu’à la maison du docteur Gachet qui est un peu plus excentré mais dans un environnement toujours aussi agréable entre petites maisons, chats qui n’ont pas envie d’être dérangés et boîtes aux lettres parfois décorés comme des clins d’oeil à Van Gogh.

Le docteur Gachet est chargé par Théo de prendre soin de Vincent Van Gogh. Celui ci viendra dans cette maison en 1890 et réalisera dans le jardin et la maison cinq toiles et son unique eau forte.

La maison est curieuse car tout en hauteur. Seule une pièce où sont exposées les oeuvres du docteur Gachet est accessible à la visite mais on peut voir aussi en entrant la cuisine.

Nous avons terminé notre balade dans Auvers-sur-Oise par les Ateliers Boggio. Je ne connaissais pas ce peintre mais j’avais vu les jardins de ce lieu et cela m’avait donné envie de le découvrir, même si lui aussi est un peu à l’écart du parcours.

Dans ces ateliers plein de charme ouverts quelques week-end dans l’année, en dehors même des journées du patrimoine, le visiteur découvre deux artistes. Emile Boggio a passé ses 10 dernières années à Auvers sur Oise et y a peint plus de 400 tableaux. Au cours de sa vie, il a croisé Renoir, Pissarro, Monet.

Son atelier est resté quasiment tel quel avec sa dernière toile toujours sur son chevalet, sa blouse et son chapeau sont suspendus près de la porte. Quand nous sommes rentrés dans la chambre, un chat dormait sur le lit, le soleil inondait une partie des lieux, c’était comme un tableau vivant.

Le lieu est aussi une passerelle entre Impressionnisme et art contemporain car Xavier Boggio, peintre et sculpteur, y a installé son atelier. Nous avons pu aussi échanger avec lui sur sa série actuelle « les gens » et son défi de créer milles sculptures différentes autour de ce thème.

Incontestablement quand on pénètre dans une maison d’artiste ou une maison d’écrivain, il flotte dans l’air une ambiance et une magie particulières.

Je ne vous ai parlé du bouquiniste pour le moins singulier installé juste à côté de la gare d’Auvers sur Oise. Ce sera pour une autre fois mais c’est une raison supplémentaire de vous arrêter dans ce village beaucoup moins connu que Giverny mais pourtant plein de charme.

23 Comments

  1. Giverny, ça fait plusieurs années que je veux absolument y aller, il faut choisir le bon moment de l’année où les jardins sont luxuriants et… je crois que j’ai peur d’être déçue, tout comme tu as pu l’être par Auvers sur Oise ! Je n’y suis jamais allée, mais tes photos sont absolument ma-gni-fiques !!!
  2. C’est fou l’idée que l’on peut se faire d’un lieu parfois… j’ai vécu ça la première fois avec St Malo. Depuis, j’adore cette ville, mais vu tout ce que l’on m’avait dit, j’avais été extrêmement déçue….
  3. Oui mais avec ce que tu nous montres eh bien on a vraiment envie d’y aller tu vois ! 🙂 Première sortie scolaire… ouhhh je ne sais plus mais j’étais petite, on nous a transportés en bus sur un site archéologique pas trop loin de là où j’habitais… les fouilles commençaient à l’époque je ne te dis pas, je me suis bien demandée pourquoi on nous montrait ces trois (bon j’exagère peut-être vu mon âge ;)) carrés de mosaïque bleue ^^ Depuis j’y suis revenue et même il n’y a pas si longtemps avec Marithé ! Bisous bisous.
    • tant mieux alors )
      ah oui les sites archéologiques quand on est très jeune c’est pas forcément évident ou alors il faut que la visite soit accompagnée de récits de légendes, d’histoires un peu vivantes
  4. Je suis allée une fois à Auvers, sur les traces de Vincent aussi… Je crois aussi que j’avais « sur-investi » ce lieu et j’ai été déçue.. Je n’y étais pas un lundi mais un dimanche, il faisait beau mais il y avait aussi énormément de monde, partout.. J’ai presque eu l’impression d’être dans un « parc d’attraction Vincent Van Gogh »…
    • là c’était totalement l’inverse, personne, pas un chat mais je n’ai pas eu de coup de coeur pour autant )
  5. Je connais bien ce coin la, pas très très loin de chez moi, et j’y vais souvent quand je bosse dans le coin.par contre c’est assez désert, ne pas s’attendre à un village anime…
    Par contre Giverny, beaucoup plus près de chez moi est fantastique, surtout au printemps avec la végétation!
  6. N’y va pas un mardi non plus… C’est fermé !

    Plus sérieusement, oui, le printemps, pour Giverny, c’est idéal.
    Quant à Auvers, je ne peux me prononcer, je ne saurais pas être objective : c’est l’endroit où j’ai toujours aimé aller me ressourcer quand je vivais dans le 9-5. Il est clair que, si tu y viens quand la météo est moyenne, ou alors un jour de grand désert comme ça a été le cas pour toi, ça peut changer la perception que tu en as, ça mériterait peut-être que tu fasses une deuxième tentative, non…? 😉

    Si tu veux, je te servirai de guide !!!

    Des bises.

    *

    • 🙂
      oui tu as raison il faut laisser une seconde chance mais j’ai quand même l’impression d’avoir déjà fait le tour )
      mais je serais ravie que tu me serves de guide dans ton coin !
      bises
  7. Malgré tout, tu m’as donné envie d’aller traîner mes guêtres un week-end à Auvers-sur-oise. Giverny est très chouette. j’ai beaucoup aimé me balader dans les jardins de Monet.
  8. Je suis un fan de Van Gogh! Je m’émerveille devant chacune de ses toiles! J’ai eu la chance de le voir à Paris et à New York, et je projette de le voir à Amsterdam!
    Du coup, je suis un peu échaudé par ton petit texte bien que les photos laissent à penser que c’est tout mignon comme endroit!
    En tout cas, j’ai bien compris, faut pas y aller un lundi!
  9. Pingback: la caverne aux livres : la librairie pas comme les autres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It