Tag

été

Browsing

Bon d’accord d’accord j’étais au bord de la mer méditerranée mais ce n’est tout de même pas ma faute si Richard Cocciante préfère la Bulgarie aux bouches du Rhône. Il se peut qu’en plus je déçoive au passage quelques lecteurs écolos croyant lire un billet vindicatif sur les mers polluées et les plages mazoutées. Le pitch de mes vacances est nettement différent de celui du chanteur. Point d’amour estival contrarié mais des premières fois : premières vacances avec deux enfants…

Dernières vacances à Carro, notre hôte familial depuis quelques étés plie ses bagages pour une nouvelle destination de vie (chouette un nouvel endroit à découvrir)…dernière occasion d’aller flâner dans le petit port si charmant et d’acheter, au retour des bateaux (pas avant 9h30, inutile de se lever aux aurores), du poisson juste pêché au marché essentiellement fréquenté par les gens du coin : le comité d’accueil Hisse et haut matelotoù est ce que j’ai bien pu mettre mes clefs de…

Qui me jettera la première à la tête sa serviette de plage? Pas toi la fille complexée qui a usé et abusé de l’usage de la serviette, s’enroulant dedans pour le trajet vestiaire-gradins de la piscine municipale ou voiture-coin de sable ….le but étant de cacher 1) des jambes trop blanches 2) de la cellulite 3) des kilos en trop (réels ou pas). L’opération consistant à rejoindre le bassin ou le bord de mer s’avère plus délicat…impossible d’abandonner sa serviette…

Traumatisé par des années de discours maternelle consistant à le persuader, enfant, que s’il mangeait trop de cerises puis qu’il buvait de l’eau, son ventre allait gonfler gonfler jusqu’à éclatement, l’homme est toujours très prudent même lorsque je ramène des burlats sucrées et délicieuses du marché. Me voilà dans l’obligation de préparer un clafoutis ! Qu’est-ce qu’il te faut? 750 g de cerises, 2 œufs, 150g de sucre, 50g de farine, 50g de poudre d’amande, 2dl de lait, 2 sachets…

Les règles déontologiques de ce blog m’interdisant de montrer mes pieds, Virginie B, les panards ci-dessous ne m’appartiennent pas…. Cet été, vais-je céder aux sabots cloutés ? : sur des jambes longues et fines c’est joli…sur moi j’ai quelques doutes J’ai lu que c’était le retour de l’espadrille : mais là tous les arguments marketing n’arriveront pas à me faire oublier qu’en espadrille, tu pues des pieds A moins d’avoir la folie des grandeurs façon équipe de France et de…

Ah les godiveaux et les merguez dans du pain frais, ah l’odeur des grillades dans les jardins, ah les assiettes de melon en entrée et les guêpes qui rappliquent aussitôt, ah les mères qui hurlent d’effroi dès que leur progéniture s’approche à moins de 5 mètres de l’appareil de cuisson, ah les hommes courbés en deux pour souffler sur des flammes récalcitrantes, ah les chieuses qui veulent leur viande bien bien cuite (j’en suis), ah la rage de celui ou…

Pin It