Tag

tea time

Browsing

 Certains rêvent de jolis sacs, de belles bagues, d’objets qu’ils/elles garderont toute leur vie …je préfère les souvenirs, les moments qui resteront gravés, ces jolies choses auxquelles je repenserai plus tard avec une certaine nostalgie. Sans y croire, lorsqu’on m’a demandé ce qui me plairait vraiment pour mon anniversaire, j’ai glissé l’idée d’un goûter au Plaza Athénée. Les pâtisseries de Christophe Michalak étaient sur ma to-taste list depuis longtemps et l’idée d’un tea time dans un endroit mythique me faisait rêver aussi fin février  dernier le rêve est devenu réalité. J’étais déjà passée devant ce palace (sans penser qu’un jour j’y rentrerai) pour aller voir une pièce de théâtre au studio des Champs Élysées à deux pas de là. Cette fois j’ai poussé les portes tambours de l’entrée et traversé le grand hall sans trop m’attarder. Plaza extérieurplaza athénée 29Plaza balade

Pour tout avouer, je n’étais pas particulièrement à l’aise au départ, le côté palace et sa clientèle élégante et guindée m’effrayaient un peu …et puis je me suis dit que ce serait vraiment dommage de ne pas profiter à fond de cet instant par « complexe social », que je vivais une expérience unique et exceptionnelle alors autant me laisser porter et vivre le moment à 100%. J’ai même pris (le plus discrètement possible) quelques photos de la Galerie baignée d’une lumière très douce, admirant depuis ma table la vue sur la cour intérieure qui était en train d’être décorée pour un prochain événement je suppose.

Paris février 2015 020Plaza athénée 5Mon cadeau correspondait au goûter servi avec une boisson chaude, ce qui me semblait, avant même de voir arriver les réjouissances, parfait car j’aurais été bien embêtée s’il avait fallu choisir une pâtisserie parmi la carte (le choix des desserts est toujours un casse tête et un déchirement pour le bec sucré que je suis). J’ai opté pour un thé mélange spécial Plaza (figue, raisin et coing) servi avec du chocolat de la Manufacture Ducasse (j’ai à peine goûté, je voulais garder mon palais intact pour les pâtisseries et douceurs à suivre).

Plaza athénée 3Plaza 2J’ai vu passé un chariot de desserts (avec des tranches de cake fort appétissantes ) proposé aux clients qui finissaient de déjeuner (je suis venue assez tôt dans l’après-midi) et je ne m’attendais pas du tout à voir arriver pour ce tea time (dit à la française car ne proposant que du sucré) un serviteur sur trois étages aussi copieux. Là j’ai du m’extasier au moins dix fois sur ce qu’on venait de poser sur la table et j’ai mis un bon moment avant de me décider à me servir.

Plaza Athénée 8plaza athénée 12plaza athénée 13Plaza Athénée 10Plaza Athénée 11J’ai commencé par ce qui était pour moi le plus régressif : la brioche toastée accompagnée de pâte à tartiner et de bananes citronnées (la brioche était légèrement chaude, un bonheur !). Je crois que c’est ce qu’a préféré l’homme (qui avait absolument voulu déjeuner le midi et qui l’a regretté à la minute où il a vu arriver le goûter…heureusement que cela avait été léger).

Plaza athénée 14Parmi les cinq mignardises, voici le macaron coco-yuzu avec une crème onctueuse et le croquant du macaron, un jeu de textures que l’on retrouve dans les créations de Christophe Michalak et de son adjoint Jean-Marie Hiblot.

Plaza athénée gouterJe vous laisse admirer la beauté de ce millefeuille vanille en version mini, les grains de vanille dans la crème et la pâte feuilletée croustillante…très très bon.

Plaza Athénée 17

Même légèreté avec le merveilleux ananas et chantilly Fjord

plaza athénée 23

Histoire de varier les plaisirs, je suis allée voir ensuite du côté des verrines (qui ne sont pas des mini-verrines, impossible pour ma part de déguster les 3 en totalité). Ma préférée a été le tiramisu au marron, pas une seconde trop sucrée, divin avec le crumble chocolaté sur le dessus, très aérien à l’intérieur…hum un grand moment !

plaza athénée 22

Retour au royaume des mignardises avec cette tartelette  pamplemousse et ce chou si chou au caramel au beurre salé très réussi aussi.

plaza athénée gouter 2plaza athénée 25Plaza athénée 26

La verrine crème brûlée vanille-fève tonka est peut-être ce qui m’a le moins emballée car plus classique même si cela restait très bon. J’ai gardé la mousse au chocolat pour la fin (chocoladdict for ever). Là encore Christophe Michalak s’amuse avec les différentes textures tout en soignant avec précision la présentation pour le plus grand bonheur des gourmands.

Vous êtes peut-être en train de penser « mais comment a-t-elle pu manger tout ça ?« . Sachez qu’à mon grand regret je n’avais plus de place pour les trois croc-croc (riz soufflé, noix de coco, chocolat au lait) qu’on voit sur les premières photos à côté des verrines et que je n’ai pas tout fini. Quoiqu’il en soit et malgré le fait que ce goûter soit très gourmand, tout est très équilibré et on ne se sort pas de ce goûter « saturé en sucre ».

plaza athénée 27Lors de ce goûter au Plaza Athénée  by Michalak, j’en ai pris plein les yeux et plein les papilles et je remercie mille fois la personne qui m’a permis de vivre ce rêve !

Pour rester dans la magie du moment, j’ai pris la direction de la place de la Concorde à pied en suivant les bords de la Seine avec comme décor d’un côté la Tour Eiffel et de l’autre le pont Alexandre III. Le ciel est étrangement changeant d’une photo à l’autre, je n’ai absolument rien « photoshopé », c’est à l’image de la météo ce jour là, alternance rapide de ciel gris et menaçant (avec quelques petites averses, toujours à des moments où j’étais à l’abri) et d’éclaircies.

Plaza balade 2Plaza balade 4plaza athénée 6

J’ai vécu un certain nombre d’années à Paris mais je me baladais assez rarement dans ce coin, c’est avec des yeux de touristes que j’ai admiré l’architecture du Pont Alexandre III, ses sculptures entièrement dorées  et sa construction sans appui intermédiaire. Et pour le côté romanesque, un couple d’amoureux se serrait l’un contre l’autre au moment même où je mettais les pieds sur le pont…il manquait plus que de la musique jazz et on se serait cru dans un film de Woody Allen : )

Plaza balade 3plaza balade 7plaza balade 8plaza balade 9plaza balade 10plaza balade 11plaza balade 12plaza balade 13plaza balade 14

Je crois savoir ce que je vais mettre sur la liste de mon prochain anniversaire : )

♥ Adresse gourmande ♥

goûter au Plaza Athénée
La Galerie
Plaza Athénée
25 avenue de Montaigne
75008 Paris

C’est l’histoire d’un petit garçon qui était malade et qui demandait à sa maman, d’une voix qui pourrait laisser croire qu’il vit ses dernières heures, un gâteau aux pommes. C’est l’histoire d’un petit garçon qui ne toucha même pas du bout des lèvres, le gâteau en question parce qu’il n’avait finalement pas faim (et qui au passage me légua sa fièvre et ses maux de gorge). Faites des gosses qu’ils disaient. Tant pis cela m’a donné l’occasion de tester une nouvelle recette de cake fondant pommes cannelle trouvé sur le site Hervé Cuisine.

Ingrédients pour un cake fondant pommes cannelle

3 œufs
150g beurre fondu
100g de sucre
80g de sucre roux
cannelle en poudre
sel
250g de farine
1/2 sachet de levure
4 petites pommes

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Battez les œufs et le sucre blanc jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux. Dans un petit saladier, préparez le mélange à base de cannelle avec 80g de sucre roux, une cuillère à soupe de cannelle, 4 cuillères à soupe de beurre fondu. Mettez ce mélange de côté.

Ajoutez à votre préparation œufs et sucre, la farine et la levure puis le beurre fondu restant et le sel. Vous devez obtenir une pâte bien homogène.

Épluchez les pommes, coupez les en quartiers puis en fines lamelles. Dans un moule à cake beurré et fariné, versez un fond de pâte puis disposez par dessus des lamelles de pommes bien serrées avant de couvrir du mélange à base de cannelle. Recouvrir de pâte, de lamelles de pommes à nouveau et finissez avec votre mélange à la cannelle.

Mettez dans four préchauffé à 180° pendant 40 à 45 minutes environ (la pointe de votre couteau doit ressortir sèche).

cake fondant pommes cannelle

cake fondant pommes cannelle

Verdict ? D’abord l’odeur de la cannelle embaume la cuisine. Au niveau de la texture, c’est fondant avec un brin de croustillant apporté par le mélange sucre/cannelle. Ce cake fondant pommes cannelle est parfait avec un thé ou le lendemain au petit déjeuner.

Vous aurez remarqué si vous lisez ce blog de temps en temps ou régulièrement que j’ai la manie de mettre du chocolat un peu partout, il n’y avait aucune raison pour que les scones, ces délicieux biscuits pour accompagner le thé qu’on déguste en Grande Bretagne avec de la clotted cream (disponible à Lyon à l’Epicerie anglaise) et de la confiture de fruits rouges par exemple, échappent à la règle. Voilà comment est née l’idée des scones poires chocolat, un dimanche après-midi particulièrement gris.

Ingrédients

250g de farine
15 cl de lait ribot
2 cs de sucre
1 paquet de levure chimique
50g de beurre demi-sel
Une poignée de pépites de chocolat
Une poire coupée en petits dés

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Tamisez la levure et la farine ensemble puis mélangez les deux avec le sucre. Coupez le beurre en morceaux et incorporez le du bout des doigts à la farine comme pour une pâte sablée. Versez le lait ribot et incorporez rapidement. Ajoutez les dés de poire et les pépites de chocolat. Surtout ne malaxez pas trop la pâte si vous voulez que vos scones gonflent. Une fois que vous avez une pâte homogène, farinez un plan de travail et étalez la sur une épaisseur de 3 cm environ (surtout pas trop fin). Avec un emporte-pièce, découpez des cercles et déposez les sur une feuille de papier cuisson. Badigonnez les scones d’un mélange oeuf battu+ lait à l’aide d’un pinceau. Mettez au four 12 à 15 min à 210°. Dégustez les encore tièdes, ils sont vraiment meilleurs ainsi et n’hésitez pas à le faire réchauffer au four quelques minutes pour le petit déjeuner le lendemain matin.

scones poires 3

scones poires chocolat 2

Verdict ? Cela a été l’occasion de goûter un des nouveaux thés signés Palais des thé à la cannelle de la gamme Plaisirs purs, parfait avec tous les biscuits et sablés de fin d’année. Ne l’infusez pas trop car le parfum est bien présent. Sur la première photo, j’ai garni un scone de chantilly mais en vérité ces scones se suffisent à eux mêmes, il n’y a vraiment rien besoin d’ajouter dessus et à l’intérieur. Ils sont bien moelleux et la présence des dés de poire et des pétites de chocolat est un vrai plus.

(Anne Laure T , je te sers un thé pour ton mercredi gourmand ? )

J’ai déjà goûté le meilleur carrot cake du monde, alors j’ai longtemps pensé qu’il était vain de tenter ma propre version. J’aurais bien aimé soudoyer la principale intéressée mais visiblement elle a effectué de multiples essais, réajustements pour arriver à cette perfection.  Finalement l’envie de cette spécialité outre-manche a été plus forte que ma fierté et je me suis lancée après avoir consulté de multiples versions. J’ai fini par me décider pour la recette de carrot cake Guillemette qui a l’avantage d’être plus légère que d’autres (pas d’huile, et un glaçage plutôt light). Je n’ai pas recouvert le gâteau de pâte d’amande par contre comme dans Desserts des Jours Heureux (s’il y a un concours de la personne qui a le plus cité ce livre, je crois que j’ai une chance non négligeable de le remporter), je me suis contentée d’un topping pour le visuel et parce que cela apporte une touche craquante.

Les ingrédients pour un carrot cake

4 oeufs
180g de sucre roux
120g de farine
1/2 sachet de levure chimique
125g d’amandes en poudre
1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
1/2 cuillère à café de cannelle en poudre
50g de beurre demi-sel fondu
300g de carottes râpées finement (4 /5 carottes)
60g de noix de pécan grossièrement hachées

Pour la garniture et le glaçage
220 de mascarpone
25g de sucre glace
1 jus de citron

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Commencez par râper les carottes le plus finement possible et hachez grossièrement les noix de pécan.
Préchauffez le four à 180°C (th 6). Fouettez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis ajoutez la farine, la levure, les amandes en poudre et les épices. Mélangez bien avant d’incorporer le beurre fondu et refroidi, puis ajoutez les carottes râpées et les noix de pécan hachées.

Versez la pâte dans deux moules de 15 cm de diamètre ou si, comme moi vous n’en avez pas, dans un cercle de pâtisserie réglé au minimum (j ‘ai mis le cercle sur le dessous d’un moule à charnière recouvert de papier sulfurisé). Dans la recette initiale, le temps de cuisson est de 40 minutes. Comme mon carrot cake était tout en hauteur, il a fallu quasiment 1h pour qu’il soit cuit. Lorsqu’il est cuit, sortez les ou le gâteau du four. Attendez qu’il soit complètement refroidi pour le démouler et pour le couper en deux dans le sens de la hauteur si vous avez opté pour un cercle de pâtisserie comme moi.

Préparez la garniture et le glaçage. Pressez le citron. Fouettez rapidement le mascarpone avec le sucre glace et le jus de citron. Etalez ce glaçage sur l’une des moitiés du gâteau puis recouvrez avec l’autre moitié. Etalez ensuite le glaçage sur le tour et le dessus du gâteau de manière le plus uniforme possible. Parsemez le dessus du gâteau de pralin et laissez au frigo au moins 24h ! (voir plus car les arômes sont encore plus présents un jour plus tard).

carrot cake

carrot cake

Verdict ? Visuellement il a plutôt fière allure non mon carrot cake ? il faudrait juste que je sois mieux équipée pour râper mes carottes encore plus finement pour qu’elles soient tout à fait invisibles dans le gâteau. Niveau goût, il est bien parfumé (la cannelle n’est pas du tout prédominante si jamais certains ne raffolent pas de cette épice) et la garniture/ glaçage a un côté frais et léger vraiment très agréable. Pas aussi bon que son modèle mais il se laisse très bien déguster )

Et vous, un plat, un dessert que vous essayez de reproduire après l’avoir goûté et aimé ?

J’ai des idées saugrenues parfois : je rêve de partir pour un tour du monde spécial bec sucré avec pour chacune des destinations un carnet d’adresses de pâtisseries, salons de thé, boutiques, épicerie fines et restos réputés pour leurs desserts à tester. Pour éliminer toutes ses calories, je mettrais au programme un maximum de randonnées pour revenir avec des milliers de photos à partager.

Comme j’ai un gros faible pour les douceurs anglaises et américaines, je me suis dit qu’idéalement ce World Sweet Tour commencerait par la Grande Bretagne et j’ai déjà planché sur le circuit et les différentes étapes…vous me suivez ?

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » ] Le gâteau au chocolat du Rose garden cafe à Holkham Beach[/typography]

Située sur la côte du Norfolk, la plage de Holkham offre des kilomètres de sable fin, de criques et de prés salés. J’ai un peu de mal à croire qu’on s’y balade en short et en tee-shirt comme les enfants sur la photo ci dessus mais s’il fait froid, il doit être d’autant plus appréciable d’aller déguster une part de chocolate cake au Rose Garden café.

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » ] Un brunch à l’Urban Angel à Edimbourgh [/typography]

Parce que j’aime les kilts, la vue sur la ville depuis le château, parce que je n’avais pas suivi le Ghost tour dans les ruelles à la nuit tombée pour avoir quelques frayeurs, pour ses pubs, sa plage à 5 km seulement du centre ville et parce qu’il existe un Eat Walk Edinburgh, l’étape suivante sera la capitale écossaise avec un brunch à l‘Urban Angel avec ses breakfast roll et ses homemade tattie scones.

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » ] Un sally lunn bunn à Bath [/typography]

Bath est LA ville de Jane Austen mais aussi la seule ville au Royaume-Uni à figurer dans son intégralité au patrimoine mondial de l’Unesco.  J’irai visiter les bains romains et la Pump Room, une abbaye du 15ème siècle, je passerai par le Jane Austen Center et son salon de thé pour m’acheter un mug « I love Darcy » puis j’irai goûter au Sally Lunn Bunn dans la boutique du même nom.

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px »] Des Cornish fudge dans les Cornouailles [/typography]

Paysages côtiers à couper le souffle, villages de pêcheurs pittoresques, beauté des landes, les Cornouailles ont de gros atouts pour me plaire. Il parait en plus qu’on y trouve les meilleurs fudge de Grande Bretagne, ces petits carrés fondants au caramel ou au chocolat, à la boutique Buttermilk shop par exemple.

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » ] Tea time et cheesecake à Londres [/typography]

Impossible d’aller en Grande-Bretagne sans séjourner quelques jours à Londres d’autant plus que les adresses gourmandes ne manquent pas là-bas. Il parait que le meilleur cheesecake de la ville se trouve à Hummingbird bakery mais les gâteaux de Peyton et Byrne n’ont pas l’air mal non plus. Quant au tea time, un seul séjour londonien parait insuffisant :comment choisir entre celui du Chelsea riverside, celui du Kensington Hôtel , celui du Sketch ou ceux conseillés et à réserver sur Visit Britain.

Il ne me reste plus qu’à trouver un donateur ….)

Et vous, des adresses gourmandes à conseiller en Grande Bretagne ?

 crédits photos ; Visit England; Rose Garden Cafe; Sketch

(Anne-LaureT je te laisse choisir où on se retrouve ))

Pin It