Tag

défi photo

Browsing

 Quand te reverrais-je pays merveilleux, tous ceux qui s’aiment vivent à deux ! Eh oui cette semaine a rimé avec montagnes et sommets (et pour la chanson, je suis désolée, malgré une pause de presque deux semaines sans ordinateur, j’ai toujours le réflexe des mêmes et sempiternelles références).  J’avais emmené avec moi des playmobil habillés chaudement et j’ai eu raison car les températures étaient plutôt fraîches à 1800m. Il y a eu quelques balades (le mot marche me parait un peu trop empoulé par rapport à la réalité, sans même parler de randonnées, la phrase préférée de la Miss ayant été à peu près tous les 2m « j’en peux plus ! »), des ruisseaux traversés, des sentiers à suivre et plein de premières fois pour les enfants (premières marmottes, première fondue savoyarde, premières télécabines..). Si je vous dis que l’appartement que nous occupions était dans un bâtiment appelé ‘digital », avouez que pour une Community Manager (qui cherche du boulot !) c’est un joyeux hasard non ? Je n’ai pas ramené une tonne de photos, le programme ayant été assez sédentaire par rapport à l’an passé mais je vous emmènerai là-haut dans un prochain billet.

semaine 34

fondant

Je ne sais pas si ma santé mentale est en jeu mais hier en rentrant j’étais contente à l’idée de pouvoir pâtisser à nouveau et je n’ai attendu que quelques heures avant de glisser au four un fondant chocolat-marrons (pas de saison je sais mais c’était le desiderata de ma fille). Comme à chaque retour, entre lessives, affaires à ranger et frigo vide, je rêve déjà à d’autres voyages : respirer l’air iodée de la Bretagne si photogénique et si contrastée, découvrir d’autres coins de la Corse qui m’a charmé il y a quelques années, rencontrer mes copines blogueuses en Normandie ou prendre un billet d’avion pas cher pour Londres pour tester quelques adresses gourmandes, se balader à pied dans la ville et même filer jusqu’à Brighton.

★ Et pour la pause musicale, le dernier clip de Julien Doré, Chou Wasabi, vient de sortir et je LOVE toujours autant : )

D’autres photos de la semaine, avec des playmobils et des myrtilles, sur Instagram

 Je pourrais vous chanter Il y a le ciel, le soleil et la mer pour résumer cette semaine passée à Port Camargue. Il y a eu aussi : les poissons à la plancha et les mouettes qui s’invitent à table, attirées par l’odeur; les dunes de la plage de l’Espiguette toujours aussi peu fréquentée pour une plage de la méditerranée, le sable brûlant dans le sens du retour, les vendeurs de beignets qui distribuent des bonbons aux enfants pour que les parents finissent par se laisser séduire; les crabes, les couteaux et les tellines juste au bord de mer (et dans l’assiette, avec de l’ail, miam); le pschitt pschitt de la crème solaire, les casquettes qui s’envolent avec le vent et la peau salée qui tire en rentrant de la plage; les vacanciers qui ne viennent qu’avec leur serviette et ceux qui s’installent avec chaises, glacières, sandwichs, tentes et parasols; les une pièce (rares), les bikinis, les seins nus; les chalutiers qui rentrent au port, les pêcheurs aux endroits les plus improbables; le Gris de Gris et le pac bien frais, le limoncello glacé, la tapenade achetée à la maison de la Méditerranée, passage obligé année après année; les roseaux, les pins parasols, les étendues roses et les montagnes de sel en arrivant au Grau du Roi, les taureaux, les chevaux blancs et les aigrettes; les fausses crocs achetées aux enfants, les peluches de flamand rose sur lesquelles louche la Miss (son amour pour les peluches ne tarit pas, après le dauphin, Bourriquet, les chats, les chiens, les ours, quel sera le prochain animal à rejoindre la cohorte des doudous ? les paris sont lancés), les tranches de pastèque qu’ils dégustent torse nu et toutes ces petites choses qui font le sel des vacances à la mer.

collage semaine 33

★ j’aurais bien aimer accompagner ce billet d’une ambiance gipsy parce que c’est lors de vacances à Port Camargue que j’ai appris la mort d’un de mes oncles et qu’il aimait cette musique là mais je n’y connais rien à part les tubes très très connus alors j’ai ressorti les valeurs sûres, enfin mes valeurs sûres (en fait je crois que je pourrais vous mettre une chanson de Daho tous les dimanches soirs mais ça va vous lasser hein ?) avec ce duo Dani-Daho que je trouve si réussi (si vous avez du temps devant vous, amusez vous à lire les commentaires des clips sur You Tube, ça vaut souvent son pesant de cacahuètes !) :

 

D’autres photos de la semaine sur Instagram

Cette semaine le quartier de la Croix Rousse semblait s’être vidé de la plupart de ses habitants. Presque personne dans les parcs et toute la place pour s’essayer au cirque, s’assoir dans l’herbe ou courir (je parle des enfants  ..quoique je vais peut-être finir par m’y mettre, tout le monde court sur instagram j’ai l’impression). Les affichettes annonçant la fermeture estivale se sont multipliées sur les devantures des magasins et tout semblait comme en suspens avant que l’agitation ne reprenne fin août. Activités manuelles (autocollants, gommettes, paillettes, pour occuper ma fille HEMA est un super bon plan et en plus ce n’est vraiment pas cher ), virée à la bibliothèque et séances DVD, je ne suis pas un bon parent G.O. (et d’ailleurs est-ce souhaitable?) mais cette semaine personne ne s’est plaint de s’ennuyer.

collage semaine 32

★ Dans la série « ils n’ont pas leur langue dans la poche », j’étais en train de repasser (oui ça envoie du rêve je sais) quand ma fille me regarde d’un air d’avoir découvert le fil à découper le beurre et déclare qu’elle sait pourquoi son père et moi nous n’allons pas nous séparer « c’est parce que ce serait trop compliqué pour toi d’être toute seule pour t’occuper de nous« …charmante image du couple parental : ). Dans la foulée, le grand me demande pourquoi j’aime les chansons de Julien Doré (que j’étais en train d’écouter ) alors qu’il dit des gros mots et que lui n’a pas le droit d’en dire. Je me suis lancée dans une thèse-antithèse-synthèse mais il n’avait pas l’air très convaincu.

★ pour la pause musicale de ce dimanche soir, j’avais envie d’un truc dansant, d’un truc où on fermerait les yeux, on oublierait tout ce qu’il y a autour et on se laisserait aller (oui oui ça va, merci )) sur Espoir de Darius :

D’autres photos de la semaine sur Instagram

La semaine a commencé en douceur par une invitation à partager une assiette de pâtisseries orientales pour la fête de l’Aïd. Mardi, j’ai tenté de convaincre Sophie de Turbigo gourmandises de passage à Lyon que le ciel gris en plein Juillet n’était pas habituel devant les glaces délicieuses de Terre Adelice (il faut absolument goûter celle à la bergamote, elle est vraiment extra…celle au calisson est excellente aussi).

Pas d’été sans comédie romantique et je n’ai pas boudé mon plaisir devant New York Melody et Mark Ruffalo (plus sexy que Ryan Gosling selon mes critères personnels). J’ai plus de mal avec le jeu de Keira Knightley (charmante cela dit dans la catégorie poids plume) qui sourit tout en énonçant la chose la plus triste du monde ou grimaçant quand elle est sensée rire. Mention spéciale à la scène où les deux acteurs principaux se retrouvent dans les rues de New York le soir chacun faisant écouter à l’autre la musique qu’ils aiment. La bande-son donne envie d’écouter le disque une fois chez soi et je suis sortie de la salle le sourire aux lèvres …bref si vous aimez les films où ça chante (et Mark Ruffalo), si vous avez toujours rêvé d’aller à New York, allez y !

J’ai découvert la boutique éphémère de bijoux de créateurs rue major à Lyon grâce à Lealiola . Elle est ouverte jusqu’au 6 septembre, elle est remplie de jolies choses à des prix sans intermédiaires…je me suis offert un bracelet Gemini A. après avoir hésité longuement avec une paire de boucles d’oreille (tout choix est un renoncement, n’est ce pas ?).

collage semaine 31

★ Mon fils a fêté ses 8 ans et j’ai du mal en regardant le grand garçon qu’il est aujourd’hui à me dire que je l’ai porté dans mon ventre un jour, qu’il n’a mesuré que 50 et quelques centimètres. Du bébé, il reste ses fossettes quand il sourit, ce besoin impérieux d’être câliné avant de sombrer dans le sommeil et celui d’être au centre de toutes les attentions. Ses cheveux ont foncé mais il a toujours ses yeux bleus qui, à quelques mois, me fixaient avec une intensité impressionnante. Il est plus que jamais passionné par la magie : pas un jour sans tour, vidéos ou DVD à regarder (pour la 100ème fois) ou cartes dans la main. Ses héros sont Bernard Bilis et Dany Lary ! Je ne sais pas si cela durera mais je ne me souviens avoir eu, au même âge, un intérêt aussi vif pour quelque chose.

★ C’est un rituel, chaque année, la famille parisienne s’arrête à Lyon sur la route des vacances et on en profite pour fêter plusieurs anniversaires. Tous les ans, je prépare un buffet et cette année il y avait des mini-pizzas, des tartines fromage à tartiner/concombre/radis (c’est frais et ça fonctionne bien !), des cannelés chorizo-comté, du guacamole maison (pour qu’il se conserve bien sans s’oxyder, il suffit de laisser un noyau dans le récipient), une salade de pâtes à l’italienne, des brochettes de melon/coppa et en dessert une tarte aux nectarines et un gâteau au chocolat (what else?)…pour une fois je n’ai eu aucun mal à m’endormir ce soir là : )

★ pas sûre que Chaleur humaine mérite une explication de texte mais j’aime bien le mélange de pop électro et de piano, la voix de Christine and the Queens alors j’ai choisi cette chanson pour la touche musicale du dimanche soir (sur le même album j’aime aussi  sa reprise des Paradis perdus de Christophe, la plus connue Nuit 17 à 52 et Cristine)

Bon j’avoue au cas où vous n’auriez pas remarqué, j’ai abandonné le projet de Fat Mum Slim qui ne m’inspirait plus du tout, je préfère prendre des photos qui « résument » un tant soit peu une journée ou un moment de la journée mais je continue le défi une photo par jour et ce récap hebdo.

D’autres photos de la semaine sur Instagram

Cette semaine il a plu presque tous les jours et j’ai été plutôt contente d’avoir passé outre la culpabilité maternelle pour mettre quelques jours mes enfants au centre aéré (non le chiot aussi mignon soit il n’est pas à nous mais à Babeth). Je suis passée entre les gouttes pour un goûter au Kitchen Café avec Sophie (note pour plus tard : lutter contre ma tendance à la misanthropie, ça fait du bien de discuter à bâtons rompus avec quelqu’un qui vous comprend professionnellement ) et pour boire un café (et pas une myrte) avec une fille ordinaire..ou pas de passage à Lyon (ah c’était bien la Corse quand même !). A part ça, si vous cherchez un film à aller voir en famille, évitez Dragons 2. Ce dessin animé a de supers critiques partout, c’est sûrement un exploit niveau technique mais quel ennui cette succession de batailles de dragons ! (pendant 1h40 !)

semaine 28 3semaine 28 (4)

★ La danse me manque beaucoup et je suis en train de chercher une activité (oui deux mois à l’avance, dingue non ? ) dans mon coin, pas chère et qui me permette de me vider l’esprit en musique. C’est comme ça que je suis tombée sur des vidéos de street jazz ou mega jam  …bon Jasmine (la blonde au milieu) est australienne mais si je trouve des cours pour adultes  et pas à l’autre bout de Lyon, je signe tout de suite :

D’autres photos avec ou sans chocolat sur Instagram

Rien de particulièrement palpitant à raconter pour le rendez vous du dimanche soir alors je vais me contenter d’une version minimaliste, quelques photos pour résumer la dernière semaine d’école et une fête pour la Miss sur le thème de la plage dont je reparlerai bientôt (plus jamais je n’invite de garçons de 5 ans, plus jamais !).

Pour info, le millefeuille en Une vient de la maison Bouillet et il se défend plutôt très bien !

 

semaine 28

Pin It