Je ne vais pas vous faire le coup des trémolos dans la voix pour évoquer la Tour Rose car je n’ai pas connu ce lieu du temps de sa renommée avant qu’il ne ferme. J’étais quand même plus que curieuse de voir à quoi cet endroit allait ressembler après plus de 3 ans de projet et de travaux énormes pour le réhabiliter, pour conserver à la fois son âme historique et l’adapter à des besoins nouveaux et actuels (et quels besoins, vous imaginez autant de cuisine que de chefs dans un lieu où toucher à chaque pierre est plus que compliqué ?). Alors ce Food Traboule pourquoi y aller et y retourner ? Mini-visite et suggestions de 5 choses à faire au Food Traboule !

1-Découvrir un lieu mythique sous un autre visage

Que vous soyez un ancien habitué, un nouveau lyonnais ou de passage à Lyon pour un week-end (dans ce dernier cas, vous flânerez forcément dans le Vieux Lyon, le quartier le plus ancien de Lyon et bonne nouvelle, Food Traboule est en plein Vieux Lyon, rue du Boeuf), prenez le temps de visiter les différents espaces avant de vous sustenter.
D’une salle à l’autre, les ambiances sont différentes, dans la pièce centrale, vous avez une vue écran large sur la fameuse Tour Rose et cela vous donnera un premier aperçu de l’offre gastronomique.

Murs, mobilier, objets déco, mon œil n’a repéré que quelques détails mais ce que je peux vous dire c’est que c’est très différent d’un Food Court un peu froid tel qu’on peut l’imaginer. J’imagine très bien venir ici, en dehors des horaires de déjeuner et de dîner, pour bouquiner avec un café près d’une fenêtre qui donne sur la rue du Boeuf ou sur la cour intérieure.

Conseil : Repérez une table, installez-vous et seulement après allez commander. Cela vous évitera de chercher, une fois chargé de votre plateau, une place assise.

2-Varier les plaisirs au Food Traboule

Entrons dans le vif du sujet : qu’est ce qu’on mange au Food Traboule ? Votre copine est vegan et pas vous ; ils veulent absolument manger lyonnais , vous pas; Il a un gros appétit et vous un de moineau …la bonne nouvelle avec ce lieu et ses 12 chefs c’est qu’ils s’adaptent à tous les goûts et toutes les envies. Jugez plutôt :
-arancinis au comptoir des apothicaires
-pizzas à la napolitaine à Ludo’s Pizza
-croque au jambon truffé au Bistrot du Potager
-cornet de frites de quenelles et mayonnaise de homard au comptoir de La Meunière
-burger pulled pork confit au Lyon’s gastropub
-salades veggies au MSB
-fritures de crevettes, d’encornets et de légumes au Misto
-lobster roll au Lobs
….et ce n’est qu’un aperçu car chaque comptoir a plusieurs propositions à la carte.

Par exemple, Substrat-La Panifacture décline, selon les saisons, une pâte à pain rustique au levain levée et façonnée sur place. Chez eux j’ai goûté une gaufre de pain à la truite et une galette rustique à l’effilochée de boeuf. Un délice !

Food Traboule
Food Traboule

Au début j’étais venue pour le Lobster Roll mais le plus dur est de se décider car tout fait envie.

Niveau prix, la pizza marguerita (grandeur normale) coûte 9 euros, la pizza green 13 euros; le cornet de frites de quenelle 9.50 euro; le kebab d’andouillette 13 euros; le fish lard et potatoes 15 euros…. En me basant sur ce que j’ai goûté jusqu’à présent, je trouve que c’est vraiment un bon rapport qualité prix.

Food Traboule

3-Se sucrer le bec

La très bonne nouvelle pour un bec sucré comme moi est que la partie dessert n’est pas oubliée, loin de là.
D’abord aller au Food Traboule c’est l’occasion de goûter les douceurs préparées par Auriane Leclef et Maxime Dubois (formés auprès de Jérôme de Oliveira entre autres) qui tiennent la baraque à sucre (et qui sont « nouveaux », dans la mesure où ils n’avaient pas de boutique avant à Lyon).

Chouquettes aux pralines, madeleines, cookies, flan mais aussi Paris-Brest, baba à la charteuse et pavlova sont de la partie dans le comptoir au rez de chaussée. Que de prétextes à venir pour le petit déjeuner ou le goûter : )

J’ai craqué pour leur pavlova ananas avec un bel équilibre entre le fruité, la meringue et la chantilly. Prochain sur ma liste : le Paris-Brest !

A l’étage, La baraque à sucre propose également des desserts minute (dont une forêt noire actuellement) et des glaces à l’italienne avec des toppings variés.
Bon à savoir : un dessert sans gluten et sans lactose est proposé

Food Traboule

Et ce n’est pas fini : le bistrot du sucré (la version sucrée du Bistrot du Potager) régale les gourmand(e)s avec des desserts de cuisinier à partager réalisés par Axel Ozier.
Mousse au chocolat (terrible !), tiramisu ou riz au lait (un bonheur !) sont servis à la cuillère comme à la maison.

Vous y retrouvez aussi ce qu’ils avaient présenté en avant première au Lyon Street Food Festival, le Mitchut du Bistrot, un dessert composé d’une briochée landaise pressée comme une gaufre sur lequel vous choisissez votre crémeux et votre topping (une version sans gluten existe).

Ils font aussi des choux et j’ai vu passer du cheesecake (adieu ))

4-Partir ailleurs en staycation

Après ce court aperçu de la partie « restauration », ça vous dit de pousser la porte de quelques suites de la Tour Rose version MiHotel ? L’accès aux suites est déjà peu banal car à chaque étage des maisons 1 et 2, vous avez vue sur la Tour Rose et en levant la tête, Fourvière vous surplombe.

Et puis en pénétrant dans chaque suite, une nouvelle ambiance très différente à chaque fois (inspiration 70’s, Art Déco, ethnique chic..) vous emmène ailleurs grâce au travail de l’architecte d’intérieur Nathalie Rives et au soin apporté à chaque élément (peintures et papiers peints Farrow & Ball; maison italienne Dedar; rideaux de la maison lyonnaise Charles Jouffre..)

J’ai eu un gros coup de coeur pour la suite Ocre, avec ses tons colorés entre le jaune moutarde et le terracotta et le mariage entre matériaux bruts et touches végétales.

5-S’offrir une chambre avec cheminée

L’élément en plus qui a fini de me séduire ? La présence de cheminée dans toutes les suites (des cheminées à eau, j’avoue que je ne savais même pas que cela existait). C’est peut être anecdotique pour certaines personnes mais pour moi cela rend les lieux tout de suite très chaleureux, cosy, intimes.

Food Traboule
Food Traboule
Food Traboule

Un grand bravo à Tabata et Ludovic Mey, Stéphanie Marquez et Nathalie Grynbaum qui ont porté ce projet et à toutes les équipes qui ont contribué à l’ouverture de ce lieu atypique et à la hauteur des fortes espérances qu’il a nourries !

♥Food Traboule♥
22 rue du Boeuf
69005 Lyon
foodtraboule.com

 

 

2 Comments

  1. J’ai vraiment envie d’y aller mais pour le moment je pense que je vais attendre un peu car on dirait qu’il y a beaucoup de monde.
    Les desserts de la Baraque à sucre ont l’air terribles
    Bref je serais ravie d’y retourner avec toi
    Bisous !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It