Tag

livre

Browsing

Derrière l’amour qu’est ce qu’il y a ? toute une chaîne de pourquoi, question que l’on se pose, il y a un tas de choses / les pleurs qu’on garde sur le coeur, et des regrets et des rancœurs, des souvenirs éblouissants et des visions de néant Donne-moi, donne-moi ton corps, pour y vivre et pour y mourir/ aime-moi aime-moi plus fort, empêche moi de me détruire Je te préviens cette intro musicale n’a absolument rien à voir avec le…

En ouvrant Room, c’est la voix d’un petit garçon, Jack, 5 ans, qui personnifie tous les objets qui l’entoure « petite chaise », « petite plante » « monsieur tapis » qu’on entend. Il nous raconte avec minutie les milles et un détail de son quotidien. Peu à peu, dans l’anodin, dans les descriptions pleine d’imagination de Jack, s’insinue l’idée de l’enfermement. On comprend qu’il ne quitte jamais la pièce exigüe dans laquelle il vit avec sa mère. Puis apparait l’homme du soir, le grand méchant…

Tu reprendras bien une petite tranche de douceur, une pointe de légèreté ou une lichette de bonheur? Samedi : profiter une nouvelle fois des animations dans le quartier, des jeux gratuits pour les enfants et d’un concert des Papas rigolos (anciens cadres qui ont plaqué leur boulot pour la musique, le genre de décision que j’admire…je ne sais pas si leur femmes triment pour que la marmite continue de chauffer mais à priori ils ont choisi la qualité de vie…

J’ai habité à Paris quelques années, je partage ma vie avec un parisien (natif de la banlieue parisienne, visiblement il tient à la différence), j’ai observé dès le périphérique passé, cet anti-parisianisme qui semble soulager tous les provinciaux. L’inverse est vrai par ailleurs, preuve en est par exemple, la dernière affiche publicitaire de la SNCF qui montre les champs Elysées avec la phrase suivante, supposée énoncée par une personne sortie de sa cambrousse « tu crois qu’on va voir le Président? ».…

Que chante une maman qui aime le chocolat à ses enfants ? fais dodo, Colas mon petit frère..sauf que dans ma version, c’est maman qui est en bas qui fait du chocolat ) A l’occasion de la fête du livre jeunesse de Villeurbanne, j’ai eu l’occasion de rencontrer Delphine Grenier qui a actualisé cette berceuse, l’a illustré avec des collages et a ajouté des paroles à la chanson. petite dédicace personnalisée…vise le macaron ) des malthesers pour le papa…

Et si Marilyn était plus complexe que que cette image de blonde un peu gourde renvoyée par certains films dans lesquels elle a joué ? S’il y avait deux Marilyn, l’une glamour, qu’on croit superficielle du fait de son apparence et l’autre torturée, cérébrale, passionnée par la littérature et la psychanalyse? Est-ce l’ambition de l’ouvrage, Fragments, qui rassemble, lettres et écrits divers? en tous cas, c’est le sentiment qui prédomine au fur et à mesure que l’on découvre les textes…