Tag

livre

Browsing

Non pas de fausse joie, un nouveau tome de Bridget Jones ne vient pas de sortir. Si je parle de dernier dans le titre de ce billet, c’est que le 3ème volet des aventures de cette chère Bridget est paru en livre de poche. J’avais lu pas mal de commentaires déçus à son sujet mais cela n’a pas entamé ma joie de retrouver cette anti-héroïne gaffeuse et angoissée dont j’avais adoré suivre la vie sentimentale. Je vais vous avouer quelque…

Si vous écoutez la radio et que vous vous intéressez à l’actualité de la gastronomie, vous connaissez probablement l’émission « On va déguster »,  dans laquelle, en compagnie d’Elvira Masson et Dominique Hutin, François-Régis Gaudry reçoit chaque semaine des pâtissiers, des chefs, des artisans de bouche, des producteurs autour d’un thème gourmand. Dans une vie idéale je trouverais le temps d’écouter tous les podcast de toutes les émissions qu’on m’a recommandées un jour mais pour le moment, et même si je…

Un livre sur Instagram, ce n’est pas très « sexy » « vendeur » par rapport à une photo de paysage, une part de gâteau au chocolat ou de chat ^^. Cela expliquerait-il que les bibliothèques françaises sont si peu présentes sur ce réseau social ? Pourtant j’ai repéré quelques comptes qui parlent de lecture en mettant en scène le livre du moment. De cet « effort » sur la photo accompagnée d’un texte pas trop minimaliste naissent des petites histoires qui aiguisent la curiosité et…

Foodista, foodista, cakista plutôt (c’est pas moi qui l’ai écrit) en ce qui me concerne mais d’abord comment reconnait-on une foodista ? L’auteur, directrice de communication et ancienne gagnante d’Un dîner presque parfait, décrit la foodista comme quelqu’un qui est, je cite « toujours au courant des tendances culinaires et ne peut s’empêcher de penser, respirer, vivre cuisine ». Jusque là je me reconnais, moins quand elle complète son portrait en écrivant que la foodista cuisine bien, écume les ateliers culinaires, teste…

Derrière l’amour qu’est ce qu’il y a ? toute une chaîne de pourquoi, question que l’on se pose, il y a un tas de choses / les pleurs qu’on garde sur le coeur, et des regrets et des rancœurs, des souvenirs éblouissants et des visions de néant Donne-moi, donne-moi ton corps, pour y vivre et pour y mourir/ aime-moi aime-moi plus fort, empêche moi de me détruire Je te préviens cette intro musicale n’a absolument rien à voir avec le…

En ouvrant Room, c’est la voix d’un petit garçon, Jack, 5 ans, qui personnifie tous les objets qui l’entoure « petite chaise », « petite plante » « monsieur tapis » qu’on entend. Il nous raconte avec minutie les milles et un détail de son quotidien. Peu à peu, dans l’anodin, dans les descriptions pleine d’imagination de Jack, s’insinue l’idée de l’enfermement. On comprend qu’il ne quitte jamais la pièce exigüe dans laquelle il vit avec sa mère. Puis apparait l’homme du soir, le grand méchant…

Pin It