Tag

50 ans

Browsing

Ma sœur reçoit parfois des SMS étranges de ma part, du style « te souviens-tu si on avait un Ken quand on jouait ensemble à la Barbie? » mais elle ne se formalise pas (elle commence à me connaître) et me répond « bien-sûr, il avait même un dressing!« 

J’ai eu une enfance normale, heureuse, sans traumatisme. Cela peut paraitre étrange mais j’en garde très peu de souvenirs et j’avais complètement oblitéré ce brun au sourire ultra-brite. Je me rappelais uniquement des défilés de mode, le plaisir que j’avais à changer les tenues et la chevelure d’une des Barbie que j’avais coupé court parce que ça m’agaçait que ces poupées aient toutes les cheveux longs.

Ken on le modelait à l’image du prince charmant à l’époque : non content de posséder des tablettes de chocolat, un fessier d’acier, un brushing indécoiffable et pas une cerne même après des nuits de java, il était le plus attentionné des hommes, cédant à tous les caprices de Barbie. Elle voulait une voiture décapotable, Ken se rendait dans le concessionnaire le plus proche, embrouillait le vendeur avec son bagout et revenait avec les clefs de la voiture.

Ken avait obtenu son diplôme de psychologie féminine. Quand Barbie lui disait « non, non c’est comme tu veux, ça ne me dérange pas », il comprenait que la réponse était l’exact contraire.

Ken n’était pas avare de compliments même après des années de mariage.

Malgré toutes ses qualités, il n’était du genre à se la péter et ne draguait pas la copine de Barbie, une it-girl parisienne venue passer le week-end en Province pour oublier ses peines de cœur.

Aussi quelle ne fut pas ma surprise quand j’appris que Ken et Barbie s’étaient séparés il y a déjà quelques années . Peut-être que la perfection c’est ennuyeux à la longue, non?

Heureusement cette année, pour la St Valentin, Ken a sorti le grand jeu et les retrouvailles ont été officielles. A cette occasion, et pour ses  50 d’existence, Ken a lancé un grand concours sur www.monkenideal.com. Les hommes sont invités à s’inscrire et à se présenter sous leur meilleur jour (second degré bienvenue) pour participer à l’élection du Ken idéal. Les femmes, elles, sont invitées, à voter pour leur homme préféré. Tout au long du jeu, hommes et femmes, peuvent participer à 5 grands tirages au sort et gagner de beaux cadeaux (voyage aux Seychelles, nuit dans un palace parisien, journée personal shopper et relooking).

A cette occasion, je te propose de te faire gagner 5 Ken (1 marié, 1 paroles de rêves, 1 plage et 2 fashionitas), il suffit de me dire lequel tu préfères avant vendredi 15 avril minuit.

Et après on se fait une super saga Ken et Barbie )

Edit : tu peux aussi gagner des Ken chez Un blog, une maman et Sandra

Non mais elle en a de drôles d’idées Frannso avec son concours photo: M’imaginer avec 20 ans de plus ? (c’est pas assez dur comme ça 33 ans?) c’est un peu l’équivalent d’une crise de dents ! ….mon mec se sera peut-être fait la malle pour une version plus jeune, plus fraîche, plus ferme, mon fils aura 23 ans et repoussera mes câlins et bisous, la perspective de devoir travailler non pas encore 7 ans mais 17 ans suite aux réformes gouvernementales successives me déprimera et je serais peut-être victime de bouffés de chaleur, de prise de poids et de poils au menton suite à la ménopause.

En avançant dans la vie, si je ne sais pas toujours très bien ce que je veux mais je sais de mieux en mieux ce que je ne veux pas. Dans 20 ans, je n’aimerais pas que :

sans que ce soit forcément les chutes du Niagara, mon intimité ressemble à la photo ci-dessus!


Niveau look et carrosserie, s’il y a peu de chances pour que je sois la copie conforme de Sharon Stone (même de loin dans le noir), j’espère que mon look sera plus proche de celui de Nathalie Baye que de Caroline Ingalls ( ils abusent quand même à Mattel, z’avez-vu la tête qu’ils font à une barbie de 50 ans ! )

Même si c’est prouvé statistiquement, sociologiquement, plus on vieillit,  plus on devient réac, conservateur et à droite, j’espère que je ne serais pas atteinte de « c’était mieux avant » aïgu, de « y a plus de valeurs aujourd’hui ma petite dame« …

Et si tant qu’à prendre de la bouteille, je m’autorisais à rêver? alors dans 20 ans, j’aimerais bien ressembler à une version féminine de:

Paul Auster (même si physiquement il était plus beau jeune..)…je serais devenue écrivain, et je vivrais de ma plume, mon homme serait toujours le même depuis plus de 28 ans et on serait toujours amoureux, mon fils concilierait métier et passion (à priori il ne serait pas huissier), je partagerais ma vie entre l’écriture, mes recherches pour mes livres, ma famille et mes amis et des voyages perso ou de promo….

Comment ça j’ai triché ? ….

Edit 1 : Pour les accros au glop/pas glop, faudra repasser…deux billets le même jour c’est juste pas possible !)

Pin It