Si vous pouviez avoir un super pouvoir lequel choisiriez-vous ? J’aimerais pouvoir me télétransporter en un claquement de doigts ou en bougeant mon nez façon ma sorcière bien aimée dans tous les endroits qui me font rêver (j’aurais bien entendu télécharger mon attestation de déplacement sur mon téléphone )). A défaut, je me suis replongée dans mes photos de Bretagne de l’été dernier, sur la côte de Granit Rose pour un dernier billet autour des 10 choses que j’ai aimées à Ploumanac’h.

1-Son petit port

La chose la plus relaxante au monde pour moi juste au dessus de la vue de la mer et du bruit des vagues c’est la vue d’un petit port avec les mâts qui oscillent et qui tintent, le ballet des bateaux qui entrent et qui partent, les mouettes qui tourbillonnent et se posent, le décor changeant au gré des marais, la lumière jamais la même au fil des heures et des jours. A Ploumanac’h, j’avais tout cela avec quelques bancs juste en face sur lequel j’ai passé des heures à lire, écrire ou juste ne rien faire si ce n’est me laisser absorbée par ce cadre et me sentir incroyablement zen.

Cet effet relaxant n’est pas traduisible en photos. Il manque le petit vent, l’odeur iodée, le clapotis de l’eau et surtout cette atmosphère si particulière qu’aucun cliché ne peut emprisonner, résumer.

2-Son château

Y-a-t-il plus romanesque qu’un château presque caché par les sapins, posé sur les rochers et au milieu des eaux bleues ? Il s’agit du château de Costaérès qui signifie en breton « vieille sècherie ». Il doit son nom à l’île sur lequel ce manoir a été construit en 1892 par l’ingénieur polonais Bruno Abdank Abakanovitch. Il a depuis changé de nombreuses fois de propriétaires et appartient aujourd’hui à un comique allemand.

3-Ses couleurs

De tous les coins de Bretagne que j’ai pu visiter, Ploumanac’h est le plus éblouissant côté couleurs : celles des roches ocres dont les teintes varient selon l’inclinaison du soleil et le ciel, celle de la mer virant du bleu profond au turquoise, celle du sable des plages allant du doré à l’orangé et bien-sûr celle de la végétation.

4-Sa végétation

Si le coin ressemble à un tableau vivant, cela est lié aussi à la richesse de la végétation dans le village de Ploumanac’h, en bord de mer comme sur les sentiers de randonnées. Ici les hortensias se déclinent en des dizaines de rose, violet et bleu, les fougères et le fenouil sauvage se côtoient. Le gros coup de cœur du coin pour moi ce sont les tapis de bruyère qui se déroulent et surplombent la mer. A la fameuse heure bleue, c’est splendide.

5-Son moulin

De l’autre côté du port, un moulin à mer dont j’aurais du mal à vous expliquer le fonctionnement mais qui se visite un accès libre fait partie du charme des lieux. Quand vous rentrez à l’intérieur, une petite fenêtre donne sur l’eau et c’est beau !

6-Son sentier des douaniers

J’ai déjà consacré un article au sentier des douaniers qui permet d’aller à pied de Ploumanac’h à Perros Guirrec. C’est la balade incontournable ..la journée elle est très fréquentée. Le mieux est sûrement d’y aller hors saison et hors week end. Par contre le soir le coin est plus tranquille et quand il bruime aussi : )

7-La Clarté

Attention c’est la minute people de ce billet. Dans le cimetière de la Clarté, est enterré Thierry Le Luron. Nous n’avons pas trouvé la tombe mais cela a été l’occasion de nous balader dans ce coin, de découvrir la Chapelle Notre-Dame et les petites ruelles autour.

8-Le parc des Sculptures

A l’entrée de Ploumanac’h, se trouve en accès libre le parc des Sculptures. La ville a accueilli pendant un mois en 1998 et en 2007 des sculpteurs qui ont réalisé des oeuvres monumentales en granit rose. En dehors même de l’esthétisme des oeuvres, le matériau me parait particulièrement dur à travailler, façonner.

Les oeuvres qui m’ont le plus touché : le repos du tailleur de Patrice Le Guen avec le détail de la main tenant un marteau et celui de la poche du pantalon et l’Ankou (la mort) de François Breton assez effrayant;

9-Son phare de Mean Ruz

J’ai une fascination pour les phrares et avouez que ce phrare de Mean Ruz (pierre rouge) construit en granit rose a de la gueule ? En fin d’après midi, quand le soleil commence à se coucher, l’endroit est vraiment magique. Je crois que sur deux semaines de vacances, il n’y a pas un jour où je ne suis pas venue me balader dans ce coin, totalement aimantée.
De nuit, il est repérable grâce à son feu rouge à une vingtaine de kilomètres.

10-Ses couchers de soleil

Les couchers de soleil en Bretagne m’ont toujours ébloui en particulier ceux à Saint Malo depuis la plage du Sillon. A Ploumanac’h j’ai varié les points de vue, les différentes plages et à chaque fois l’émerveillement était au rendez-vous. C’est vraiment une des choses qui me manque le plus à Lyon. Ici nous avons des ciels rosés, enflammés parfois mais cela n’a rien à voir pour moi avec ces soleils s’enfonçant peu à peu dans la mer et ces horizons infinis sans rien qui arrête le regard)

La parenthèse bretonne de l’été 2019 se referme ainsi …en espérant qu’il y aura d’autres.

2 Comments

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It